hexen
10 commentaires
Actualité, Hardware, Jeu vidéo, News, Test, Test Matos

Void Usb

Corsair est à l’origine un fabricant de barrettes mémoire, même que son nom complet, c’est Corsair Memory, entreprise fondée en 1994. Voilà, y’en a (dont moi) qui se coucheront moins cons ce soir comme on dit. Mais depuis l’époque du combiné radio-cassette sur l’épaule et du Prince de Bel-Air, les choses ont bien évolué et Corsair, c’est maintenant une floppée de matériel de qualité y compris, récemment, du côté du gaming. En effet, les californiens ont compris que la sphère vidéoludique était un marché porteur et ont donc décidé de lancer la marque Corsair Gaming. Le casque que je vous propose de découvrir aujourd’hui, l’USB VOID RGB Dolby 7.1, fait partie de cette gamme et, comme son nom l’indique, a pour ambition de recréer un système d’enceintes 7.1 (la fameuse technologie Dolby) au creux de votre oreille à travers des écouteurs. Pari réussi ou flop monumental? J’ai testé pour vous cet accessoire plein de promesses en le soumettant à plusieurs utilisations quotidiennes, mais en premier lieu, parlons unboxing.

Grosse boîte, petit contenu

VOID_RGB_BLK_USB_BOXA l’image du SteelSeries X300, que nous avons également eu le plaisir de tester dans nos colonnes, la boîte du VOID RGB est volumineuse mais contient malheureusement peu d’accessoires pour aller avec le casque lui-même. Il est vrai que lorsqu’on arrive du côté de l’entrée du milieu de gamme, on aimerait voir apparaître au moins une housse de transport. Mais, comme pour le X300, c’est avant tout du bonus qui n’entâche en rien les qualités du VOID RGB.

Celui-ci est d’ailleurs bien protégé et apparaît dans une boîte franchement classieuse mixant jaune et noir. C’est peut-être un détail pour vous (pour la suite, allez voir France Gall), mais quand on a la manie de garder les boîtes – ce qui est mon cas -, c’est toujours sympa dans l’étagère.

Mais ne nous arrêtons pas à l’étagère! Le casque en lui-même est très agréable à l’œil et vous ne vous lasserez pas de son design moderne et du logo Corsair changeant de couleur sur les oreillettes. D’emblée, on peut donc dire que le VOID RGB a clairement sa carte à jouer côté visuel.

VOID_USB_BLK_03@300m

De l’art de choyer l’utilisateur

Bien entendu, à moins que vous soyez quelqu’un d’extrêmement bizarre, tout l’intérêt d’un casque est de le poser sur ses petites noreilles. Immédiatement, on ressent le confort que Corsair Gaming a voulu insuffler à ce VOID RGB. La bande de mousse située dans l’arceau est bien épaisse et vous permet de ne pas ressentir le poids du casque (qui est tout de même assez lourd lorsque vous le sous-pesez dans votre main) une fois sur la tête. On en viendrait presque à l’oublier grâce à la technologie de mémoire de forme qui tend à épouser parfaitement vos formes (pas de mauvaise pensées, les enfants!).

Ceci est également et surtout permis par les oreillettes, qui constituent pour moi l’un des gros points forts de ce casque. La mousse est judicieusement placée et entoure moelleusement vos oreilles, pour un confort, une fois de plus, maximal. On est très loin des casques un peu cheap qui vous écrasent le cartilage, assurant une douleur au bout de quelques heures d’utilisation. Dans le cas de ce casque, vous pouvez littéralement passer la journée entière en l’ayant sur vos oreilles sans ressentir ne serait-ce qu’une gêne. Testé et approuvé.

VOID_USB_BLK_01@300m

Côté isolation, on est également au top! Si vous avez des enfants en bas âge qui sont tout le temps en train de crier, c’est le meilleur moyen pour les ignorer complètement et qu’un accident arrive. Si vous aimez vos enfants, prenez soin que quelqu’un d’autre soit présent pour les surveiller car le VOID RGB vous enveloppera complètement dans votre monde vidéoludique. Bien entendu, vous pouvez aussi choisir d’opter pour un volume raisonnable, mais qui a envie d’être raisonnable, franchement? Au passage, vous pouvez monter le volume jusque haut, très haut. Je suis en permanence entre 20 et 30 et cela suffit largement à oublier le monde extérieur et à profiter pleinement des capacités de ce casque Corsair Gaming. De ce côté-là, j’aurais tout de même un petit reproche à faire: pouvoir écraser le bouton de volume pour se faire exploser les oreilles signifie ne pas tenir compte des dangers liés aux lésions du tympan, et c’est bien dommage. Après, il est vrai que les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent, mais beaucoup ignorent les problèmes liés à l’utilisation haut volume et une limitation serait la bienvenue à mon sens. Il s’agit plus d’une remarque que d’un point négatif car, encore une fois, vous faites ce que vous voulez les loulous! Pour contrebalancer ça, je veux citer le réglage du volume très confortable situé sous l’oreillette gauche. Il ne s’agit pas d’une molette qui peut se bloquer à la moindre occasion mais d’un curseur que vous inclinez vers le haut ou vers le bas, ce qui affiche d’ailleurs les variations du volume à l’écran, histoire de vous y retrouver. Un plus indéniable.

