hexen
0 commentaires
À la une, Actualité, Console, Jeux vidéo, News, PC, RPG

Vignette news The Elder Scrolls VI

The Elder Scrolls VI devrait sortir vers 2024 au plus tôt, Starfield vers 2021

Pete Hines a abordé les délais de production pour les jeux de son écurie lors d’une interview et, comme nous pouvions nous y attendre, il va à priori falloir faire preuve de beaucoup de patience.

Il fallait cajoler les fans

Le vice-président de Bethesda pour la communication et le marketing, Pete Hines, a profité d’une interview chez Eurogamer pour expliquer les raisons du dévoilement précoce de Starfield et The Elder Scrolls VI. Précoce, oui, car il est évident qu’il ne faut pas y compter pour tout de suite. Au-delà desdites raisons, on discerne les plans de Bethesda pour les échéances de développement des deux projets désormais phares de l’entreprise.

Les délais n’ont pas changé du tout en ce qui concerne Bethesda Game Studios. Ce qui a changé est notre souhait de dévoiler un plan d’action pour ces titres, pas quelque chose du style : « hé, ils vont sortir un jeu tous les 9 mois ». Non.

Pete Hines sur scène

Chaque projet leur prend toujours des années, mais parce que nous faisions quelque chose de différent avec Fallout 76 en emmenant la franchise dans une direction si différente, en faisant un jeu en ligne qui ne ressemble pas à ce que vous pourriez attendre de BGS, nous pensions qu’il était important de dire : « hé ! Nouvelle licence, jeu solo, titre sci-fi en route ; hé ! nous faisons The Elder Scrolls VI après ça. » C’était pour que les gens ne commencent pas à partir en vrille, genre : « c’est la fin des jeux solo par Bethesda Game Studios. »

Au-delà du désir de rassurer les joueurs sur l’aspect solo des prochains titres de Bethesda Game Studios, on pense aussi à la volonté de l’entreprise d’éviter de se prendre une volée de bois vert après l’annonce de The Elder Scrolls Blades, un opus mobile (coucou EA). Bethesda n’a d’ailleurs pas hésité à faire monter la mayonnaise lors de sa conférence E3 2018 avec notamment un clip parodique pour un nouveau portage Skyrim.

Rien n’a changé

Le plus intéressant dans les propos de Hines est qu’il pointe gentiment vers des fenêtres de sortie pour The Elder Scrolls VI et Starfield.

En ce qui concerne les échéances, on devrait toujours être sur délais similaires à ce que vous pourriez vous attendre en regardant le temps écoulé de Fallout 3 à Skyrim à Fallout 4 à Fallout 76. Ces durées seront les mêmes, ça n’a pas changé. Ou tout du moins, je ne pense pas que ça changera, de ce que je sais.

Paysage montrant la région jouable dans The Elder Scrolls VI
La région aperçue dans le trailer de The Elder Scrolls VI

Et on parle du vice-président communication & marketing, donc à priori il sait tout ce qu’il y a à savoir. Si l’on regarde les titres évoqués par l’homme, on trouve une moyenne de 3 années de battement entre chaque jeu :

  • 3 ans entre Fallout 3 (2008) et Skyrim (2011)
  • 4 ans entre Skyrim (2011) et Fallout 4 (2015)
  • 3 ans entre Fallout 4 (2015) et Fallout 76 (2018)

Sachant que Bethesda a d’ores et déjà annoncé que les deux titres paraîtront dans l’ordre où ils ont été annoncés à l’E3 (autrement dit Starfield puis The Elder Scrolls VI), on peut estimer que Starfield devrait pointer le bout de son nez à l’horizon 2021/2022, tandis que The Elder Scrolls VI (qui se déroulerait potentiellement à Hammerfell) déboulerait vers 2024 dans le meilleur des cas, 2026 dans le pire – on n’est pas rendu, certes, mais ce n’est pas surprenant considérant qu’en 2017, le développement n’était même pas lancé.

Tout ceci concorde avec les précédentes déclarations de Bethesda indiquant que Starfield était taillé pour la prochaine génération de consoles.

Starfield et The Elder Scrolls VI paraîtront à des dates qui restent encore à officialiser, mais ce dernier en a déjà une en interne.

0 commentaires