kindersurprise
0 commentaires
Actualité, Hardware, News, PC, Test Matos

Razer Cynosa Chroma - Silence, ça joue - vue globale

Test Razer Cynosa Chroma – Silence, ça joue !

Razer étend sa gamme avec le Cynosa Chroma. Tout en sobriété, il ravira les joueurs en quête d’efficacité avec un produit qui se concentre sur l’essentiel. Quelques fonctionnalités auraient été tout de même les bienvenues.

Caractéristiques techniques

Autant le dire tout de suite, l’emballage n’envoie pas du rêve. Ce n’est clairement pas le but du produit puisque celui-ci joue dans la sobriété et l’efficacité. On se retrouve avec un emballage carton plutôt classique doté de quelques caractéristiques inscrites sur la tranche et l’arrière. À l’intérieur de la boîte, le clavier est protégé par un emballage plastique très sommaire et accompagné d’une notice assez courte. Pour résumer : point de fioritures. Retenez bien cette remarque, car elle pourrait être répétée mainte fois dans ce test tant Razer a visé l’essentiel avec le Cynosa.

  • Touches à conçues pour le jeu au toucher agréable
  • 104 touches rétroéclairées personnalisables individuellement
  • Touches multimédias (suivant, précédent, play/pause, volume)
  • Rétroéclairage Razer Chroma™ avec 16,8 millions de couleurs personnalisables
  • Éclairage inférieur avec 22 zones de personnalisation
  • Compatible avec Razer Synapse
  • Activation simultanée de 10 touches avec anti-ghosting
  • Conception durable, résistante aux éclaboussures
  • Touches entièrement programmables avec enregistrement de macros à la volée
  • Option mode jeu
  • Fonction Ultrapolling 1 000 Hz

Design

Avec ses 45 cm de longueur pour 15 cm de largeur, il s’agit d’un clavier à membrane de taille moyenne. Il peut-être moins précis qu’un clavier mécanique, mais plus silencieux. La sensation de pression est très différente également, car celle-ci est plus douce et moins marquée. Cela dit, nous sommes tout de même loin des sensations que peut procurer un clavier chiclet de PC portable. À l’arrière, on retrouve deux pieds d’inclinaison à deux niveaux. Grâce à ces derniers, vous pouvez surélever le clavier comme il vous chante. Il est immobilisé par cinq patins antidérapants. Son châssis est fabriqué en plastique noir mat. Il est relié à l’ordinateur via un câble USB 2.0 non tressé, mais renforcé à ses extrémités. Celui-ci n’est d’ailleurs pas amovible.

Razer Cynosa Chroma - Silence, ça joue - pied inclinaison patin anti dérapant
Les pieds d’inclinaison permettent de surélever le clavier sur deux positions.

Bien que l’on comprenne que Razer ait voulu faire dans la simplicité, on regrette au moins l’absence de repose-poignets, de prises USB ou de prise casque intégrée. Cela dit, cela donne un côté sobre et discret au clavier qui pourra toutefois être personnalisé grâce au rétroéclairage RGB. Celui-ci peut d’ailleurs se programmer sur chaque touche individuellement. On retrouve sur la partie supérieure des touches multimédias (augmenter/baisser le son, avancer/reculer, lancer/arrêter). Ces dernières peuvent être accessibles grâce à la combinaison de touches « Fn ». La pression de cette touche entraîne d’ailleurs l’extinction de tout l’éclairage du clavier pour n’illuminer que la rangée de supérieure. Sur la partie inférieure, au centre, le logo Razer s’illumine dans une encoche.

Bien que l’on comprenne que Razer ait voulu faire dans la simplicité, on regrette au moins l’absence de repose-poignets, de prises USB ou de prise casque intégrée.

Certaines touches sont inversées et demandent un court temps d’adaptation.

Malheureusement, le constructeur s’obstine à inverser les signes sur les touches de ponctuation ainsi que la rangée numérique. Il faut donc un temps d’adaptation afin de ne plus hésiter à presser certaines touches.

Utilisation

Le Razer Cymosa est un clavier à membrane. Cela signifie que les touches sont montées sur un dôme en caoutchouc. La pression se fait donc facilement et en devient même agréable, voire satisfaisante. Ce n’est pas la peine de forcer pour arriver jusqu’au bout de la pression. Il faut savoir qu’ils sont tout de même légèrement résistants. Les touches ne sont pas aussi sensibles que celles d’autres claviers à membrane comme le Thermaltake que nous testions il y a quelques semaines.

