citizenerased
1 commentaire
Actualité, Gameplay, Jeu vidéo, News

E3 2019 – Enfin du gameplay du remake de Final Fantasy 7 en profondeur

Square Enix a ouvert sa conférence à l’E3 2019 avec une présentation du système de combat du remake de Final Fantasy 7 avec un combat de boss.

Ils ont inventé la pause active

On se doutait bien qu’en dévoilant la date de sortie du remake de FF7 ce matin, Square Enix avait d’autres surprises dans sa besace à propos du vaporware, à commencer par une présentation plutôt poussée du système de combat introduit par le producteur historique de la série : Yoshinori Kitase.

Dans un style proche des derniers épisodes, on retrouve alors un gameplay en temps réel, mais l’équipe nous rassure que le côté tactique n’est pas en reste.

Après quelques attaques simples au corps à corps, il est possible de dépenser une jauge pour utiliser une pause active, évaluer la situation et déclencher la compétence qui va bien ou encore utiliser un objet. Pour être efficace, il faudra changer de personnage régulièrement et avoir une bonne synergie. Bien sûr, si vous ne contrôlez pas un membre du groupe, il ne restera pas inactif.

On peut alors voir une bonne partie du fameux premier boss du jeu. Il est clair que l’équipe de Tetsuya Nomura ne s’est pas contentée de singer les combats de l’époque et a ajouté de nombreuses choses à faire, comme trouver un moyen de se protéger d’attaques dévastatrices et différentes phases. Afin de pouvoir faire un maximum de dégâts, il faudra veiller à faire vaciller le boss pour le contrôler pour ensuite tout donner.

Ça semble être suffisamment dynamique et tactique pour être plaisant à regarder et intéressant à jouer. C’est le minimum qu’on souhaite.

La phase de jeu montrée sera jouable sur le salon de l’E3, mais on espère encore suite à des rumeurs que la démo en question sera disponible à tous après l’événement, soit à la fin de la semaine. On peut toujours rêver.

Final Fantasy 7 Remake sera disponible le 3 mars 2020 sur PS4.

1 commentaire
  • liohazuki ~ Le 12 juin 2019 à 15:46

    Ca donne envie.