hexen
15 commentaires
Actualité, Guide, Jeux vidéo, News

Previousment Witcher

A l’occasion de la sortie très prochaine de The Witcher 3 – Wild Hunt, qui s’annonce déjà comme LE jeu de l’année, War Legend vous propose un résumé de l’histoire détaillée dans les deux premiers opus de la franchise. Celle-ci est en effet très riche du côté de son scénario et de son background et il serait dommage de passer à côté avant de vous lancer dans la Chasse Sauvage.

The Witcher

Il était une fois…

The Witcher démarre près de la citadelle de Kaer Morhen, foyer et école du loup des sorceleurs. Les sorceleurs sont des chasseurs de monstres et sont aujourd’hui bien loin de leur heure de gloire. Leur nombre s’est considérablement réduit et on peut le constater au vide qui habite l’immense château de Kaer Morhen. Ils sont décriés par tous, même si leurs services sont encore souvent requis. La raison de cette haine vient principalement du fait qu’ils sont eux-mêmes considérés comme des monstres en raison des lourdes mutations génétiques qu’ils doivent subir afin de devenir sorceleurs et auxquelles peu survivent. Cela transforme leur être et leur apparence, les rendant plus forts et colorant leurs pupilles d’un jaune éclatant. On pourrait jurer voir des yeux de chat. Le héros, Geralt de Riv apparaît  au début du jeu comme fuyant quelque chose, mais on ne sait pas quoi. Ses amis sorceleurs Eskel et Vesemir (chef de l’école) le retrouvent inconscient et le ramènent à la forteresse. C’est donc là que notre pourfendeur de monstres se réveille et retrouve ses amis Vesemir, Lambert, Eskel, la magicienne Triss Merigold, ainsi que Leo, dernier apprenti en date de Vesemir. A peine Geralt, surnommé Loup Blanc en raison de ses cheveux d’albâtre et de son école, a le temps de reprendre ses esprits et ses aises que Kaer Morhen fait face à une attaque orchestrée par le mage renégat Azar Javed et son bras droit Le Professeur. Leur objectif est de voler les secrets des mutagènes des sorceleurs dans on ne sait quel but. La magicienne Triss Merigold essaie de les en empêcher mais est gravement blessée, tandis que Leo meurt transpercé par le carreau de l’arbalète du Professeur. Triss sera vite rétablie et Leo recevra des funérailles. Le problème est qu’Azar Javed a réussi son coup et possède désormais de dangereux secrets. Les sorceleurs décident alors de se séparer pour retrouver la trace de ce qu’ils ont identifié comme étant l’organisation de la Salamandre, en raison des broches prélevées sur les cadavres des assaillants.

thewitcher3

Petits meurtres entre amis

Witcher_3_Concept_Art_01Geralt atterrit dans les faubourgs de Wizima, où il fera la connaissance d’Alvin, jeune garçon qui s’avère être une source (quelqu’un de prédisposé à la magie) très puissante. Là, Geralt résout un conflit de taille entre le fanatisme religieux de l’ordre du Feu Eternel et la sorcière du village. Les faubourgs sont en effet attaqués par « La Bête », un chien fantomatique sanguinaire. Le Feu Eternel accuse la sorcière de l’avoir invoqué, alors qu’en réalité Geralt se rend compte qu’elle a été créée à cause des horreurs perpétrées par les habitants des lieux.

Suite à cela, il fait son entrée dans Wizima où il est immédiatement envoyé aux cachots. Il s’en sort en tuant un monstre dans les égouts en échange de sa liberté. Une fois celle-ci retrouvée, il enquête sur la Salamandre et cherche à comprendre qui la soutient et ses objectifs réels grâce à l’aide du détective privé Raymond Marloeve. Ce n’est que bien plus tard que Loup Blanc se rend compte que Marloeve a en réalité été tué depuis un moment par Azar Javed, qui utilise un sort d’illusion pour se faire passer pour lui. Le sorceleur décide alors de collaborer avec l’alchimiste Kalkstein, dont le souhait le plus cher est d’ouvrir la tour d’un grand mage depuis longtemps décédé. Celle-ci se situe dans les marais et ferait donc un piège parfait pour le mage de feu qu’est Azar Javed. Ce dernier convoite également les secrets de la tour et désire, sous les traits de Raymond Marloeve, retrouver Geralt à son pied pour en ouvrir les portes. Voyant que la bataille ne tourne pas en sa faveur, Javed empoisonne Geralt grâce à un nuage de gaz toxique. Notre héros est recueilli par Triss, qui l’emmène à sa demeure du quartier marchand de Wizima.

