Le PDG de CD Projekt dit une grosse bêtise sur le crunch, puis s’en excuse

Commentaires (1)
  1. sgttab dit :

    Dans tous les tafs, il y a "des coups de bourre". ce n’est pas nouveau et pas prêt de s’arrêter. S’il y a bien un secteur dans lequel cela se vérifie, c’est bien l’industrie des jeux video. C’est même ce qui fait parfois la légende d’un jeu. Je pense même, que cela se produisait encore plus "avant" que de nos jours. Lorsque les projets étaient intimes, et viscéraux comme l’ont pu les sorties de Doom, Quake et Unreal Tournament. Ce qui change : maintenant de grosses équipes (plus d’impact), projets plus longs, donc plus difficile de tenir sur la distance, la médiatisation. ce qui ne change pas —> la passion du metier et l’energie que chacun peut investir dans la réalisation d’un projet qui lui est cher.

Laissez une réponse