elrizzt
2 commentaires
À la une, Actualité, Dossier, Jeu vidéo, News

Borderlands 3

Borderlands 3 – Tout ce que l’on sait du titre

Borderlands 3 est quasi à nos portes et on peut déjà entendre les gémissements d’un Claptrap euphorique à l’idée de grossir les rangs de ses sbires. Les plus impatients ont déjà marqué d’une croix d’éridium la date du 13 septembre sur leur calendrier, tandis que les plus curieux peuvent retrouver ci-dessous un récapitulatif de tout ce que Gearbox Software a partagé avec nous depuis l’annonce du titre en mars dernier.

L’histoire

Acheter Borderlands 3 sur GoCleCd.fr (PC) et Amazon (PS4/XB1). [aks_widget_here]

L’histoire de Borderlands 3 prend place après les événements du second épisode, alors que les joueurs ont découvert la carte galactique révélant les Arches disséminées un peu partout dans la galaxie. Aux ordres de Lilith, désormais commandant des Pillards Écarlates, vous allez devoir voyager sur ses différentes planètes et mettre un terme à une nouvelle menace, un culte de bandits impitoyables qui se fait appelé Les Descendants de l’Arche.

Les dirigeants de cette secte ne sont autres que les jumeaux Calypso, connus sous les noms de Troy et Tyreen, des streamers de l’univers de Borderlands et principaux antagonistes de Borderlands 3. En effet, les bandits ont toujours été des ennemis récurrents des jeux Borderlands, pas bien malins, désorganisés, mais néanmoins léthaux. Dans Borderlands 3, ces mêmes bandits ont été unifiés par les jumeaux Calypso qui ont eu la bonne idée de militariser leur fanbase dans l’optique de créer un culte particulièrement violent — les fameux Descendants de l’Arche.

borderlands 3

Gearbox n’a pas encore dévoilé les véritables intentions de notre duo de méchants (et j’ai envie de dire tant mieux), mais on peut clairement parier, sans trop prendre de risque, que cela gravitera autour des Arches. Parce que bon, on parle de Borderlands, donc on pense Arche, Arche rime avec Archimède, donc phycisien… graviter autour… et je suis totalement en train de m’égarer. Bref (comme dirait Pépin), passons rapidement à la présentation des nouveaux chasseurs de l’Arche.

Les chasseurs de l’Arche

Les 4 chasseurs d'arche

Moze, l’Artilleuse

Avec sa bouille toute mignonne, Moze est pourtant une véritable machine à tuer. Ancienne soldate de l’armée de Vladof, elle est spécialisée dans le lattage de couilles avec ou sans son fidèle compagnon, un blindé bipède du nom d’Ours de Fer. En effet, sa compétence d’action lui permet de faire apparaître un gigantesque mécha pilotable à la manière d’un Titanfall, avec en prime une tourelle sur sa tête qu’un autre joueur peut contrôler. Idéal pour les massacres entre amis.

Les joueurs pourront également customiser les armes de l’Ours de Fer grâce à ses différents arbres de compétences (que vous pouvez retrouver ici).

Amara, la sirène

À l’instar de Lilith et Maya, Amara est une des 6 sirènes de l’univers de Borderlands. Dotée de puissants pouvoirs, elle est connue pour être une combattante… de contact. Loin des stéréotypes de la magicienne à distance, Amara est une vraie dure à cuire qui fera parler ses poings à la première occasion.

Sa compétence d’action se divise en 3 pouvoirs, un pour chaque branche de l’arbre de compétence (disponible ici): le Pillonnage de Phase, la Prise de Phase et la Projection de Phase. Toutefois, le joueur ne pourra en équiper qu’un seul à la fois.

Le Pillonnage de Phase est la compétence la plus bourrine d’Amara. Elle s’élance en l’air avant de retomber sur le sol avec violence, infligeant des dégâts de zone tout autour d’elle. La Prise de Phase, quant à elle, est une compétence de contrôle à la manière de la compétence d’action de Maya de Borderlands 2. Le dernier pouvoir, la Projection de Phase, permet de créer une copie astrale d’Amara droit devant, décimant tous les ennemis sur son passage. Un personnage qui s’annonce déjà comme extrêmement fun à jouer.

FL4K, le roi des bêtes

FL4K est la première classe à familier de Borderlands. Rappelant un certain Mordecaï, FL4K est une classe de type chasseur, orienté furtivité et attaque à longue distance. Son arbre de compétence lui permet de choisir un compagnon parmi plusieurs disponibles (un skag, un hyménoptère et un jacassos) afin de l’accompagner lors de ses promenades sanglantes.