L’enquête continue grâce à de nouveaux contacts et on comprend rapidement que la Salamandre est soutenue à bien des niveaux à Wizima. C’est elle qui contrefait des sceaux royaux afin de faire passer des décrets à son avantage. Son principal atout se révèle être la princesse Adda, fille du roi Foltest, que Geralt avait libérée d’une malédiction de strige quelques temps auparavant. La jeune femme s’est fait duper par les beaux discours de la Salamandre, qui lui a promis le trône de Témérie. Puisque Geralt ne peut se frotter facilement à une si importante organisation, il décide d’anéantir son cartel de drogue, responsable de ses revenus. Ce n’est qu’une fois cela fait qu’il tentera de détruire le repaire de la Salamandre avec l’aide soit de Siegfried, soit de Yaevinn, selon qu’il ait choisi de prendre le parti de l’Ordre de la Rose Ardente (humains) ou des Scoia’Tels (non-humains). Il trouvera et tuera ainsi le professeur mais sera retrouvé par Adda, qui ordonnera son exécution. Fort heureusement, Triss Merigold veille et avant que Geralt ne se retrouve vraiment dans le pétrin, elle le téléporte à Eaux-Troubles, loin du danger.

Un arrêt par une bourgade paumée

Il découvre alors qu’Alvin (l’enfant-source) s’est téléporté à cet endroit alors que la Salamandre attaquait la personne à qui il avait été confié par vos soins (Shani ou Triss, selon votre préférence amoureuse). Son compagnon chanteur, Jaskier, et le sorceleur Berengar, dont Geralt entend parler depuis Kaer Morhen, mais qui avait disparu, sont également de la partie. Des nouvelles aventures s’ouvrent alors à notre héros, une femme ayant tué sa soeur par jalousie et ayant ensuite elle-même été tuée par le soupirant de celle qu’elle avait assassiné. Je vous laisse reprendre votre souffle et réfléchir là-dessus.

C’est également là qu’on apprend que Berengar a en réalité aidé la Salamandre depuis le début, épris de lâcheté. Geralt a le choix de le tuer ou de le laisser vivre et ainsi gagner son aide dans son combat contre Javed.

Au final, la Scoia’Tel prend le village en otage pour se protéger des troupes de la Rose Ardente. Geralt tente alors de sauver Alvin qui se trouve dans le village, mais l’Ordre donne l’attaque, Alvin prend alors peur et se téléporte à nouveau. On ne le reverra plus.

Retour aux affaireswitcher-2

Geralt et Jaskier retournent ensuite a Wizima, qui est sous le coup d’une guerre ouverte entre l’Ordre et les Scoia’Tels. Loup Blanc rencontre alors Foltest, rentré en urgence, qui lui donne l’ordre d’en finir avec la Salamandre. Pour la toute première fois, on fait enfin la connaissance du grand patron de la Rose Ardente, le Grand Maître Jacques d’Aldersberg, et il n’augure rien de bon. Entre temps, quelqu’un a de nouveau lancé la malédiction de la strige sur la princesse Adda et Geralt doit retourner au charbon pour lever tout ça. Il file ensuite au vieux château, devenu repaire de la Salamandre et d’Azar Javed. C’est l’occasion de découvrir le résultat des expériences menées grâce aux mutagènes volés à Kaer Morhen: des espèce de bêtes sanguinaires et sanguinolentes, et des guerriers améliorés qui n’ont plus rien d’humain. Le sorceleur trace son chemin à coups d’épée et finit par mettre fin aux jours d’Azar Javed mais apprend que l’homme aux commandes de la Salamandre est en réalité le Grand Maître Jacques d’Aldersberg. Petit fumier.

