ennuigh
0 commentaires
Actualité, Hardware, Jeux vidéo, News, PC, Test, Test Matos

test du clavier X1 RGB de Thermaltake

Test TT Premium X1 RGB Cherry MX Silver – Le haut de gamme by Thermaltake

Thermaltake propose un clavier orienté gaming avec ce X1 RGB équipé de switchs Cherry MX Speed Silver. Doté de nombreuses fonctionnalités allant de l’ergonomique à l’anecdotique, ce clavier frappe définitivement dans le haut de gamme.

Déballage

Premier atout que l’on remarquera sur ce clavier, et pas des moindres : il est cette fois-ci doté de switchs Cherry MX, de confection allemande. Ce n’était pas le cas du Poseidon Z RGB que nous avions testé l’an dernier (test ici). Ce dernier embarquait en effet des switchs Kailh, globalement considérées comme inférieures et fabriquées en Chine.

À l’ouverture de la boite, vous retrouvez le clavier bien rangé, avec tous ses accessoires en dessous.Le X1 RGB dans sa boite

Le design est très sobre. Les initiales de Thermaltake Technology dans le coin supérieur gauche sont rétroéclairées, et viennent en remplacement de l’extravagant logo de dragon.

Contenu du pack

  • Un clavier
  • Un repose-poignets magnétique
  • Huit touches de remplacement (couleur rouge ; touches Z, Q, S, D et 1, 2, 3 et 4)
  • Un extracteur de touches
  • Un manuel d’utilisation et les conditions de garantie

Contenu du pack du X1 RGB Cherry MX Silver

Outre l’amélioration des switchs, ce clavier arbore quelques petits atouts qui sont les bienvenus. En effet, les touches supplémentaires, le repose-poignets et même l’extracteur de touches étaient tous les trois absents pour le Poseidon Z RGB. On entre dans la gamme supérieure.

Petit bémol : les touches supplémentaires 1, 2, 3 et 4 n’affichent pas le symbole qui y est lié.

Caractéristiques techniques

Couleur Noir
Touches dédiées aux macros Aucune
Profils de jeu Six
Interface utilisateur graphique Oui
Poids 1598 g
USB plaqué or Oui
Dimensions 464,98 x 170,52 x 40,39 mm
Interface USB
Touches anti-ghosting Oui ; n-key rollover (USB)
Mémoire embarquée 4 MB
Fréquence d’envoi 1000 Hz
Rétroéclairage 16,8 millions de couleurs RGB
Repose-poignets Oui ; amovible
Transit audio et USB Oui
Touches multimédia Six
Câble tressé Oui
Longueur du câble 1,8 m
Type de switch Mécanique
Nom de switch Cherry MX Speed RGB Silver
Point de déclenchement 1,2 mm
Force de déclenchement 45 ± 15 cN
Durée de vie des touches 50 millions de pressions

Utilisation

Côté dimensions et poids, vous avez affaire à un clavier assez imposant. Il faut dire qu’il ne se contente pas de remplir sa fonction première.

En effet, niveau connectique, le clavier a deux câbles USB et un câble audio : ils permettent au clavier de servir de relais. Si vous le branchez sur les ports USB et la prise audio de votre ordinateur, vous aurez ensuite accès à ces branchements juste à l’arrière de votre clavier. Cela peut s’avérer très utile, surtout pour les périphériques que vous branchez et débranchez souvent, ou que vous souhaitez simplement garder à portée de main tout en étant assis à votre bureau.

Les prises jack et USB du clavier X1 RGB

Les switchs Cherry MX Speed ont été conçues pour le jeu, et absolument pas pour la frappe. Elles sont similaires aux Cherry MX Red, avec une pression linéaire. Cela signifie que vous ne ressentirez pas le point d’activation de votre touche.

Les switchs Cherry MX Silver
Les switchs Cherry MX Silver

La principale différence étant la hauteur du point de déclenchement : chez les Cherry MX Silver, il est très haut et ne requiert qu’une faible pression. Si vous avez l’habitude des claviers plus résistants, il vous arrivera peut-être comme moi d’appuyer sur vos touches par inadvertance en posant simplement vos mains sur le clavier.

Les touches multimédia du X1 RGB de Thermaltake

Les touches multimédia sont les bienvenues. En particulier, vous pourrez profiter d’une molette qui permet de régler le volume système. Elle a un bon feel et elle est très précise, mais si on la fait tourner rapidement, elle souffre d’un léger retard par rapport à notre mouvement. Rien de bien gênant.

Logiciel et application

Pour paramétrer votre clavier, vous disposez de l’habituel logiciel dédié. Dessus, vous pourrez gérer jusqu’à 6 profils. La fonction la plus intéressante du logiciel reste bien entendu la personnalisation du rétroéclairage.

Vous aurez accès à douze effets différents. Pulsations, rotation, réaction au son ou à la température de votre machine… le choix est large.

Aperçu du logiciel du X1 RGB

L’inconvénient de cette version du logiciel : il n’est plus possible de choisir la couleur de chaque touche indépendamment. C’est assez accessoire, mais il aurait été appréciable de pouvoir, par exemple, donner un rétroéclairage différent aux touches additionnelles rouges.

L’application mobile permet les mêmes modifications que le logiciel. Il vous suffira de connecter votre appareil mobile au clavier, et vous pourrez actualiser l’illumination du périphérique en temps réel.

L'application mobile du X1 RGB
L’affichage n’est pas vraiment adapté à mon téléphone, et je ne peux pas modifier la luminosité du rétroéclairage à cause des boutons.

Cette application vous donne accès à des fonctionnalités diverses auxquelles je n’ai pas vraiment trouvé intérêt. Vous avez un clavier virtuel qui vous permet de taper à distance, de votre appareil mobile, mais aussi une manette virtuelle. J’ai vite abandonné l’idée d’utiliser cette dernière car l’interface était très gênante sur mon téléphone.

Il existe également une fonction de contrôle vocal qui vous permet de contrôler l’éclairage. Je ne trouve pas cette fonctionnalité intéressante du tout, mais c’est toujours un plus.

Conclusion

Le X1 RGB fait un progrès immense comparé au Poseidon Z RGB (qui, finalement, ne coûtait pas beaucoup moins cher), et il vous offre tout ce que vous pouvez attendre d’un bon clavier de gaming. Le logiciel embarqué souffre encore de quelques défauts, mais en soi, vous pourrez ne l’utiliser que lorsque vous souhaitez changer le rétroéclairage.

De plus, si les MX Silver sont tout à fait adaptées au gaming, elles font probablement partie des switchs les moins agréables pour écrire. Amis dactylographes, Thermaltake a décliné ce modèle en avec des switchs Cherry Blue, tactiles, avec une réponse physique et auditive lors de la frappe.

► Points forts

  • Switchs Cherry MX Silver de qualité, parfaites pour le gaming
  • Les huit touches rouges de remplacement
  • Le repose-poignets magnétique amovible
  • Les boutons multimédia, et surtout la molette de son très précise
  • Le cordon tressé résistant et pratique
  • Les prises audio et USB à l’arrière du clavier

► Points faibles

  • Impossible de paramétrer indépendamment le rétroéclairage de chaque touche
  • L’application mobile, plutôt gadget et pas très peaufinée
  • L’absence des symboles sur les touches alternatives numérotées
  • Switchs très peu adaptées à l’écriture ; dans ce cas, il vaut mieux préférer le modèle doté de switchs bleues

Un clavier au top

18/20

Ce test a été réalisé sur un matériel fourni par le constructeur.

0 commentaires