citizenerased
1 commentaire
Action-RPG, Actualité, Console, Jeux vidéo, News, PC, PS4, Xbox One

Si Anthem venait à se planter, BioWare ne coulerait pas pour autant

L’ancienne grosse pointure de BioWare, James Ohlen, pense qu’un éventuel échec d’Anthem ne signerait pas l’arrêt de mort du studio.

EA, range ce flingue !

Electronic Arts est malheureusement connu pour fermer les studios qui ne rapportent pas assez. Après l’échec de Mass Effect: Andromeda, tout le monde craint que BioWare soit sur la sellette. Un désastre commercial de plus, et couic.

Du coup, Anthem se pose là. Futur mastodonte de l’action-RPG conçu pour être joué en coop et pendant longtemps, le game design du titre de BioWare qui a tout du jeu-service semble plus tenir d’un cahier des charges que des anciens hauts-faits du studio. N’étant pas habitués au genre, les fans du studio canadien ont peur qu’Anthem soit mort-né et qu’il ne répondra jamais aux attentes de la maison mère.

Pourtant, un chevalier blanc vient à la rescousse de la réputation du titre, et cette personne n’est nul autre que James Ohlen, le légendaire game designer de Baldur’s Gate, Neverwinter Nights ou encore Star Wars: KOTOR.

Promis, il ne mord pas

Alors que le monsieur a quitté le studio il y a moins de deux semaines, il a discuté récemment avec Game Informer sur son ressenti de quitter BioWare et l’expérience qu’a procuré le développement d’Anthem.

Même si Ohlen n’est plus lié par le secret et a désormais le droit de vider son sac, il ne le fera pas. C’est même plutôt l’inverse.

Je pense sincèrement qu’EA respecte ce que BioWare fait. BioWare est très différent des autres aspects du business [d’EA], et même si Anthem ne marche pas — et je crois que ça va être génial — je ne pense pas que ça sera la fin du studio. Je pense simplement que cela servira de chance à Bioware d’apprendre une leçon afin de l’appliquer pour le prochain jeu.

Anthem fait les choses différemment que le modèle traditionnel que vous pouvez voir dans Dragon Age ou Mass Effect.

Cela a été conduit par BioWare lui-même, en tant qu’équipe. Je sais qu’il y a beaucoup de théories du complot autour d’EA, mais cela n’a jamais été le cas. BioWare a toujours eu beaucoup de contrôle sur les jeux qu’il fait.

Nous voilà un poil rassurés. Le studio semble donc continuer de porter le prestigieux héritage de BioWare et qu’il est maître de ses décisions.

Il faudrait donc arrêter de voir le mal partout chez EA (même si c’est difficile), surtout que l’éditeur a déjà prouvé plusieurs fois par le passé qu’il savait être gentil et attentionné avec ses collaborateurs, comme Unravel ou A Way Out pour ne pas les citer. Le studio de ce dernier — pourtant très vocal sur sa liberté créatrice — a tellement adoré sa collaboration avec EA qu’il est prêt à renouveler l’expérience.

On restera quand même méfiant, hein ?

Anthem sera disponible le 22 février 2019 sur PS4, Xbox One et PC


Précommande GoCleCd (PC) et Amazon (XB1)

1 commentaire
  • valiguard ~ Le 26 juillet 2018 à 09:00

    On dirait le discours de Sarkozy « on ne privatisera pas EDF. .. »
    Au moins il avoue que Bioware avec Anthem ne fait pas du Bioware.
    Reste à voir ce que ça donne.