hexen
1 commentaire
Action-RPG, Actualité, Business, Console, Jeux vidéo, News, PC, PS4, RPG, Xbox One

Le héros de Vampyr

Vampyr – 450 000 exemplaires vendus après un mois de commercialisation

Voilà déjà plus d’un mois que Vampyr, action-RPG du studio français DONTNOD Entertainment, a pointé le bout de ses crocs. Focus Home Interactive, son éditeur, se frotte les mains.

Londres de rouge tamisée

Vampyr a fait un bon démarrage puisque, toutes plateformes confondues, le titre s’est écoulé à 450 000 exemplaires. Pour l’occasion, Focus Home Interactive s’est fendu d’un communiqué de presse tout gonflé de fierté dans lequel Oskar Guilbert, PDG de DONTNOD, exprime sa satisfaction.

Nous sommes très fiers, car depuis son lancement, notre dernière création originale rencontre un grand engouement auprès des joueurs. Grâce à notre nouveau rôle de coproducteur, nous allons fortement bénéficier de ce succès commercial

À noter que le titre s’est classé premier des ventes dans de nombreux pays, y compris la France.

Pour rappel, Vampyr vous place dans la peau de Jonathan Reid, chirurgien de retour de la première guerre mondiale. À peine rentré au bercail, il est changé en suceur de sang. Dès lors, il n’aura de cesse de comprendre l’épidémie qui ravage Londres et de découvrir l’identité de celui qui l’a transformé.

Dans notre test de Vampyr, nous évoquions la superbe atmosphère du titre, sombre à souhait, mais aussi l’incapacité du jeu à remplir sa promesse initiale, à savoir poser un réel dilemme face à la décision de tuer ou non des humains.

Vampyr est disponible sur PC, PS4 et Xbox One.


Précommande Goclécd (PC) et Amazon (PS4/XB1)

1 commentaire
  • valiguard ~ Le 13 juillet 2018 à 21:11

    C’est mérité pour ce jeu, il n’est pas parfait certes, mais d’une il remet les vampires à l’honneur, le personnage principale est intéressant, et même si le système de combat n’est pas terrible (j’ai préféré Dark et vampire la mascarade bloodline à ce niveaux voir rédemption^^;), l’ambiance est la, et c’est surtout ce que je voulais.