osmoss
0 commentaires
À la une, Actualité, Jeu vidéo, News, Test, Test JV

 Vignette Monster Hunter World : IceborneTest Monster Hunter World: Iceborne – La raclette avant l’heure

En janvier 2018 sortait Monster Hunter World, opus de la célèbre franchise à succès très vite devenu l’épisode le plus vendu de la saga. Pour la première fois dans Monster Hunter, Capcom apporte ses nouveautés dans une extension. Nommée Iceborne, celle-ci vous emmènera vous peler les guibolles.

Père marmotte

D’étranges phénomènes se produisent dans le Nouveau Monde. Des traces d’un Legiana ont été aperçues dans la forêt ancienne. Cette créature a pourtant l’habitude de rôder autour du plateau de corail… étrange. Les Legianas semblent migrer en direction de la mer, au-delà de la brume. Elles sont attirées par un paisible chant provenant d’une créature inconnue. La commission de recherche se doit d’en savoir plus et vous propose d’enquêter dans cette contrée inexplorée. Prêt à repartir à l’aventure ? Un conseil : préparez les moufles et les combis’ de ski… parce qu’on se les pèle dans le Givre Éternel.

Tout Monster Munter qui se respecte possède sa zone de glace et c’est Iceborne qui l’apporte pour World. La nouvelle zone se nomme Givre Éternel et se veut vaste. Ce qui frappe au premier abord : le rendu de la neige et de la glace, tout simplement bluffant de réalisme. Les effets

Les décors sont somptueux, la faune et la flore sont toujours aussi riches.

Les décors sont somptueux, la faune et la flore sont toujours aussi riches et apportent leur lot de nouvelles créatures et ressources uniques. Particulièrement friand des paysages nordiques, j’ai beaucoup aimé le Givre Eternel, tant pour son réalisme que pour l’envoûtante ambiance qui en émane. À l’instar du Désert des Termites et de sa chaleur insoutenable, le froid affaiblira grandement votre endurance. Il ne faudra pas oublier de prendre des boissons chaudes, fabriquées à partir de piment à cultiver dans la zone, pour éviter ce désagrément.

Ma douce Seliana

Vous en avez marre d’Astera ? De sa chansonnette qui hante vos nuits paisibles ? De son ergonomie aux fraises ? N’ayez crainte ! Iceborne introduit une nouvelle base nommée Seliana. Les équipes de Capcom ont travaillé celle-ci de sorte que vous y fassiez le moins de va-et-vient possible. En plus d’être plus petite qu’Astera, elle ne contient plus de système d’ascenseur, fluidifiant grandement le temps passé dans la ville.

Et si, malgré tout, ces améliorations ne vous suffisent pas, rendez-vous dans la Grande Salle (l’équivalent du Grand Pont d’Astera) qui regroupera l’essentiel des services de la base : forge (oui !), intendance, comptoirs de quêtes/arènes, magasins … Il n’est plus nécessaire de quitter le hub social et de se taper cinq minutes de temps de chargement pour y forger son canif’. Les développeurs ont envie de faire de la Grande Salle notre nouveau passe-temps inter-quête.

Il n’est plus nécessaire de quitter le hub social et de se taper cinq minutes de temps de chargement pour y forger son canif’.

En plus de l’Argosy et des safaris Palico, 2 nouveaux services permettant de gagner des objets font leur apparition. Le premier se nomme Vaporium. Cet engin permet de générer de la vapeur en brûlant des combustibles que vous obtiendrez en fin de quête. La machine vous proposera des phases de QTE sur 3 boutons.

Le 2e service vous demandera d’utiliser vos qualités de photographe avec la nouvelle fonctionnalité : le mode photo. Le Lynologue dans l’observatoire lynien vous proposera des quêtes qui consistent à lui apporter des clichés de Lyniens en milieu sauvage.Ces 2 nouveaux modes ont le mérite d’apporter un peu de fraîcheur et d’activité si la chasse vous ennui, mais deviennent vite dispensables. Bah ouais, on est là pour casser des mâchoires nous.

Enfin, il est désormais possible de faire du housing dans votre nouvelle chambre, ce qui vous permet d’exposer votre canapé fraîchement acheté à IKEA Hénin-Beaumont. De nombreuses autres décorations seront achetables et déblocables en quête.

Un paquet de nouveaux bestiaux

Iceborne est une extension. Par conséquent,il est nécessaire d’avoir terminé l’histoire principale du jeu de base et avoir vaincu le boss final du scénario. Chose faite, vous passerez directement au Rang Maître, anciennement nommé « Rang G » pour les connaisseurs. De la même manière que le rang de chasseur, le rang maître possède une barre d’XP qui grimpera au fur et à mesure de vos quêtes et qui vous permettra d’en débloquer de nouvelles.

La difficulté d’Iceborne repose principalement sur ses nouveaux monstres, beaucoup plus coriaces et vifs que dans le jeu de base. Les joueurs en quête de challenges seront servis. Le bestiaire est riche et réintègre d’anciens monstres emblématiques de la saga (dont des surprises…). Certains étant de vrais sacs à PV, il ne m’était pas rare de frôler la fin du temps imparti, même avec un équipement de haut niveau.

