citizenerased
0 commentaires
Actualité, Console, Jeux vidéo, News, PC, PS4, RPG, Xbox One

Starfield est taillé pour la prochaine génération, selon Todd Howard

Le patron de Bethesda Game Studios, Todd Howard, assure que Starfield est un jeu pensé pour la prochaine génération, que ce soit en termes de moteur ou de gameplay.

Todd dans le turfu

Si on était au courant du développement Starfield depuis un moment, ce n’est qu’à l’E3 2018 que le projet a été dévoilé officiellement. Malheureusement, à part le court teaser qui n’a fait que révéler le titre du jeu à la dernière conférence Bethesda, on n’en sait pas vraiment plus.

Sur le papier, c’est un RPG immersif à la Bethesda mais qui prendra place dans un univers de science-fiction, bien loin de l’ambiance heroic-fantasy habituelle de The Elder Scrolls.

Dans une interview pour Eurogamer, le game director de Bethesda Game Studios, Todd Howard, a partagé quelques infos sur les ambitions de Starfield :

Une nouvelle génération nous indique deux choses. Cela veut dire « hardware » mais également « software », ce qui veut aussi dire gameplay. Qu’est-ce qu’on ressent quand on parle la prochaine génération de RPG solo épiques ? Sur quels systèmes pouvons-nous les développer et quels sont les prérequis hardware ? Cela reste à déterminer.

Nous pensons très, très loin dans le futur, et du coup, nous développons quelque chose qui pourra prendre en compte la future génération de hardware. C’est ce que nous concevons en ce moment même et c’est là où part notre réflexion. Mais cela ne veut pas dire que ça ne pourrait pas exister sur les systèmes actuels.

Starfield semble donc ambitieux sur le plan technique et pourrait être un jeu transgénérationnel si tout se passe bien. Seulement, on n’en sait toujours pas plus sur l’expérience que va proposer le titre. Est-ce que le jeu sera réellement un RPG solo à la Skyrim mais dans l’espace ?

Je ne veux pas dire oui ou non à ça, parce que je ne sais pas ce que cela signifie pour vous. C’est différent, mais si vous commencez à jouer, vous le reconnaîtriez comme quelque chose que nous avons conçu. Le jeu contient notre ADN. Il contient des choses que nous aimons. Mais [Starfield] a également de nouveaux systèmes sur lesquels nous planchons depuis un moment et qui s’associent très bien au jeu. Nous reparlerons de ça dans le futur.

Ce qu’il faut retenir, c’est que même si ce n’est pas The Elder Scrolls 6 ou Fallout 5, il ne faut pas sous-estimer Starfield qui risque de surprendre pas mal de monde en termes d’innovations. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est son créateur.

0 commentaires