hexen
2 commentaires
Action-RPG, Actualité, Console, Jeux vidéo, News, PC, PS4, PS4 Pro, Test, Xbox One, Xbox One X

Vignette test Dark Souls Remastered

Test Dark Souls Remastered – Remaquoi ?

La licence Dark Souls a sans conteste possible fait des émules. Beaucoup de joueurs l’ayant découverte à travers le troisième opus, Bandai Namco et FromSoftware se sont dit que ça serait pas mal d’offrir de vendre une version Remastered. On avait déjà assisté au foutage de gueule du patch DX11 payant pour Dark Souls II sur PC, on a maintenant Dark Souls Remastered.

Préambule

Il est important de préciser que ce test ne porte que sur le remaster en lui-même, autrement dit pas sur le jeu de base mais plutôt sur ce qu’apporte cette nouvelle version. Pour le test de Dark Souls, version originale, c’est par ici.

Loué soit le sel

Le propos de Dark Souls Remastered est de proposer une version de Dark Souls avec :

  • 60 FPS @ 1080p (30 FPS pour la Switch)
  • Possibilité de 4K sur PC
  • Retravail de certaines textures
  • Retravail du système d’éclairage

Le tout pour quarante euros, vingt pour les joueurs PC possédant déjà l’édition Prepare to Die, sachant que celle-ci (qui coûtait 20€) a été retirée de Steam.

Dès les premiers moments du jeu, dans ce bon vieux Refuge Nord des Morts-Vivants, on remarque effectivement que l’ensemble est plus net (avouez que ça aurait été con) et plus fluide (doublement con). Ce qui n’est pas de trop considérant l’aspect technique limité à l’époque de la sortie du premier opus, limites qui avaient simplement été portées sur PC.

Comparaison Dark Souls PC et Dark Souls Remaster PS4 Pro texture

Les changements apportés à la luminosité jouent beaucoup dans l’amélioration du tableau d’ensemble, mais celle-ci s’est faite au prix d’une simplification des textures assez drastique qui donne parfois l’impression d’un manque de texture ou de relief.

Les changements apportés à la luminosité jouent beaucoup dans l’amélioration du tableau d’ensemble.

En gros, c’est comme dans la chanson d’Aqua, « life in plastic« , mais pas tellement fantastique. On note que cela passe mieux sur certains personnages que sur d’autres, le résultat à ce niveau est donc assez inégal.

Test Dark Souls Remastered 1 chevalier

L’apport des 60 FPS est en fin de compte ce qu’il y a de plus intéressant pour ce Dark Souls Remastered, en particulier pour la légendaire zone du Hameau du Crépuscule, radicalement buggée à l’époque de la sortie du jeu original.

Les bugs donnent une touche vintage

Une chose importante à noter est qu’il n’a pas été jugé bon de corriger les bugs ni le netcode totalement foireux du multijoueur. Ainsi, sept ans après sa sortie originale, Dark Souls est toujours affligé des mêmes conneries du début de la décennie.

Il n’a pas été jugé bon de corriger les bugs ni le netcode totalement foireux du multijoueur

Le plus embêtant se situe incontestablement du côté du multijoueur, pour lequel les fans avaient beaucoup d’espoir. En effet, le titre original ne voyait aucun problème à refuser les dégâts que vous auriez dû occasionner à un joueur adverse quand bien même vous pouviez voir votre épée le toucher sur votre écran. Rassurez-vous, cela non plus n’a pas changé, touche vintage oblige il faut croire.

Test Dark Souls Remastered 3
Si vous vous demandez pourquoi j’ai un œuf sur la tête, j’ai été envahi par un tricheur qui m’a maudit, one shot et refilé ça.

Ce qui a changé, c’est la possibilité de désactiver le PvP sauvage dans les menus et l’arrivée des arènes d’Oolacile pour s’affronter à 3 vs 3 ou chacun pour sa peau. Avec le même netcode ridicule. Oh, et bien entendu il y a là encore foule de hackers qui se font bien plaisir. Autant dire que pour le moment, Dark Souls Remastered ne propose pas de multijoueur.

Rien de nouveau sous Solaire d’Astora

À côté de cela, absolument aucun contenu inédit. Sur le principe, je ne suis pas forcément un aficionado de ce genre de chose pour la sortie d’un remaster, mais il faut avouer que les réels apports de ce Dark Souls Remastered sont maigrichons.

Les réels apports de ce Dark Souls Remastered sont maigrichons.