En addition, FL4K peut équiper d’une compétence d’action qu’il choisira dans son arbre de compétence (disponible ici). La branche liée au skag, par exemple, lui permet de le téléporter à un endroit et de déclencher une grosse explosion. Pour les plus furtifs, la compétence lié au jacassos est tout simplement une invisibilité qui permet à FL4K de tirer 3 fois en étant dissimulé — avec 100% de chance de critique. Pour finir, sa dernière compétence lui permet d’invoquer 2 rakks explosifs qui viendront s’écraser sur sa cible. Ouch.

Zane, l’Agent Spécial

Étrange croisement entre Wilhelm et le Beau Jack de l’épisode Pre-Sequel, Zane est un tueur à gages aux cheveux grisonnants et à l’accent irlandais, descendant de la tristement célèbre famille Flynt de Pandore.

Il est le seul personnage de Borderlands 3 à pouvoir s’équiper de plusieurs pouvoirs en même temps. En effet, les joueurs pourront choisir 2 des pouvoirs de son arbre de compétence (disponible ici). Son tout premier pouvoir lui permet d’invoquer un drone de combat qui viendra mitrailler vos cibles, tandis que sa barrière lui offre une excellente protection contre les tirs ennemis. Son dernier pouvoir (et probablement le plus fun) offre la possibilité d’invoquer un Digiclone de Zane qui viendra attirer l’attention des ennemis. Zane pourra ensuite activer la compétence de nouveau afin d’échanger sa place avec le clone, et ce, durant toute la durée de la capacité. Et puis bon, il a la classe.

Les têtes connues

Borderlands oblige, les joueurs auront le droit à une bonne dose de clin d’œil et de fan service. De nombreuses têtes connues feront leur grand retour, pour le meilleur et pour le pire. On notera bien évidemment la présence de la sirène Lilith, personnage emblématique depuis le tout premier Borderlands et désormais commandant des Pillards Écarlates, accompagnée de Brick et Mordecaï.

Du côté du second opus, on observe le retour de Maya, Zero, Sir Hammerlock, Ellie et une Tiny Tina plus âgée qu’on espère toujours aussi tarée. Dans les personnages récurrents, on retrouvera le vendeur Marcus et la sensuelle Moxxie. Inutile de préciser le retour de Claptrap, qui a tout de même changé de doubleur pour l’occasion (une sale histoire).

Puisqu’on est dans les changements de doublage, Rhys de Tales From The Borderlands fait également une apparition dans Borderlands 3, mais le personnage n’est plus doublé par Troy Baker, mais par Ray Chase, la voix de Noctis dans Final Fantasy XV (je vous jure).

Des flingues, des flingues, des flingues

Mais que serait Borderlands sans sa meute de flingues plus exotiques et délirants les uns que les autres. Borderlands 3 pousse même le concept encore plus loin. Non content de nous livrer déjà un milliard de pétoires différentes, Borderlands 3 a même été jusqu’à enregistrer plus de 7500 sons pour celles-ci.

Les fabricants ont également reçu une petite mise à jour, vous vous rappelez des armes Tédiore qu’il faut lancer pour recharger ? Ben maintenant, certaines d’entre elles peuvent courir avec des petites pattes et tirer sur tout ce qui bouge, et chaque arme possède désormais 2 types de fonctionnements.

Borderlands 3

Maliwan — Basculez entre deux éléments et chargez votre tir pour un effet élémentaire garanti.

Dahl — Basculez entre différents modes de tir en fonction de votre style de jeu.

Tediore — Lancez votre arme comme une grenade et regardez-la pourchasser les ennemis avec l’apparence de l’arme de votre main.

Torgue — Basculez entre des projectiles standards et collants. Les projectiles collants font plus de dégâts s’ils explosent sur la même cible.

Vladof — Ajoutez des accessoires à ces armes mangeuses de balles : décharge électrique, lance-roquettes, ou des canons supplémentaires.

COV — Profitez de dégâts ininterrompus avec des chargeurs « infinis ». Il faudra toutefois surveiller votre surchauffe.

Atlas — Étape 1 : marquez vos cibles. Étape 2 : libérez une volée de balles qui traqueront vos ennemis. Étape 3 : lootez !

Jakobs — Délivrez des coups critiques aux ennemis sensibles, tout en regardant vos balles ricocher vers d’autres cibles.

De plus, Gearbox Software a eu la bonne idée de virer l’élément slag afin d’ajouter la radiation. Exit donc les switchs d’armes à outrance entre le slag et les autres éléments. Outre le fait de toujours augmenter la vulnérabilité des ennemis, la radiation possède aussi des dégâts sur la durée afin de rendre l’élément plus autonome.

Le multijoueur et l’aspect social

De son côté, l’aspect social du titre a été renforcé avec l’ajout de plusieurs mécaniques intéressantes.  Tout d’abord, plus besoin de sauter comme des demeurés pour indiquer l’emplacement d’un loot, Borderlands 3 intégrera un système de ping, à la manière d’un Apex Legends.

