hexen
3 commentaires
Actualité, Jeux vidéo, News

Si l’on en croit les 200 heures de jeu annoncées pour The Witcher 3 par les développeurs de CD Projekt RED, il y a de fortes chances pour que vous n’ayez pas encore vu le bout des aventures de Geralt, si tant est que vous vous êtes laissés tenter. Mais peut-être vous posez-vous malgré tout la question, comme ceux qui ont terminé le titre, de savoir quand est-ce que débarquera un digne successeur. Selon Marcin Iwinski, patron du studio de développement polonais, vous en avez malheureusement pour quelques années.

The-Witcher-3-02 (1)

On le savait déjà, les créateurs parlaient de The Witcher en terme de trilogie et ont à maintes reprises annoncé que Wild Hunt serait la clôture de celle-ci. Dans une interview accordée à SegmentNext, l’homme aux commandes a ainsi confirmé cette volonté en confiant que son équipe n’avait même pas ne serait-ce que songé à un The Witcher 4. Ce n’est pas pour autant que le studio s’interdit un tel projet, mais il faut les comprendre : cela fait plus de dix ans que la série inspirée du travail d’Andrezj Sapkowski les accapare. Voici la substantifique moelle de ses propos :

[La licence] mérite de se mettre au vert. Les dix années passées, l’équipe a travaillé sur des épées, des châteaux et des monstres slaves médiévaux. Je pense donc qu’il est temps de faire parler les armes à feu, la poudre et les androïdes. C’est donc ce sur quoi nous allons travailler. Nous n’allons certainement pas annualiser la franchise ou quoi que ce soit du genre – ce qui compte, c’est l’expérience. Le monde de The Witcher est gigantesque et c’est super de raconter ses histoires, mais je ne sais pas quand cela arrivera.

Au sujet de la Call of Dutyte ou de la Battlefieldys, virus qui a tendance à chercher de nouveaux hôtes dont la particularité est d’être volontaires, Iwinski est donc on ne peut plus clair et on ne peux que l’en remercier tant le monde de The Witcher mérite un développement qui prend son temps. Vous prendrez au passage soin de remarquer que ses propos indiquent clairement que CD Projekt RED est maintenant à fond au travail sur Cyberpunk 2077, un RPG intéressant selon bien des aspects et tiré d’un jeu de rôle papier, qui avait malheureusement dû être reporté afin de terminer The Witcher 3 dans les délais, également repoussés. En plus de cela, il fait plaisir de voir que la ferveur de l’équipe pour le monde de The Witcher semble toujours intacte et que la porte reste clairement ouverte pour un quatrième opus des aventures de Geralt. Souhaitons que dans l’éventualité où cela devrait arriver, CD Projekt RED reste fidèle à ses principes et le fasse par envie et parce qu’il y a de l’idée et non pour la récompense financière qui en découlerait.

cyberpunk

The Witcher 3 est disponible chez notre partenaire GoCleCd.fr. Il a été noté 10/10 dans nos colonnes! Si un rafraîchissement de mémoire sur l’histoire de The Witcher avant le troisième opus vous est nécessaire, nous avons un dossier très complet, unique sur la toile, à votre disposition.

3 commentaires
  • lho ~ Le 12 décembre 2015 à 23:29

    Alors j’ai des questions :
    1- Ou avez vous vu que Cyberpunk 2077 serait un MMO ? pour moi aux dernière infos que j’ai lu,il s’agissait d’un RPG solo (et j’espère que ça le restera).
    2- « The Witcher 3 » doit conclure les aventures de Geralt (ça a été dit et répéter par CDproject et marcin momot), et que si il devait y avoir un éventuel nouvel opus, le personnage centrale ne serait pas Geralt (même si je n’ai rien contre l’idée de le retrouver une 4ème fois, bien au contraire)

  • hexen ~ Le 13 décembre 2015 à 10:55

    Il s’agissait d’une faute de frappe qui était censée avoir été rectifiée. Cyberpunk 2077 n’aura que la moitié RPG du MMORPG :). Ta deuxième question n’en est pas une :D Oui, c’est dit dans l’article, The Witcher est censé être une trilogie.

  • stinger ~ Le 13 décembre 2015 à 11:22

    toutes les bonnes choses ont une fin, perso jtrouve ça très bien qu’ils l’ai fini, pour eux, car ça doit en devenir lassant/ ennuyant, et pour nous, meme si je ne saurais pas clairement l’éxpliqué