Retour à Wizima pour en terminer une bonne fois pour toutes. Geralt trouve Jacques et celui-ci le projette dans une vision du futur très dérangeante, celle tirée de la prophétie de l’elfe Ithlinne. Tout le monde est mort, la glace a tout recouvert et Jacques désire mettre en place un nouvel ordre mondial (avec lui à sa tête, bien sûr) pour éviter ce destin funeste. La seule option à son avis est « l’évolution » grâce aux fameux mutagènes, afin d’arriver à un stade supérieur. L’Ordre de la Rose Ardente était donc là pour établir le nouvel ordre mondial, le feu que chacun se serait mis à chercher dans l’obscurité des sombres jours qui guettaient l’humanité, et la Salamandre avait pour but de faire le « sale boulot » en se servant des mutagènes de sorceleurs pour créer une armée de super-soldats pour le compte de la Rose Ardente. Geralt met à terre d’Aldersberg, et intervient alors le Roi de la Chasse Sauvage, rencontré une fois auparavant dans une crypte des Faubourgs de Wizima. Celui-ci prétend que Geralt lui a promis quelque chose et il réclame le droit de prendre la vie d’Aldersberg. Geralt peut soit accepter, le Roi lui apprend alors que celui qu’il connaît maintenant sous le nom de Jacques avait autrefois un autre nom, soit refuser et un combat s’ensuit alors, dans lequel Loup Blanc doit tuer le Roi. A ce moment, tout ce dont le sorceleur se rappelle est qu’il a été transpercé d’une fourche lors d’un Pogrom dans la ville de Riv, qui a éclaté à l’encontre des non-humains. La magicienne Yennefer, qui était aussi son amante, a tenté de guérir ses blessures mais a également été tuée, selon les témoignages.

The Witcher s’achève ici. Attachez vos ceintures pour The Witcher 2 – Assassins of Kings.

The Witcher 2 – Assassins of Kings

The_Witcher_3_Wild_Hunt_Geralt_alone_in_a_deep_and_dark_forest

Prologue

166-the-witcher-2-screenshot-36Geralt de Riv nous revient plus en forme que jamais… Enfermé dans un donjon. Décidément, ça devient une habitude! Il s’agit des cachots de La Valette, dont la baronne, Marie-Louise, est la maîtresse du roi Foltest de Témérie et leurs enfants des bâtards pouvant prétendre au trône. Des ennemis de Foltest ont vite compris cela et ont désiré manipuler ses enfants pour avoir la Témérie sous leur contrôle. Le roi, refusant cette instrumentalisation, est parti en guerre contre les La Valette et leurs alliés afin de récupérer sa progéniture. Il finit par y parvenir, mais à peine les a-t-il retrouvés qu’il est égorgé par un assassin aux yeux de sorceleur.

Vernon Roche, directeur des Force Spéciales Temeriennes, connues sous le nom de Stries Blues, fait vite son apparition pour interroger Geralt. Ayant été retrouvé seul sur la scène du crime, il est accusé du meurtre de Foltest et doit prouver son innocence. Roche finit par commencer à croire à l’histoire du sorceleur et décide de lui donner l’occasion de s’échapper afin qu’il trouve le vrai coupable et prouve ainsi son innocence.

Arrivée à Flotsam

Vous retrouvez Roche et Triss Merigold à l’extérieur du donjon et fuyez à bord d’un bateau à destination de la petite ville portuaire de Flotsam, où un sinistre abruti raciste (il hait les non-humains) dirige la ville d’une main de fer. Sur votre chemin, vous croisez Iorveth, chef des Scoia’Tels, qui tente de vous assassiner mais échoue grâce à la protection de Triss. Vous apercevez toutefois la présence du sorceleur assassin, responsable de la mort de Foltest, au côté de Iorveth.

Loup Blanc retrouve à son arrivée ses deux grands amis, Jaskier et Zoltan le nain, sur le point d’être pendus pour débauche et complot avec les Scoia’Tels. Vous les sauvez grâce à vos capacités de négociation aux poings et ils ne vous quitteront plus.

Dès lors, l’enquête commence. Il apparaît que Letho (le sorceleur assassin) est de connivence avec les Scoia’Tels, et Foltest n’est pas sa seule victime. Il a également assassiné le roi Demavend d’Aedirn. Sur le chemin de Geralt se dresse encore une fois des monstres, et notamment un gigantesque Keyran qui menace la ville entière. Il devra se liguer avec une magicienne, Sheala de Tancarville, afin d’en venir à bout.