Razer Cynosa Chroma - Silence, ça joue - clavier touche coin repose poignet
Certains regretteront l’absence de repose-poignet, d’autres salueront son absence au profit d’un style épuré.

La frappe est plutôt silencieuse. Le silence n’est pas absolu, mais vous empêcherez de vous faire entendre par vos amis dans le casque ou votre conjointe dans la pièce d’à côté par exemple. Pour obtenir cette discrétion, les commutateurs (switches) du Razer Cymosa diffèrent des claviers mécaniques. C’est pourquoi la frappe peut être moins précise, mais largement suffisante pour les joueurs « non-élite ». Il faut également savoir qu’un système d’antighosting existe. Il empêche la pression simultanée des touches par mégarde.

Le silence n’est pas absolu, mais vous empêcherez de vous faire entendre par vos amis dans le casque ou votre conjointe dans la pièce d’à côté par exemple.

Configuration

La fonction la plus intéressante du Cymosa est explicitement décrite dans sa dénomination « chroma ». Il est possible changer les couleurs du clavier parmi un éventail de 16,8 millions de possibilités. Vous pouvez choisir d’utiliser les préconfigurations ou de créer la vôtre sur le logiciel inclus : Razer Synapse 3.

Razer Cynosa Chroma - Silence, ça joue - logiciel synapse hue philips macro profil

Le logiciel n’existe qu’en bêta pour le moment. Cependant, aucun plantage n’est à déplorer depuis son utilisation. Il pourrait être certes un peu plus rapide, mais les fonctionnalités qu’il apporte sont très intéressantes :

  • Création de profils
  • Réassignation des touches
  • Association de macros
  • Personnalisation de l’éclairage
  • Partage avec la communauté
  • Et bien d’autres !

Il existe une multitude d’effets de lumière dont dispose le Razer Cynosa Chroma : ondulation, cycle de couleurs, respiration, réactif, feu, vague de couleur ou encore statique. Vous pourrez créer des profils très variés et les sauvegarder pour les garder à portée de doigt.

Il existe une multitude d’effets de lumière dont dispose le Razer Cynosa Chroma : ondulation, cycle de couleurs, respiration, réactif, feu, vague de couleur ou encore statique.

Les trois niveaux d’inclinaison ainsi que l’attirail de personnalisation des lumières donnent au clavier un look unique et harmonieux avec l’ensemble du setup.

Pourvu que vous en soyez équipé, Synapse est également compatible avec vos périphériques Philips Hue. En synchronisant tous vos appareils, vous pouvez créer des configurations différentes pour chaque moment de la journée ou pour chaque jeu auquel vous jouez. En associant ces profils avec certaines touches, vous pouvez ainsi en changer comme bon vous semble. Le tout est accessible grâce à une interface intuitive.

Razer Cynosa Chroma - Silence, ça joue - logiciel synapse hue philips macro profil

Razer a également doté le Cynosa de la fonctionnalité Hypershift. Celle-ci permet d’accéder à une seconde configuration en maintenant une touche. Par exemple, en maintenant appuyée la touche F4, vous pouvez configurer toutes les touches indépendamment de leur première assignation. Cette fonction existe surtout pour les joueurs en quête de nombreuses combinaisons comme les joueurs de MMORPG (même s’ils pourront se donner à cœur joie à la création de macros).

Conclusion

Le Razer Cynosa Chroma est donc un bon choix pour les amateurs de simplicité et de personnalisation. Trouvable à moins de 80 €, il contentera les joueurs en recherche de performance, mais qui jugent les claviers mécaniques trop bruyants. Bien que ce clavier soit par principe épuré, on aurait aimé au moins un port USB ou un port jack pour améliorer notre confort. Cela dit, les performances sont au rendez-vous et le suivi de la marque tout comme le logiciel Synapse (amélioré de semaine en semaine) permettent une expérience complète, sans fioritures.

► Points forts

  • Sobriété
  • Plusieurs niveaux d’inclinaison
  • Personnalisation des LED poussée
  • Qualité de fabrication
  • Bon compromis entre clavier classique peu performant et clavier mécanique trop bruyant
  • Le prix

► Points faibles

  • Synapse un peu lent
  • Signes inversés sur les touches

Réactif à l’intérieur, et c’est joli à l’extérieur

15/20

Ce test a été réalisé sur un matériel offert par le constructeur.

0 commentaires