hexen
0 commentaires
Hardware, Jeux vidéo, News, Test Matos

Test ElgatoHD60S vignette

Test Elgato HD60S – Compact et puissant

Dans le monde des cartes d’acquisition, il est un nom qu’on entend de plus en plus revenir ces dernières années, et il s’agit de Elgato. Et pour cause : avec son matériel de qualité, la marque allemande a su se faire une réputation de taille. Le HD60S, évolution du modèle HD60, propose lui aussi des performances qui sauront ravir ses utilisateurs.

Unboxing

La petite boîte du Elgato HD60S s’ouvre directement sur la bête, qui se trouve faire à peu près la taille d’un smartphone. Dans le compartiment en dessous, on retrouve la connectique :

  • Câble HDMI
  • Câble USB-C/USB 3.0
  • Manuel de démarrage rapide
Elgato HD60S contenu de la boîteElgato HD60S contenu de la boîte débalé

L’évolution par rapport au HD60 réside dans l’interface USB 3.0 qui permet la fonction Instant Gameview, soit le visionnage en direct de ce que vous capturez, via l’écran de l’ordinateur sur lequel le périphérique est branché. Le débit maximal proposé est de 40 Mbps.

Design & ergonomie

Le Elgato HD60S offre un design tout en élégance, avec une finition noire satinée traversée d’une simple ligne de lumière pour montrer que l’appareil est en service.

Très petit, il peut facilement s’intégrer dans une configuration pour faire de l’enregistrement ou du streaming. L’avantage, quand on a un bureau aussi bordélique que le mien, c’est qu’on peut vraiment le caler à peu près n’importe où grâce aux dimensions :  112*75*19 mm.

Elgato HD60S vue de dessus et de côté

Aux deux extrémités du produit, on retrouve la connectique disponible avec d’une part :

  • Entrée HDMI
  • Port USB-C
  • Entrée jack 3.5 mm

Et d’autre part :

  • Sortie HDMI

L’utilisation est ainsi très simple : il suffit de brancher votre console ou PC gaming sur l’entrée HDMI, de relier le Elgato HD60S au PC/Mac avec le câble USB-C/3.0 et d’utiliser la sortie HDMI pour faire passer le flux jusqu’à l’écran principal.

Elgato HD60S vue de côté hdmi in Elgato HD60S vue de côté hdmi out

Autrement dit, c’est comme si vous coupiez le câble HDMI qui relie votre console/PC à l’écran en deux pour y insérer le Elgato HD60S. Le câble USB permet de récupérer les flux audio et vidéo pour enregistrer/streamer. L’entrée jack vous permet de brancher un micro afin d’enregistrer vos commentaires si vous n’êtes pas déjà branché sur votre console/PC pour cela.

Logiciel

Une fois le logiciel installé tout est bon, on est vraiment dans du plug & play. Le retour vidéo s’affiche dans le soft et il vous est possible de paramétrer les volumes du jeu et du micro.

Vous pouvez aussi donner un titre à la vidéo, préciser le nom du jeu, ajouter une description et entrer des mots-clés. Une fois votre session d’enregistrement terminée, le fichier est rangé dans un dossier au nom du jeu afin de vous éviter la galère de devoir chercher la vidéo qui vous intéresse via les miniatures.

Elgato HD60S interface capture

Par ailleurs, vous pouvez aussi enregistrer vos comptes de stream et titrer votre flux directement dans le logiciel. Elgato vous fournit même quelques overlays plutôt sympas et des fonctions bien pratiques : mise en pause du flux vidéo/audio, prise de screenshot et enregistrement rétro actif – si vous avez oublié de lancer le recording, cela vous permet de récupérer les premiers moments que vous croyiez perdus.

Une interface d’édition basique est proposée, offrant le strict minimum et notamment la scission de segment. Contentera les moins exigeants et leur permettra d’upload leur contenu directement sur le média choisi, les autres auront de toute façon acheté un logiciel spécifique afin de réaliser des montages plus poussés.

Elgato HD60S interface édition

HD60 ou HD60S, que choisir ?

Comme précisé plus haut, l’intérêt du HD60S réside dans son interface USB 3.0 qui permet d’obtenir un retour en direct. Ce périphérique s’oriente donc davantage sur le streaming plutôt que l’enregistrement.

En effet, le HD60S ne gère pas lui-même l’encodage de la vidéo, vous aurez donc besoin d’une configuration plus puissante pour enregistrer avec puisque ce sera votre machine qui gérera cet encodage. Si vous avez une config béton, vous n’en aurez cure, mais si vous n’êtes pas si sûr de vous, cela peut constituer une différence de taille.

Le HD60 n’offre que de l’USB 2.0, ce qui conduit à une restitution des flux différée, plus adaptée à l’enregistrement qu’au streaming.

À vous de voir quelle est votre voie de prédilection, sachant que les deux modèles sont parfaitement capables de faire l’un comme l’autre. Il s’agit simplement d’une spécialisation de confort.

Conclusion

Le Elgato HD60S constitue un superbe outil d’enregistrement/streaming. Dans les deux cas, on n’observe aucune latence ni freeze. Les 1080p 60 FPS sont bien respectés et vous permettent une qualité pro. Très simple d’utilisation, il suffit de le brancher et vous êtes paré, que ce soit via le logiciel fourni ou via un soft tiers. Le Game Capture HD (car c’est le nom du logiciel) offre une interface complète et intuitive et se paie même le luxe de vous fournir quelques overlays pas piqués des hannetons. Pour moins de 200€, vous avez là un bien bel outil avec un niveau de qualité indiscutable, parmi les meilleurs du marché.

► Points forts

  • Tient dans la poche
  • Design sobre
  • Logiciel très pratique et intuitif
  • Extrêmement simple d’utilisation, du vrai plug & play

► Points faibles

  • Le câble HDMI fourni est court, trop court
  • Pas de manuel en français
  • Pas d’enregistrement sur carte SD (mode sans PC)

C’est bien connu, les chats sont les meilleurs

17/20

Ce test a été réalisé sur un périphérique offert par le constructeur.

Achat Amazon.

0 commentaires