hexen
0 commentaires
Actualité, Business, Jeu vidéo, News

vignette news funcom

Funcom, en passe d’être racheté, voit plus grand pour Dune

Le studio derrière, entre autres, Conan Exiles et The Secret World concentre l’attention du géant chinois Tencent et annonce du gros pour son prochain open world.

L’indépendance en exil

Tencent possède déjà 29% de Funcom, mais ça ne lui suffit pas. Non, aujourd’hui la holding chinoise qui possède déjà en partie ou en totalité de très gros studios – Riot Games (League of Legends), Grinding Gear Games (Path of Exile), Epic Games (Fortnite), etc. – et est considérée comme la plus grosse entreprise de jeux vidéo dans le monde souhaite finir le travail et racheter toutes les actions du studio.

On dit que l’offre proposée aux actionnaires est de 17 NOK (couronnes norvégiennes), soit près de 30% plus cher par rapport au prix réel affiché à la clôture des marchés boursiers il y a quelques jours. Dans un communiqué, Rui Casais, patron du studio, encourage les actionnaires à accepter l’offre :

Nous avons une excellente relation avec Tencent, qui est notre plus important actionnaire, et nous sommes excités par cette opportunité. Nous continuerons à développer de supers jeux auxquels joueront les gens autour du monde, et nous pensons que le soutien de Tencent poussera Funcom vers le prochain niveau. Tencent fournira à Funcom un avantage opérationnel et des éclairages puisés dans ses vastes connaissances en tant qu’entreprise leader dans la sphère vidéoludique.

Tencent, de son côté, par la voix de son senior vice president Steven Ma, exprime son enthousiasme quant à la possibilité « d’approfondir notre relation avec Funcom et nous sommes impatients de collaborer avec le studio pour proposer davantage d’expériences de jeu excitantes aux fans à travers le monde. »

Une chose est sûre, Funcom revient de loin puisque avant la parution de Conan Exiles, la boîte était proche de la faillite. La question est maintenant de savoir si, comme pour beaucoup de ses investissements, Tencent restera discret dans la prise de décisions. Surtout, davantage de moyens et peut-être d’exigences ne feraient pas de mal à Funcom, qui est depuis toujours un studio habitué aux projets qui sortent complètement pétés avec un très bon concept. C’était le cas pour Age of Conan, puis pour The Secret World, puis pour Conan Exiles : beaucoup de bonnes idées, une sortie très, très discutable d’un point de vue qualité.

Avec les moyens de Tencent et le talent de Funcom, on peut espérer le meilleur pour la suite et notamment pour Dune.

Justement, dans un communiqué de presse distinct, Funcom annonce profiter de l’occasion pour élargir la vision qu’elle a pour son jeu en monde ouvert. Ainsi, l’objectif est de se concentrer pleinement sur Dune et de laisser de côté tout autre projet pour le moment. On envisage un modèle GAAS (jeu service) sur la base du succès de Conan Exiles qui, nous dit-on, a connu son 3e meilleur mois d’exploitation en décembre 2019 en terme de nombre de joueurs depuis le lancement de l’accès anticipé en janvier 2017.

Le shooter coopératif sur lequel travaillait Funcom et qui devait sortir en 2020 est donc reporté à une date indéterminée après la sortie de Dune, qui de son côté revoit ses ambitions à la hausse.

Tout ceci reste à valider par les actionnaires – potentiellement Tencent principalement, donc.

0 commentaires