citizenerased
0 commentaires
Actualité, Jeu vidéo, News, Trailer

Outriders de People Can Fly dévoile son gameplay (et n’a pas l’air foufou)

Après un teasing de longue haleine, Outriders partage enfin des infos sur son univers et son gameplay. Cependant, le jeu Next-gen semble être bien trop classique pour son propre bien.

Outridés

Acheter Outriders sur GoCleCd.fr (Xbox One / PS4). [aks_widget_here]

Comme promis, Square Enix et People Can Fly ont dévoilé hier les premières images de gameplay d’Outriders, un nouveau TPS pensé pour la coop.

Incarnez un Outrider, l’avant-garde de la force de colonisation d’Enoch. Altéré par l’Anomalie, vos pouvoirs vont grandissant à mesure que vous explorez cette planète hostile. Embarquez pour un voyage sombre et sans espoir à travers la planète pour trouver la source d’un signal mystérieux.

Pas de doute, il s’agit d’un jeu Next-gen. Certains plans et effets de lumière semblent profiter de la puissance des prochaines consoles, mais la direction artistique n’est pas vraiment transcendante. Parce que c’est la mode, People Can Fly s’est lancé dans la conception d’un Shooter-looter tout ce qu’il y a — pour l’instant — de plus classique. Et ce n’est pas cette vidéo de présentation des classes qui me fera penser le contraire.

#NoMyPCF

Décortiqué hier soir pendant un stream de 41 minutes, les développeurs ont pu discuter du titre en commentant des images de gameplay. Oui, c’est générique as fuck. Une sorte de mélange de The Division avec Gears of War. Équipement, classes à pouvoirs, arbre de talent, quête principale, quête secondaire, hub central, etc. Square Enix a encore tiré le gros lot quand il s’agit de produire de gros titres AAA occidentaux.

Des journalistes se sont rendus en Pologne et ont déjà pu y jouer pendant de longues heures. Beaucoup ont un avis assez dubitatif, notamment Noddus de Gamekult :

Rendu graphique mis à part, il ressemble pour l’heure à un projet hors du temps, que l’on aurait retrouvé dans une capsule temporelle de 2010 enterrée quelque part en Pologne. Un shooter d’un classicisme effrayant, insipide sur le plan visuel et fainéant dans ses ambitions. Mais pire encore, il ressemble surtout à un jeu fait de bric et de broc, conçu de manière précipitée, dans l’unique espoir d’avoir quelque chose à vendre au lancement de la prochaine génération de consoles.

Et ça m’embête énormément, parce que People Can Fly est un studio que j’aime beaucoup (j’ai un amour irrationnel pour BulletStorm). Les trimer sur leur « plus gros projet à l’heure actuelle » afin de pondre un truc sans énergie et sans âme, c’est douloureux. Étant donné qu’il est développement depuis un moment, pas sûr qu’une sortie en fin d’année 2020 soit assez éloigné pour qu’un miracle se produise. M’enfin, restons optimistes quand même.

À ce sujet, Adrian Chmielarz, ancien directeur créatif de People Can Fly et fondateur de The Astronauts (The Vanishing of Ethan Carter) a tenu vouloir prévenir les fans sur Twitter : depuis la scission avec Epic Games, le studio n’a plus grand-chose à voir avec les époques de Painkiller ou BulletStorm.

Je m’attends à voir beaucoup [de messages comme celui-là] à l’avenir. Le People Can Fly de Painkiller/Bulletstorm et le People Can Fly d’Outriders sont presque deux studios différents. Aucun créatif des anciens titres n’est encore présent. Bonne chance à l’équipe actuelle ! Je voulais juste remettre les pendules à l’heure.

Ainsi, si vous voulez un truc avec de la pêche et cette patte PCF qu’on aime tant, il faudra se tourner du côté de Witchfire. C’est aussi un Looter-Shooter, mais ça a de la gueule.

Outriders sera disponible en fin d’année sur PC, Xbox One, PS4 et consoles Next-gen.

0 commentaires