citizenerased
0 commentaires
Business, Hardware, Jeu vidéo, News

Nintendo réalise son meilleur bilan annuel depuis l’ère de la Wii et la DS

Nintendo a bouclé hier son année fiscale 2017-2018 avec des chiffres qui font plaisir aux actionnaires de la firme de Kyoto.

Arigato gozaimasu

Quand nous avions couvert hier le départ de Tatsumi Kimishima de la tête de Nintendo, cela signifiait également le fait que la réunion des actionnaires qui s’est déroulée dans la matinée était la dernière présidée par le monsieur. Et autant dire que le bilan était plutôt « bon » (#euphémisme).

En effet, fin mars, la console avait atteint de justesse son objectif de vente qui avait été rehaussé (pour la deuxième fois) à 15 millions d’unités distribuées pour la fin mars. Mission accomplie puisque la firme de Kyoto que la petite console hybride s’est d’ores et déjà écoulée à presque 18 millions d’unités à travers le monde, rapporte Gamekult.

Le chiffre d’affaires a été doublé d’une année sur l’autre (7,9 milliards d’euros contre 3,6 l’année 2016-2017) et le bénéfice net a presque progressé de 25% (1,04 milliard contre 766 millions). C’est un bilan exceptionnel qui n’a pas été vu depuis l’année fiscale 2009-2010, à l’époque où la Wii était la reine des salons familiaux et la DS envahissait toutes les rames de métro.

On peut dire sans risque que la traversée du désert qu’a représentée l’échec de la Wii U est belle et bien terminée.

Avec l’arrivée des prochains gros titres comme le nouveau Super Smash Bros, Mario Tennis Aces ou encore le prochain Metroid Prime en préparation, l’objectif de l’année prochaine est ambitieux puisqu’il espère faire légèrement mieux, c’est-à-dire un bénéfice net de 1,2 milliard d’euros.

Certes, de nouveaux jeux arrivent, mais les killer apps présumés de la console comme Zelda ou Mario semblent être déjà sortis et devraient perdre considérablement d’inertie, arrivés à deux ans de commercialisation, même si le top 5 des jeux les plus vendus en France de cette semaine est occupé par trois jeux Nintendo. On est jamais à l’abri d’une surprise, il faudra attendre l’E3 2018 pour s’en convaincre.

Attends un peu que Fortnite sorte sur Switch…

En parlant de jeux, tiens. Nintendo a également battu quelques records dans ce secteur en explosant son objectif de distribuer 53 millions de logiciels durant l’année fiscale en ayant réussi à en refourguer 10 de plus aux revendeurs. L’objectif de l’année prochaine passe à 100 millions de logiciels. 

Sur le podium des jeux des jeux les plus distribués dans le monde, on a :

Notons également Bayonetta 2 qui, malgré le fait qu’il est un titre de niche tout de même culte, s’est déjà vendu depuis mi-février un tiers de fois plus que sa version Wii U sur toute sa durée de vie, soit 400 000 unités.

Il était également temps que Nintendo parle des jeux indépendants qui font un carton sur la petite hybride et dont les développeurs y voient une bulle d’air dans un marché saturé, surtout sur PC. Le succès est tel que le chiffre d’affaires de l’eShop atteint les 456 millions.

Ce constat reste bien curieux, car des présumés cartons de la scène indépendante qui prédominent sur PC ont vu leurs ventes bien supérieures sur Switch après portage ou lors de sorties simultanées. Stardew Valley vient tout juste d’atteindre son million d’unités vendu, Overcooked son demi-million, Shovel Knight 350 000 copies et le studio de Celeste a indiqué que son titre se vendait mieux sur Switch que sur toutes les autres plateformes réunies.

On espère juste que l’eShop (qui n’est déjà pas très ergonomique à la base) ne se transformera pas en un ersatz de Steam et que l’afflux de développeurs indés qui espèrent y trouver une oasis de la visibilité ne transformeront pas la plateforme en une boutique de jeux insondable et surchargée.

0 commentaires