De fil en aiguille, Loup Blanc vient à déduire que Letho espère trahir Iorveth et se débarrasser de lui. Il essaye donc de rencontrer ce dernier afin de confondre le sorceleur renégat. Le chef des elfes accepte de jouer le rôle du prisonnier que Geralt remet à Letho afin de le faire parler, mais les choses dégénèrent lorsque Roche intervient avec les Stries Bleues. S’ensuit un duel entre Geralt et Letho. Celui-ci défait Loup Blanc et lui apprend qu’ils n’ont pas toujours été ennemis, en conséquence de quoi il lui laisse la vie sauve. Il kidnappe cependant Triss et la force à jeter un sort pour les téléporter en Aedirn afin d’échapper à la colère des elfes.

Laisse tomber le bordel pour lui laver les dents à lui
Laisse tomber le bordel pour lui laver les dents à lui

Comme vous pouvez le lire dans mon test de The Witcher 2, l’impact de vos décisions dans ce jeu est majeur pour le développement de l’intrigue. Aussi deux voies sont envisageables.

Dès la fin de ce chapitre, il vous appartient de vous ranger du côté de Iorveth et de libérer ses compagnons détenus dans une barge aux abords de Flotsam ou de vous allier à Roche et d’arrêter Loredo, l’impitoyable dirigeant corrompu de Flotsam.

La bataille pour le Haut-Aedirn

Iorveth et les Scoia’Tels

Si vous vous rangez du côté de Iorveth, vous filez avec lui en Haut-Aedirn où vous allez aider Saskia, une ancienne paysanne devenue commandant après avoir terrassé un dragon, à défendre sa terre qu’elle désire libre pour tous, humains et non-humains. Son ambition est en effet menacée par Henselt, le roi du royaume voisin de Kaedwen, qui profite de l’instabilité politique causée par l’assassinat de Demavend, roi du Haut-Aedirn. Au cours d’un sommet (littéralement, c’est situé sur une colline), les délibérations dégénèrent et Henselt réveille une malédiction forçant les morts à rejouer éternellement une scène de bataille. Et forcément, être au milieu de tout ça n’est pas bon du tout. Vous parvenez à fuir, mais durant une réunion des principales figures de Vergen, la capitale du Haut-Aedirn, Saskia est empoisonnée et vous devez aider la magicienne Philippa Eilhart à la guérir. Vous y parvenez finalement et trouvez des preuves irréfutables que l’empoisonneur n’est autre que le prince héritier Stennis, qui sentait la menace de l’influence grandissante de Saskia, due à son immense popularité. Libre à vous de le donner en pâture aux paysans ou de le protéger en vue d’un procès. Dans le même temps, Geralt cherche toujours Triss qui n’a pas reparu depuis sa téléportation. Il apprendra qu’elle a été capturée par des espions de l’empire de Nilfgaard, l’empire du sud qui convoite les terres du nord.

La malédiction déclenchée par Henselt s’étend peu à peu et est très dangereuse, c’est pourquoi Loup Blanc la conjure en revivant la bataille et en empêchant un grand héros de mourir une nouvelle fois. Il élimine ainsi le coeur de la malédiction, levant celle-ci par la même occasion.

Les rebelles, aidés par Geralt, finissent par avoir le dessus sur Henselt et celui-ci est forcé de se plier à toutes les conditions imposées par Saskia, entre autres reconnaître qu’il n’a aucun droit sur Aedirn et qu’il s’agit d’un état indépendant et libre, dirigé par elle.

Mais quelque chose cloche et le sorceleur finit par apprendre que Saskia est en réalité un dragon capable de prendre forme humaine et que Philippa Eilhart a profité du sort de guérison qu’elle a lancé sur elle pour contrôler ses pensées. Trop tard, Philippa les téléporte toutes deux à Loc Muinne où d’importantes négociations vont avoir lieu afin de restaurer le Conclave, vieille institution de mages au pouvoir politique très étendu.

