pizzaplanet
0 commentaires
Actualité, Jeu vidéo, News, Test, Test JV

Test Life Is Strange 2 Episode 5 Vignette Test

Test Life Is Strange 2 Episode 5 Wolves – Une fin de loup

Après une année de péripéties aux États-Unis, il est temps de mettre un point final à Life Is Strange 2. C’est aussi le moment de montrer au joueur la véritable influence de ses choix – et il faut avouer que c’est bien amené.

L’histoire à la loup(e)

Acheter Life Is Strange 2 sur GoCleCd.fr (PC).

Une fois n’est pas coutume, nous retrouvons notre meute de loups – Sean et Daniel – après les évènements de l’épisode 4.

Life Is strange 2 Capture Récapitulatif Logo Warlegend
Toujours un petit récapitulatif des épisodes précédents sous forme de dessins.

Nommé Wolves, cet ultime volet de la série se doit donc d’apporter une conclusion solide à l’aventure des 2 frères et nous montrer la portée de nos choix. La problématique sera donc centrée sur le mur séparant le Mexique et les USA, et plus généralement sur l’aboutissement de la relation des frangins après leurs désastreuses aventures.

Sans surprise, l’épisode est particulièrement dur avec des choix et des moments forts ainsi qu’une pression quasi-permanente.

Petit louveteau deviendra loup

Wolves a mis du temps à sortir et on comprend vite pourquoi en y jouant. En effet, la narration est plus soignée et plus mature malgré quelques retournements de situation un peu convenus. L’histoire reste vraiment intéressante et cet épisode est fait pour vous faire ressentir beaucoup de choses – et il y arrive. On oscille, tel un yoyo, entre joie, tristesse et espoir toute la durée de l’expérience.

L’épisode des adieux.

On ne peut cependant nier que certains messages sont toujours amenés avec une lourdeur désagréable (personnages ou situations un peu trop clichés) mais cette fin d’aventure donne beaucoup à réfléchir de façon intelligente sur des problématiques fortes et actuelles.

La mise en scène est à la hauteur du scénario car toujours très soignée, avec des plans qui ont un sens et des évènements qui s’enchaînent naturellement. Les émotions des personnages sont bien transmises par un doublage de qualité malgré une synchronisation labiale qui laisse toujours à désirer.

Immersion dans la meute

Nous l’avons déjà évoqué dans le précédent test mais l’immersion est particulièrement réussie. Que ce soit dans les bruitages ou avec la bande-son magnifique de Jonathan Morali, le jeu prend vie face à nous et nous implique dans son histoire. Les moments touchants sont ponctués de musiques au piano qui mettent la larme à l’oeil et se promener dans les différentes zones du jeu est toujours aussi agréable, avec des sons et des détails qui rendent la diégèse encore plus réaliste.

Life Is Strange 2 Capture Canyon Logo Warlegend
Les panoramas sont toujours magnifiques.

Unreal Engine 4 modélise toujours aussi bien les paysages et on sent que Dontnod crâne un peu avec certains panoramas, notamment dans les paysages désertiques. Même si l’épisode offre moins de séquences de déplacement libre, il y a toujours moyen d’admirer la vue, que ce soit par des plans scriptés ou en redescendant d’un canyon, sac au dos.

Quelques bugs entachent cependant l’expérience comme des dialogues qui se coupent au passage de checkpoints, puis reprennent soudainement. Le plus gênant a été Sean se déplaçant dans une direction sans que je puisse l’arrêter, sûrement à cause d’un input mal géré. Il me fallait donc tourner la caméra à la souris pour l’orienter correctement, mes touches de déplacement n’ayant aucun effet sur cette sorcellerie.

Une histoire avec fins

La durée de vie de Wolves est dure à estimer, sachant que selon l’envie du joueur, l’épisode peut être très raccourci. En ligne droite, attendez-vous à 1h15 de jeu environ. Prenez votre temps pour dialoguer et fouiner, et la durée de vie monte à 2h30.

Point de non-retour pour la meute.

Le point que j’attendais beaucoup au tournant de cet épisode était l’influence des choix. En effet, après une fin binaire au premier volet (qui ne reposait en réalité que sur votre dernière décision), on pouvait se demander à quelle sauce Dontnod allait cuisiner le final. Spoiler : on obtient un plat agréable mais qui nous laisse sur notre fin faim.

En effet, un choix binaire vous est encore proposé mais les conséquences de ce dernier dépendent de votre influence sur le petit Daniel. Ainsi, 4 fins sont disponibles à Life Is Strange 2, ce qui est toujours plus que le premier volet mais peut laisser sceptique quand d’autres jeux en proposent le double comme les productions de chez Quantic Dream. Rappelons tout de même que les équipes de David Cage ont un budget colossal comparé à celles de Dontnod qui réussissent tout de même à proposer 4 fins bien différentes.

Dernière danse avec les loups

Wolves est donc un très bon final de saison et sûrement le meilleur épisode de Life Is Strange 2. Il met fin à l’aventure des frères Diaz avec beaucoup d’émotions et en nous montrant que nos choix influencent la fin dans une certaine mesure. La technique est parfois en retard et nous sort un peu de l’immersion mais la gêne occasionnée s’estompe rapidement. L’épisode est de plus sympathique, efficace, et fait beaucoup réfléchir avec des fins qui ne laissent pas indifférent. Tout ce qu’on pouvait attendre de lui.

► Points forts

  • Un finale touchant avec plein de bonnes idées
  • Une bande-son et des bruitages remarquables
  • Pas mal de références aux autres opus de la série (notamment Before The Storm)
  • Un moteur graphique réaliste
  • Une attention au détail toujours sympathique
  • Une influence des choix maîtrisée…

► Points faibles

  • … mais qui déçoit un peu face à d’autres jeux du même style
  • Retournements de situation un peu convenus
  • Synchronisation labiale toujours à revoir
  • Un peu de maladresse dans certaines morales
  • Problèmes dans les dialogues lorsqu’on passe certains checkpoints
  • Quelques bugs qui viennent perturber l’expérience

J’ai pas pleuré, la pluie est juste un peu salée.

16/20

Life is Strange 2 – Episode 5: Wolves est disponible sur PC, PS4 et XB1.

0 commentaires