Les joueurs en quête de challenges seront servis.

Les créatures apparaissent plus vraies que nature et le niveau de détails est sans pareil (le Velkhana est une sacrée réussite en ce sens). On regrettera les patterns de mouvement des nouveaux monstres, restés identiques aux précédents opus. Ceux du jeu de base, quant à eux, possèdent de nouvelles techniques dont certaines chambouleront vos habitudes (le Tzitzi-Ya-Ku est un parfait exemple).

L’OST des combats est, de son côté, toujours aussi entraînant.

Pour la première fois dans la saga, Iceborne intègre la possibilité de chevaucher des « miaonstres » dans chaque région et de s’en servir comme monture. Ils permettront d’atteindre votre cible rapidement sans avoir à bouger le petit doigt. Croyez-moi, se faire conduire tout en haut du Plateau de Corail sans se bouffer ne serait-ce qu’une once d’escalade, cela ne se refuse pas. Cerise sur le gâteau : vous pourrez utiliser et ramasser n’importe quel objet sur leur dos en mouvement.

Coucou, tu veux voir mes cuissardes à pointes ?

La rareté des objets grimpe jusqu’au niveau 12. La plupart des nouvelles armes du jeu manquent toujours cruellement de style contrairement aux armures qui vous donneront une sacrée sensation de puissance à la GokuXNarutoGundamSSJ3, et c’est exactement ce qu’on demande. Un nouvel élément fait son entrée grâce au Brachydios : la Poisse, qui vous permettra de générer une explosion à gros dégâts sur votre cible à force de lui asséner des coups.

[Les] armures vous donneront une sacrée sensation de puissance.

De nouveaux joyaux font leur apparition, capables de contenir 2 compétences à la fois et pouvant être sertis uniquement sur des emplacements bien spécifiques. Vous pourrez donc partir en chasse avec beaucoup plus de talents/bonus actifs. Croyez-moi, ce n’est pas négligeable au vu de la difficulté qu’apporte le titre.

Iceborne arrive avec son lot de nouveaux mouvements pour chaque arme du jeu, ce qui amène de nouvelles possibilités de combos et enrichit le gameplay. Autre bonne nouvelle : il est désormais possible d’utiliser la fronde sans avoir à rengainer son arme.

Attrape moi si tu peux

Un nouvel outil – le grappin – fait également son apparition. Il vous permet d’agripper les monstres quand vous le souhaitez, et cela sans avoir besoin de rengainer votre arme. Cela n’est pas sans risque, car il faudra attendre le moment propice au risque de vous faire éjecter par le monstre et de vous manger de bons dégâts.

Une fois grimpé sur la bébête, il vous sera possible d’y effectuer 4 choses : taper, se déplacer, changer l’orientation du monstre et décharger toutes les munitions de fronde (uniquement sur sa tête) pour le faire courir tout droit. La dernière possibilité est extrêmement intéressante, car si le monstre rencontre un mur, le gueux se mangera une bonne grosse dose de dégâts (aux alentours de 500) et restera un moment au sol.

Le grappin s’avère très frustrant.

Le grappin s’avère très frustrant, car en plus de devoir attendre le bon moment (vraiment short en termes de temps), il ne faudra pas oublier d’avoir chargé votre fronde et de ne pas avoir trop dépensé d’endurance, au risque de ne plus pouvoir faire grand-chose une fois dessus et de tomber comme lamentablement. Pire encore : la visée de l’outil n’étant pas pratique, il vous arrivera de vous rater très souvent au début (Paolumu, je te déteste pour ça). En somme, l’outil est intéressant avec les nouvelles possibilités qu’il apporte, mais reste assez difficile à prendre en main.

Bon du coup ? On prend ou pas ?

Iceborne est une extension riche en contenu qui satisfera tous les joueurs et qui, comme le jeu de base, vous fera passer de longues heures endiablées sur votre console. Les nouveaux mouvements et outils apportent leur vent de fraîcheur et les monstres leur dose de challenge. Les fans de la saga seront potentiellement déçu de constater que les anciens monstres sont restés identiques aux précédents jeux. Mais nous oublions rapidement ce défaut tant l’extension est attractive dans son ensemble.

► Points forts

  • La splendeur du Givre Éternel
  • L’ambiance global du titre
  • Du challenge
  • Riche en contenu
  • Le système de monture
  • L’OST, aux petits oignons
  • Utilisation de la fronde sans dégainer
  • Les nouveaux mouvements
  • Plein de nouveaux monstres…

► Points faibles

  • …mais patterns identiques aux anciens opus
  • L’assistante, toujours aussi insupportable
  • Le grappin, difficile à prendre en main au début
  • Le style de certaines armes, sans saveur
  • Les nouveaux services (Vaporium et Housing), sans grand intérêt

18/20

WarLegend.net a bénéficié d’une copie presse PS4 fournie par l’éditeur de ce jeu.

Monster Hunter World: Iceborne sera disponible sur PS4 et ONE le 6 septembre 2019 et sur PC en Janvier 2020.

0 commentaires