citizenerased
0 commentaires
Actualité, Business, Jeux vidéo, News

Blizzard vignette news

Mike Morhaime, l’ancien PDG de Blizzard, quittera définitivement la boîte au mois d’avril

Après avoir démissioné de son poste de PDG, Blizzard indique que Mike Morhaime quittera également son poste de conseiller stratégique au mois d’avril 2019.

Passation de pouvoir

Triste nouvelle qui avait touché les fans de Blizzard en octobre dernier, la firme d’Irvine perdait son cofondateur et PDG historique, Mike Morhaime, après plus de 27 ans de bons et loyaux services. Si ce dernier est resté en tant que conseiller stratégique pour assurer une transition en douceur, une document indique qu’il quittera les locaux de Blizzard dès le mois d’avril prochain.

Aucune indication de temps n’avait été donnée sur cet emploi temporaire pour Morhaime, mais le document déposé à l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers (SEC) a vendu la mèche :

Comme indiqué précédemment, le 3 octobre 2018, Michael Morhaime a conclu avec Activision Blizzard un contrat aux termes duquel il fournirait des conseils stratégiques à la Société avec voix consultative. L’emploi de Morhaime au sein de la société en tant que conseiller stratégique prendra fin le 7 avril 2019.

photo de Mike Morhaime, Blizzard
Mike Morhaime

Après le départ de Chris Metzen il y a presque deux ans, c’est donc un autre dinosaure qui avait fait l’identité du studio s’apprête à partir. On rappelle que c’est le célèbre ancien producteur exécutif de World of Warcraft qui a repris le flambeau, J. Allen Brack. Au moins, il est de la boîte.

Ce départ arrive quand même dans une situation particulière dans l’univers Activision-Blizzard. Activision ET Blizzard ont tous les deux changé de directeurs financiers dernièrement, et Activision vient d’annoncer que son PDG change de tête pour laisser la place à Rob Kostich (sûrement un cousin éloigné de Bobby).

En sus de la nouvelle de la scission entre Bungie et son éditeur qui faisait suite à des performances « décevantes », l’action en bourse de la maison mère a chuté de presque 12% depuis hier. Aïe, ça pique.

0 commentaires