20140703065821a0dtt9lxb6l8qhj5

Roche et les Stries Bleues

witcher2_1
« You wanna dance? » « Shake it baby! »

Si Geralt choisit d’assister Roche, celui-ci ordonne au sorceleur d’assassiner le commandant de Flotsam, autrement dit Loredo, pour trahison vu que le filou espionnait pour le compte du roi Henselt. Geralt navigue ensuite vers Aedirn en compagnie de Roche. Ils sont bien entendu embarqués dans le conflit en cours mais dans ce cas-ci, c’est pour Henselt que Geralt prend les armes. Il va découvrir et mater une insurrection dans l’armée Kaedweni: des loyalistes sont persuadés que leur roi est de connivence avec l’empire de Nilfgaard. Là aussi, Loup Blanc doit retrouver la trace de Triss et lever la malédiction du champ de bataille qui empêche le roi de marcher sur Vergen. De ce point de vue là, rien ne change réellement côté scenario mais ce n’est plus Saskia que l’on sauve du poison, il s’agit cette fois d’une malédiction pesant sur Henselt lui-même et lancée par sa précédente conseillère Sabrina, magicienne de son état. Il avait en effet condamné celle-ci au bûcher pour avoir utilisé un sort interdit lors d’une bataille.

Néanmoins, de forts changements sont tout de même observables. Premièrement, Geralt défend le roi Kaedweni contre deux assassins sorceleurs et utilise la nécromancie pour découvrir qu’ils sont de mèche avec Sheala de Tancarville (la magicienne qui aide Geralt à tuer le Keyran de Flotsam), qui a déjà mis les voiles vers Loc Muinne avec Philippa Eilhart et Saskia.

De son côté, Henselt découvre que Roche est à l’origine d’un complot contre lui, mis en place avec Foltest, pour affaiblir sa position. Le roi, impitoyable, massacre alors les hommes du chef des Stries Bleues et viole Cyn, le bras droit de Roche. Mais il n’est pas un homme qui se laisse faire et laisse un crime impuni. Avec l’aide de Geralt, il trouve Henselt et désire assouvir sa vengeance. A partir de là, soit Loup Blanc le laisse faire et une guerre civile se déclenche en Kaedwen et le destin de la Témérie sera changé à la fin du jeu, soit il l’en empêche avec ce que cela implique.

Ça sent la fin, ça sent le sapin

Geralt arrive à Loc Muinne avec Iorveth ou Roche. C’est là que doit se décider la réinstitution du Conclave, un puissant conseil de mages. Tous les dirigeants sont présents.

Si Geralt arrive en compagnie de Iorveth, le choix de venir au secours de Triss ou de Philippa se présente. Philippa est la seule à pouvoir lever le sort qu’elle a jeté à Saskia et qui lui impose de faire tout ce que la magicienne souhaite. Celle-ci a été enfermée au cachot et énucléée par le roi de Rédanie qui l’accuse de trahison envers sa cause.

Si Geralt se tient du côté de Roche, il doit choisir entre aller à la rescousse de Triss ou de la princesse Anais de Témérie (qui est ensuite envoyée au roi Radovid de Rédanie pour protection ou remise à la Témérie).

A partir de là, peu importe le chemin choisi, beaucoup d’éléments sont plus ou moins gravés dans le marbre. La grande réunion visant à rescussiter le Conclave et qui réunit les grands mages et les rois est interrompue lorsque les forces Nilfgaardiennes entrent en scène avec Letho (notre cher assassin de rois), qui révèle que Philippa Eilhart et Sheala de Tancarville ont manipulé tout le monde pour assoir leur propre pouvoir au-dessus de tous. Philippa avait réussi à échapper à l’emprise de Geralt plus tôt en se transformant en chouette et en prenant son envol. Sheala, seule présente à cette réunion, parvient également à se faire la malle. Si toutefois Geralt avait choisit de faire de Triss sa priorité, l’ambassadeur de Nilfgaard venait à mourir, le complot des sorcières était tout de même révélé et, selon le camp choisi, Roche est déclaré hors-la-loi (et la Témérie reste intacte) ou Iorveth est grièvement blessé.