Pour les fans de live, l’extension Twitch ECHOcast vous permettra d’être totalement connecté avec vos streameurs préférés. En effet, les joueurs pourront directement zieuter via Twitch les inventaires et les arbres de talents de ces derniers. Aussi, pour ceux qui auraient lié Borderlands 3 à leur compte Twitch, ils pourront récupérer du butin directement depuis Twitch.

borderlands 3

Cette volonté d’homogénéiser l’expérience se ressent jusque dans la liste d’amis. À la manière de l’ECHOcast, vous pourrez consulter l’inventaire et les arbres de talents de vos amis. De plus, il n’est pas improbable lors de vos sessions solo que vous croisiez également dans les magasins les objets vendus par eux.

Après, si l’envie vous prend de jouer tout de même en multijoueur (parce que c’est quand même vachement mieux), vous pourrez continuer à tabasser du bandit durant la recherche de groupe. Ça ne casse pas 3 pattes à un connard, mais c’est toujours bon à prendre.

Autre ajout intéressant, le niveau des armes que vous ramassez et des monstres que vous affrontez est dynamique et s’adapte désormais à votre propre niveau. Ainsi, si vous êtes niveau 25 et que vous rejoignez votre pote qui est niveau 5, vous ramasserez du butin de votre niveau, et votre ami également — même chose pour les ennemis. Vous n’aurez ainsi plus aucune excuse pour ne pas jouer avec vos coéquipiers bas niveau — sauf si ce dernier est sur une plateforme différente. De ce côté-là, pas de chance, Borderlands 3 ne proposera pas de cross-play à sa sortie.

Le gameplay

Outre l’aspect purement social et multijoueur du titre, Gearbox a également prévu une plus grande palette de mouvement ainsi que des interactions supplémentaires avec le décor.

En effet, les chasseurs de l’Arche peuvent désormais exécuter des glissades sur le sol et s’accrocher aux rebords. Ça peut paraître tout con dit comme ça, mais cela va drastiquement changer le dynamisme des combats qui était pourtant déjà très bon.

En addition, les joueurs pourront désormais pousser les barils explosifs grâce à leurs attaques de mêlée, avant de les faire péter à la gueule des ennemis. On a même pu apercevoir, lors d’une séquence de gameplay, un joueur tirer sur une vanne afin de tapisser le sol d’huile, pour ensuite l’enflammer avec un baril de feu. Du beau jeu, comme on dit.

Durée de vie et planètes

Niveau durée de vie, Gearbox a mis le paquet et annonce pas moins de 30 heures pour finir la campagne principale. Eh oui, je parle bien de la campagne principale, sans prendre en compte les quêtes secondaires et autres défis. Selon des membres de l’équipe de développement, Gearbox a intégré un nombre absurde de combats de boss, dont une grande partie sera très certainement optionnelle. De quoi nous occuper un bon paquet de temps.

Aussi, le studio semble vouloir s’émanciper une nouvelle fois des restrictions de Pandore afin de nous proposer des environnements de plus en plus variés. Après un voyage sur Elpis dans Borderlands: The Pre-Sequel, le studio nous emmène, cette fois-ci, sur pas moins de 4 planètes.

  • Pandore
Je pense que ce n’est plus la peine de présenter Pandore, planète quasi inhabitable peuplée de bandits et de créatures hostiles en tout genre. Berceau de la plupart des épisodes de la saga, Pandore est un désert brûlant parsemé de cadavres desséchés et de ruines d’anciennes corporations telles que Dahl, Atlas ou encore Hypérion. En bref, une destination idéale pour les vacances.
  • Prométhée

Dévoilé lors du Reveal Event Livestream de mai dernier, il s’agit d’une planète aux allures futuristes et QG de la société Atlas. Prométhée est un monde métropolitain transformé en véritable zone de guerre depuis que Maliwan a décidé de venir titiller les plates bandes d’Atlas.

  • Eden-6

Eden-6 est une planète marécageuse recouverte d’épaves de vaisseaux rouillées. Il s’agit du nouveau foyer de la famille Jakobs. Et comme si les Sauriens voraces et autres créatures hostiles ne suffisaient pas, les Descendants de l’Arche ont également décidé de s’y implanter.

  • Athenas

Athenas est la plus mystérieuse des 4 planètes dévoilées. Il s’agit d’un havre paisible abritant une secte de moines connue sous le nom de l’Ordre de la Tempête imminente.

Afin de voyager entre ses différentes planètes, le joueur aura accès à un moyen de transport assez particulier. En effet, après une ville volante dans Borderlands 2, faites place à Sanctuary III, un gigantesque vaisseau spatial qui regroupe toutes les commodités qu’un chasseur de l’Arche pourraient avoir besoin : commercer avec Marcus, boire un coup chez Moxxie ou encore jouer aux machines à sous (très important). Le joueur aura même sa propre chambre personnalisable.