Il n’est même pas question ici d’une utilisation du moteur et de certains assets de Dark Souls III – puisque cela signifiait plus d’argent à dépenser. Forcément, on se sent un peu floué, surtout si l’on vient du PC, car la version originale moddée proposait un niveau de qualité similaire à ce qui est vendu aujourd’hui avec Dark Souls Remastered.

Le mod à 20/40 balles

En définitive, cette version remaster est bien entendu destinée avant tout aux joueurs console qui n’ont pas eu l’occasion de découvrir le premier Dark Souls. On est donc en droit de remettre en question la politique tarifaire appliquée puisqu’elle apparaît avant tout comme une nouvelle façon de faire cracher les joueurs au bassinet, rappelant au passage le fameux patch DX11 de Dark Souls II qui était vendu. Il aurait été plus compréhensible d’offrir une ristourne aux joueurs consoles possédant déjà Dark Souls III sur leur compte. Ce remaster n’est pas inutile en soi, on peine simplement à lui trouver une réelle justification en l’état, et c’est pire quand on le place dans la perspective de la sortie PC.

► Points forts

  • 60 FPS, même au hameau du crépuscule
  • 4K sur PC
  • Meilleur système d’éclairage
  • Quelques textures retravaillées

► Points faibles

  • Aucun contenu inédit
  • La version PC moddée offrait un résultat similaire
  • Les bugs n’ont pas été corrigés
  • Le netcode du multijoueur est toujours aussi pourri
  • Infesté de tricheurs
  • Certaines textures « retravaillées » ont en fait été appauvries
  • 60 FPS c’est bien, 60 FPS max c’est relou
  • Des petits freezes réguliers, malgré une GTX 1080
  • Ça fait un peu remaster du fainéant, tout ça

Remaster du flemmard

7/20

Dark Souls Remastered est disponible sur PC, PS4 et XB1. Il sortira sur Switch plus tard en 2018.


Achat GoCleCd (PC) et Amazon (PS4/XB1/Switch).

2 commentaires
  • pseudo-modere ~ Le 7 juin 2018 à 01:19

    J’appellerai pas ca un « test » mais du fouage de gueule. Comment oses-tu dénigrer ce jeu sans réellement y jouer ? C’est un Remastered et non pas un « Remake » Ça fait plaisir pour les fans de la Série Dark Souls d’y replonger dedans, ça ne séduira sans doute pas la génération de maintenant, mais le jeu a très bien été Remastered correctement. Le test 1/20.

  • hexen ~ Le 7 juin 2018 à 08:27

    La réussite du remaster est ton avis, je le respecte (comme ça tu vois ce que ça fait). Navré mais tu ne vas pas m’apprendre la différence entre un remaster et un remake. Il aurait été possible de prendre le moteur de Dark Souls III pour, pourquoi pas, proposer des textures retravaillées dans le détail plutôt qu’appauvries et atteindre les 60 FPS malgré tout. Je n’ai donc pas joué au jeu ? Tu étais donc là tout ce temps et peut ainsi témoigner ? La différence pour ma part, c’est que je n’affirme pas sans preuve. C’est pourquoi je précise que « certaines textures « retravaillées » ont en fait été appauvries », parce que concrètement je n’ai pas moyen d’affirmer à coup sûr que c’est le cas pour toutes. Mais concrètement, c’est bien ce que j’ai vu. Au passage, un brin de recherche t’aurais conduit à mes travaux sur la licence Dark Souls – eh oui ! Je suis un très gros fan de la licence aussi ! Ça n’empêche pas d’avoir un esprit critique. Je ne me voyais pas affirmer qu’un jeu aux textures appauvries (même pour les rendre plus nettes, il n’y a qu’à voir les screenshots), bugs non corrigés, netcode toujours aussi foiré et multijoueur bourré de triche a été remasterisé correctement sous le simple prétexte des 60 FPS (et encore, il y a des freezes réguliers sur PC) et d’un travail sur les ombres et lumières. Tu remarqueras que pour n’importe quel jeu, les premiers mods qui sortent dans bon nombre de cas, ce sont des travaux sur la luminosité. Regarde The Witcher 3, y’en a des caisses ! Donc oui, je persiste et signe, ce remaster est douteux MAIS il est effectivement un point de départ qui pourra intéresser un certain public qui n’a pas connu le jeu original (donc la « génération de maintenant » des consoles new gen) mais dans ce cas-là et comme explicité, la politique tarifaire associée est très douteuse. Bref, tu as tout à fait le droit d’aimer ce remaster, grand bien t’en fasse, tu n’es pas pour autant obligé de renier les avis par ailleurs justifiés des autres. Tu affirmes que « ça fait plaisir pour les fans de la série Dark Souls », c’est con, comme je te le disais j’en suis un. À bon entendeur.