Dans tous les cas, donc, Geralt part à la chasse à la Sheala de Tancarville, et la retrouve en train d’essayer de se servir de son megascope pour se téléporter. Seulement celui-ci est saboté (par les soins de Letho, on l’apprend peu après) et elle se retrouve coincée. Il revient à Geralt de décider s’il sauve la magicienne ou l’abandonne à son sort. Après cela, Geralt affronte Saskia sous sa forme de dragon et la tue ou bien brise le sort qui pesait sur son esprit. Si le choix de sauver Philippa en priorité a été opéré plus tôt au lieu de foncer sauver Triss, le sort peut être brisé, pas dans le cas contraire.

The-Witcher-3

Un petit dernier pour la route

Si Geralt a choisi de sauver Triss, le Conclave est finalement restauré et les mages oeuvrent à sceller Loc Muinne. Si ce n’est pas l’option choisie, un pogrom sanglant éclate à l’encontre des utilisateurs de la magie (ce qui inclut les sorceleurs) à Loc Muinne ainsi que dans tous les royaumes du Nord.

Loup Blanc finit enfin par rattraper Letho l’assassin des rois, qui révèle que tout ceci est en fait une gigantesque conspiration de l’empire de Nilfgaard pour déstabiliser les Royaumes du Nord. L’empereur à promis à Letho de refonder l’école de la vipère, une des écoles de sorceleurs, afin de redorer le blason de ceux-ci, en échange de sa coopération.

Letho en sait long sur le sorceleur, et pour cause. Geralt l’a un jour sauvé lui et ses compagnons. En échange, l’assassin a révélé à Geralt où trouver la Chasse Sauvage, que Geralt a poursuivit des années durant parce qu’ils avaient enlevé Yennefer, une magicienne dont on apprend qu’il était épris avant de perdre la mémoire. Loup Blanc a bel et bien trouvé la Chasse sauvage, ils avaient la fameuse Yennefer avec eux et notre sorceleur préféré a offert son âme en échange de la sienne. Ainsi, Geralt a fait parti de la Chasse Sauvage, il a été l’un des leurs! On apprend également que les membres de cette cavalerie seraient en réalité des elfes appartenant à un monde parallèle, se matérialisant sous forme de spectres ou, dans les grandes occasions, sous leur forme originelle. Ce qui signifie une chose très importante: le Roi de la Chasse Sauvage que Geralt assassine à la fin de The Witcher n’était qu’une émanation fantomatique, son origine étant toujours bel et bien en vie.

The-Witcher-3-02 (1)

Suite à ces révélations, Geralt peut choisir de tuer Letho ou de le laisse partir, ce dernier lui promettant qu’il ne le « reverra plus jamais. » Loup Blanc retrouve ensuite Triss et Iorveth ou Roche (ou seulement Triss s’il a choisit d’aller la sauver en premier lieu) pour se diriger vers Nilfgaard.

Peu importent les événements dans le jeu, Nilfgaard a l’intention d’envahir les Royaumes du Nord. Letho avait été engagé par les nilfgaardien pour assassiner les rois des Royaumes du Nord afin de semer le chaos et de les rendre plus susceptibles à l’invasion. Letho s’était servi de la Loge des Magiciennes pour masquer ses plans et parce que la Loge avait le même objectif au début. Ils se sont servis de l’ambition débordante d’Eilhart et de de Tancarville pour mettre à mal les puissants magiciens, dont beaucoup sont conseillers royaux, et l’assassinat des rois avait pour objectif de déclencher une énorme instabilité et des guerres civiles pour faciliter la tâche à l’empire de Nilfgaard dans sa volonté de conquête.

La Loge des Magiciennes voulait seulement assassiner Demavend parce qu’il était faible mais résistant à leurs plans, et que sa mort permettrait à Saskia de devenir chef d’un état riche et égalitaire dans la vallée du Pontar — un état sur lequel les sorcières auraient une influence ultime. Letho a ensuite continué son objectif initial confié par l’empire de Nilfgaard en se servant des ressources des magiciennes et en s’associant avec la Scoia’Tel qui vouait une haine à Foltest. Après la mort de ce dernier, il commença à trouver que Iorveth était trop indépendant et perspicace et il tenta de s’en débarasser. C’est à ce point que Geralt s’implique dans l’intrigue. Sheala avait été envoyé à Flotsam après la mort de Foltest pour éliminer Letho et ses confrères et mettre fin à ses plans, et aussi pour éliminer tout élément de preuve que la Loge avait initialement travaillé avec eux.

