citizenerased
0 commentaires
À la une, Actualité, Business, E3, Événement, News

Nintendo perd presque 10% en cotation boursière après son Direct de l’E3 2018

Après le Nintendo Direct de l’E3 2018, la firme de Kyoto a chuté de 9% en bourse. La raison est en grande partie due au manque d’annonces de jeux lors de la conférence vidéo.

M’enfin, Ridley dans Smash Bros ! Voyons !

Le Nintendo Direct de l’E3 2018 n’a pas été du goût de tout le monde et encore moins des actionnaires.

Si les fans hardcores de Nintendo ont eu des infos sur  Super Smash Bros. Ultimate jusqu’à plus soif, le manque d’annonces de titres inédits ou d’informations sur des jeux attendus ont refroidi l’audience d’une manière plus large.

L’effet du Direct fut si décevant pour certains que le cours en bourse de Nintendo a chuté de 9%, passant de 41 710 yens à 37 130 yens en l’espace de deux jours. En temps normal, après la diffusion d’une conférence présalon pour l’E3, l’effet devrait être inverse.

Pourtant, le Direct n’était pas si catastrophique que ça. Certes, nous avons eu le droit à presque 25 minutes de Smash pour lui tout seul, mais il ne faut pas oublier l’annonce d’un nouveau Fire Emblem exclusif sur Switch, l’annonce surprise du portage de Fortnite (qui avait fait grimper de 2% le cours de la société à lui tout seul), l’arrivée attendue de Dragon Ball FighterZ et l’arrivée de titres intéressants pour jouer à plusieurs comme Super Mario Party ou encore Overcooked 2.

Nintendo s’était déjà expliqué sur les raisons de l’absence de présentation Metroid Prime 4 et avait assuré qu’un nouveau Pokémon RPG était en cours de développement en exclusivité également sur Switch.

On sait bien qu’entre « dire » et « montrer » il y a un monde, mais tout de même.

0 commentaires