citizenerased
0 commentaires
Actualité, Jeu vidéo, News

Gearbox tease un nouveau jeu

L’ancienne voix de ClapTrap accuse Randy Pitchford d’agression physique

David Eddings, un ancien cadre de Gearbox et également la voix de ClapTrap, a accusé Randy Pitchford de l’avoir agressé physiquement en 2017 pour un différend.

Pas vraiment wub wub

Voilà une histoire dont Gearbox Software se serait bien passé. Lors de la révélation du gameplay de Borderlands 3, les fans étaient surpris et assez déçus de se rendre compte que ClapTrap avait changé de voix, un élément pourtant essentiel qui fait partie de son « charme ». Il s’avère que David Eddings, son interprète historique, mais également un ancien personnage important de la boîte, n’a pas tenu à reprendre le rôle (contrairement à Troy Baker pour le personnage de Rhys).

Interrogé sur Twitter par de nombreux fans curieux, il s’avère que la situation est plus tendue que prévu. Dans un premier temps, Eddings affirme que Gearbox ne l’a jamais payé pour sa voix de ClapTrap (il travaillait réellement sur le jeu en parallèle) et que le studio ne voulait pas l’embaucher au prix demandé (démenti par Randy Pitchford qui estime que l’offre était alignée avec le reste de l’industrie).

M. Eddings était très bien payé pendant son emploi. Après son emploi, il lui a été proposé une offre relativement généreuse pour reprendre le rôle. Malheureusement, il a refusé cette opportunité.

Seulement, tout n’est pas qu’une histoire de gros sous (enfin presque), et Eddings a décidé de parler une semaine après ce petit drama pour mieux éclaircir sa situation personnelle vis-à-vis du studio et mettre un taquet à Randy Pitchford au passage.

J’allais bien après Gearbox. Mais lorsque mon ancien patron a commencé à parler de divers aspects de mon emploi, y compris «à quel point j’étais rémunéré et à quel point il était« généreux », je me suis senti obligé de corriger le bilan.

J’ai eu beaucoup de sentiments mitigés quand on m’a demandé de reprendre le rôle de Claptrap à la fin de l’année dernière et j’ai finalement réalisé que j’étais prêt à mettre de côté les différences et à faire quelque chose de cool pour les fans de Borderlands avec mes amis de Gearbox.

J’ai finalement proposé de le faire «gratuitement» en échange des redevances antérieures et d’une excuse pour quelque chose dont je n’avais jamais parlé publiquement : Randy m’a agressé physiquement dans le hall du Marriott Marquis à la GDC 2017.

Ah… oui. Forcément, vu sous cet angle.

Personnellement, je pense que Randy a été plutôt [borderline] ces dernières années. Il n’est pas la victime qu’il se présente. Je l’ai même bloqué il y a quelques années pour m’avoir harcelé sur les réseaux sociaux. Trop c’est trop.

Donc, il y a bien une question de litige personnel entre les deux personnes, et plutôt grave d’après les accusations d’Eddings.

Rends l’argent

Quand l’histoire du contrat autour de ClapTrap a commencé à prendre de l’ampleur, David Eddings a également fait une allusion sur 12 millions de dollars qui auraient été mal injectés par 2K, sans précision. Polygon avait fait un article à ce sujet en janvier dernier et des poursuites judiciaires seraient en cours.

En fait, si on en croit le même fil Twitter, ces 12 millions de dollars étaient destinés à être redistribués entre les employés de Gearbox en tant que royalties, mais Randy Pitchford, connu pour avoir de gros soucis d’argent suite à une arnaque, aurait tout « siphonné ».

En passant, il semble un peu frappant qu’il ait parlé de mon salaire, mais que rien n’ait été dit à propos des 12 millions de dollars de revenus qu’il a siphonnés du fonds de redevances des employés. [Pour votre information], les employés de [Gearbox] sont invités à prendre des salaires plus bas avec la promesse de reversement de royalties.

2K dit qu’ils ne feront aucune déclaration au sujet d’une poursuite en cours, mais si l’allégation est fausse, il semble bien plus facile de la nier, car c’est la seule raison pour laquelle ils sont mentionnés. Toute l’affaire sent mauvais.

Il y a des matins comme ça, on aurait mieux fait de rester coucher plutôt que de prendre la parole sur Twitter et enchaîner les mauvaises décisions. Sinon, c’est cool l’industrie du jeu vidéo, vous ne trouvez pas ?

Borderlands 3 sera disponible le 13 septembre sur PC, Xbox One et PS4.


Précommande goclécd.fr (PC)

0 commentaires