Le endgame

Cependant, Borderlands ne s’arrête pas là et propose également du contenu une fois l’aventure terminée. À l’instar des anciens épisodes, les joueurs pourront recommencer le titre en mode Chasseur Ultime afin d’atteindre le niveau maximum et débloquer du nouveau contenu. Les ennemis seront plus résistants et les butins de meilleur qualité.

Ensuite, terminer la campagne en mode Chasseur ultime débloquera également un terminal dans Sanctuary III avec 3 niveaux de difficulté : Chaos 1, Chaos 2 et Chaos 3. Activer l’un de ces modes permet de modifier drastiquement les conditions de jeu : les ennemis auront plus de santé, de bouclier et d’armure, vous recevrez plus d’argent, d’éridium et de points d’expérience, et vous aurez plus de chances de trouver du meilleur butin.

borderlands 3

Les probabilités de croiser des ennemis brutaux et élus sont également augmentées, donnant aux joueurs plus de chances de récupérer de l’équipement « élu » qui permet, entre autres, de booster vos compétences d’action.

De plus, le mode Chaos applique aussi des modificateurs de gameplay aux planètes que vous visitez, obligeant les joueurs à adapter leur style de jeu. Par exemple, le modificateur Sorcellerie réduira vos dégâts normaux, mais augmentera les dommages élémentaires. De quoi bien foutre le bordel dans vos builds si méticuleusement préparés.

De plus, terminer la campagne une première fois débloquera les Guardian Rank, sorte de points de brutasses qui boosteront les statistiques de tous vos personnages, nouveaux et anciens.

Toutefois, si la perspective de parcourir une énième fois la campagne ne vous enchante pas plus que ça, Borderlands 3 verra le retour des Cercles du Massacre — les fameuses arènes que l’on retrouvait dans Borderlands 2 et qui demandaient aux joueurs de survivre à des vagues d’ennemis.

Dans les nouveautés, on notera l’ajout des Proving Grounds dans lesquelles les joueurs pourront réaliser différents objectifs principaux et secondaires générés aléatoirement afin d’obtenir de plus en plus de récompenses. En bref, il y aura de quoi faire.

Cosmétiques et microtransactions

Parlons maintenant de ce qui fâche. Randy Pitchford, le PDG de Gearbox Software, a déclaré qu’il y aura bel et bien des microtransactions dans Borderlands 3. En revanche, avant que vous ne balanciez votre clavier à travers la pièce, celui-ci a bien précisé qu’il ne s’agira que de DLC cosmétiques à l’image des anciens Borderlands (vous savez, les fameux « packs d’apparences »).

De plus, les joueurs auront toujours la possibilité de récupérer des objets de personnalisation (tête, apparence, etc.) sur les ennemis. Donc pas de panique, il ne devrait pas y avoir de gros changement à ce niveau-là.

Du coup, ça sort quand ?

Borderlands 3 est prévu pour ramener ses fesses de sadique le 13 septembre prochain à minuit pile sur consoles, et une heure plus tard sur PC. À noter que le titre est une exclusivité Epic Games Store.

Gearbox a également dévoilé les configurations requises que vous pouvez retrouver ci-dessous :

borderlands 3

MINIMUM SPECS 1080p Gaming

  • OS – Windows 7/8/10 (latest service pack)
  • Processor – AMD FX-8350 (Intel i5-3570)
  • Memory – 6GB RAM
  • Graphics card – AMD Radeon™ HD 7970 (NVIDIA GeForce GTX 680 2GB)
  • HDD – 75 GB

RECOMMENDED SPECS 1440P Gaming

  • OS – Windows 7/8/10 (latest service pack)
  • Processor – AMD Ryzen™ 5 2600 (Intel i7-4770)
  • Memory – 16GB RAM
  • Graphics card – AMD Radeon™ RX 590 (NVIDIA GeForce GTX 1060 6GB)
  • HDD – 75 GB

Que les possesseurs de connexions pourraves ne s’évanouissent pas à la vue des 75go de stockage demandés, Gearbox a annoncé que Borderlands 3 pourra être téléchargé jusqu’à 48 heures avant sa date officielle de sortie. Un délai tout à fait correct pour tous les gens qui possèdent une connexion à peu près décente. Sur ce, je vous laisse, je m’en vais de ce pas résilier mon abonnement chez Free.

Borderlands 3 sera disponible le 13 septembre sur PC (Epic Games Store), Xbox One et PS4.

2 commentaires
  • Gorilla ~ Le 7 septembre 2019 à 07:06

    Merci pour le (gros) récap’ ! Vivement la sortie pour commencer à farmer ! ^^

  • citizenerased ~ Le 7 septembre 2019 à 15:03

    Un gros Mech armé jusqu’aux dents ? Ça sera Moze pour moi.