Geralt a récupéré la majorité de ses souvenirs. Il a apprit que Yennefer est en vie, quelque part à Nilfgaard; sa situation précise et l’état de sa mémoire ne sont toujours pas connus.

Retrouvez les tests de The Witcher et The Witcher 2 – Assassins of Kings sur War Legend!

15 commentaires
  • Gorilla ~ Le 15 avril 2015 à 05:12

    Merci Superwho pour ce récapitulatif bien complet !
    J’ai joué à Witcher 1 quasiment à sa sortie et c’est pas du luxe que d’avoir un rappel de son histoire, pour le 2 ça va je me rappelais des grandes lignes. ;)

  • klaxx ~ Le 15 avril 2015 à 12:20

    Merci beaucoup ! Hâte de tâter le 3 désormais :) !

  • gohan57 ~ Le 15 avril 2015 à 12:43

    très bon résumée :D

  • hexen ~ Le 15 avril 2015 à 13:00

    N’hésitez pas à partager ce dossier autour de vous. Après recherches, c’est le seul disponible sur la toile et il pourrait intéresser beaucoup de gens. Il restera à la une jusqu’à la sortie de The Witcher 3 – The Wild Hunt.

  • samko ~ Le 16 avril 2015 à 13:27

    Merci pour le dossier SuperWho, ça va aider les gens qui veulent faire le 3 mais qui n’ont pas le temps ou l’envie de faire le 1 et le 2 d’ici la sortie du 3. J’ai apprécié lire ton dossier même si je connais déjà l’histoire c’est toujours plaisant de la redécouvrir.

  • nemesis ~ Le 21 avril 2015 à 13:35

    Superbe initiative, très bon résumé de l’histoire bien remplie qui est celle de The Witcher !

  • buster ~ Le 21 avril 2015 à 21:48

    thanks :D

  • Elvia ~ Le 22 avril 2015 à 11:55

    je met ça en favoris et je vais le relire avant la sortie du 3, merci pour le résumé c’est bien utile, moi qui n’a jamais joué aux deux premiers

  • bloodfireless ~ Le 4 mai 2015 à 23:01

    Thanks :D Vivement le 3 :D

  • jojoinstinct ~ Le 3 août 2015 à 00:26

    Il n’est pas fait mention du Prince Stennis dans The Witcher 2

  • jojoinstinct ~ Le 3 août 2015 à 00:27

    Vous avez oubliés de mentionner le Prince Stennis dans The Witcher 2 qui devient soit Roi d’Aedirn soit mort selon le choix ^^

  • hexen ~ Le 3 août 2015 à 16:51

    C’est vrai, mais concrètement, Aedirn disparaît donc ça n’a pas forcément d’intérêt^^

  • valdorm ~ Le 1 août 2016 à 14:11

    Salut, j’arrive un peu tard, mais j’ai une question.

    Je viens personnellement de commencer The Witcher 3 ( J’ai mis du temps à commencer car je jouais encore à Skyrim, car avec les millions de mods dispo sur ce jeu, on ne finit jamais d’y jouer. )
    J’ai lu le résumé, puisque je n’ai jamais joué au premier. J’ai joué au deuxième il y a longtemps mais je ne me souvenais pas de tout. Donc ma question est la suivante :

    Qui est Ciri ? Je ne la trouve nulle part dans votre résumé, alors qu’elle est l’objectif principale ( du moins ou j’en suis rendu dans l’histoire ) du jeu  » retrouver Ciri « … Tout ce que je sais d’elle, c’est ce qu’ils nous ont montré dans le jeu… Mais elle ne sort pas de nulle part…? Elle a bien dû faire partie des premiers opus, non ?

  • hexen ~ Le 1 août 2016 à 14:41

    @valdorm Ciri est un personnage tiré des livres de Sapkowski. Il n’en est pas question dans les deux premiers opus du jeu et on la découvre dans sa version vidéoludique à partir du 3, c’est pour ça que tu auras des quêtes dans le passé :)

  • valdorm ~ Le 1 août 2016 à 15:16

    Ah d’accord ! Je savais que le jeu était tiré du livre  » Le sorceleur  » mais je pensais que Ciri avait fait partie des premiers opus !
    Merci pour l’info en tout cas :)