Mention spéciale aux oreillettes qui se règlent à merveille. Vous pouvez utiliser vos pattounes pour repositionner celles-ci lors de l’utilisation du casque et il est agréable de constater que celles-ci ne bougent pas d’elles-mêmes. Qu’est-ce que je veux dire par là? Je fais référence aux casques dont les oreillettes « balottent » une fois que vous y avez retouché. Ici, point de ça. Le VOID RGB se module selon vos envies et non les siennes. Egalement, le réglage de la hauteur des oreillettes est très bien puisque vous pouvez tout-à-fait choisir de ne pas vous arrêter sur un cran mais ou bon vous semble, et ça ne bougera plus à moins que vous y reveniez.

VOID_USB_BLK_04@300m

Diablement agréable à l’écoute

Diantre, quel kiff! Comme je le disais en introduction, j’ai voulu testé ce casque dans plusieurs situations d’utilisation quotidienne. Etant musicien et particulièrement sensible à ce domaine, j’ai un peu fait péter les watts. Le résultat, c’est que vous pouvez faire confiance au VOID RGB pour vous faire du bien à la musique. Sont passés sur le banc d’essai une palanquée de styles, allant de la variété au hard rock en passant par le rap, et j’ai eu plaisir à écouter chaque chanson. Le Dolby 7.1 surround sonne vraiment très bien et cette impression de « surround » est effectivement très présente et bien rendue. Léger bémol sur les basses que je trouve un peu en-dessous en terme de qualité.

VOID_USB_BLK_02@300mA l’utilisation en jeu, ça donne quoi? En test sur du RPG, où l’ambiance est bien entendu très importante, c’est du tout bon. Les musiques de The Witcher s’égrennent à mesure que l’ambiance sonore du jeu est parfaitement retranscrite. Le système Dolby 7.1 surround fait ici encore mouche, mais d’une manière différente. La localisation est respectée et je me suis plusieurs fois retourné sur mon siège pensant que mon chat miaulait, quand il ne s’agissait que d’un félin de pixels. Sur un FPS, bien entendu, c’est l’idéal afin d’entendre le moindre bruit et éviter d’être surpris par un adversaire. Utilisé sur Call of Duty: Ghosts et Star Wars Battlefront, je savais à l’avance vers où je devais me tourner pour retrouver l’auteur des bruits de pas qui me venaient aux tympans. Un plus indéniable qui vous permettra d’avoir une longueur d’avance. Bien entendu, tout ceci aide également à renforcer l’immersion.

Enorme point positif: le VOID RGB dispose de son propre logiciel de gestion. Au-delà de la possibilité de régler vous-même l’éclairage en choisissant la ou les couleurs que vous voulez ainsi que leur mode d’affichage (permanent, respiration, clignotement, etc…), vous avez la possibilité de configurer plusieurs paramètres d’égalisation pour que toutes vos envies soient comblées. En effet, jusqu’à 5 paramètres d’EQ peuvent être stockés et vous pouvez donc aisément vous faire un paramètre FPS, un autre rock, puis un TS/Skype et pourquoi pas encore un qui vous servira à écouter du rap. L’égaliseur est au pasage vraiment pas mal puisqu’il possède 10 bandes, ce qui vous permet une personnalisation suffisamment poussée sans trop vous compliquer la vie. 5 bandes eût été trop peu, 20 aurait été parfait pour les perfectionnistes, mais il faut avouer que ce n’est pas nécessairement le propos de ce casque.

Parlons. Non, il ne manque pas de mot. Le but ici est d’aborder le microphone fourni avec le casque, qui au passage est élaboré de façon à se débarrasser des bruits parasites. Force est de constater que Corsair Gaming a fait du très bon boulot de ce côté-là également. La voix est claire et on peut l’entendre effectivement sans problème. Plus efficace que de parler au téléphone! De plus, la tige micro est réglable selon un dispositif cranté, ce qui rend pratique sa manipulation. Autre point positif: le bouton on/off du micro situé sur l’oreillette gauche. Suffisamment accessible et ultra simple d’utilisation, il vous signalera par un signal sonore le muting/l’activation du micro. En plus, étant donné sa position, c’est la classe puisqu’on a l’impression de plaquer sa main sur son oreille comme un agent secret lorsqu’il reçoit un message dans son oreillette. Bon ça, c’est un kiff perso, mais pensez-y quand vous le ferez, vous verrez que je n’ai pas complètement tort.

VOID_USB_05@300m

Une excellent casque gaming… mais pas que!

L’USB VOID RGB Dolby 7.1 de chez Corsair Gaming ravira votre âme de gamer grâce à sa restitution du son poussée et fidèle, y compris en ce qui concerne la localisation. Idéal pour vous immerger à fond les ballons dans un jeu et vous donner l’impression que vous êtes littéralement au beau milieu d’un champs de bataille dans une partie de FPS compétitif, déduisant de la direction d’où proviennent les ennemis, ce casque vous promet de belles heures de jeu durant lesquelles vous profiterez au maximum du travail des ingénieurs son des studios de développement. L’USB VOID RGB Dolby 7.1 s’illustre également côté musique et films, grâce encore une fois à ce système Dolby, mais aussi grâce à un très bon rendu musical, malgré des petites faiblesses dans certains aigüs et dans davantage de graves. Corsair Gaming nous sort là un produit idéal pour les bourses un peu serrées voulant tout de même un casque de très bonne facture. A noter également le design irréprochable du casque, emprunt de modernité. La mention RGB est notamment là pour signaler le sigle Corsair sur les oreillettes qui change de couleur régulièrement. C’est gadget, mais c’est classe. Gros plus pour le logiciel ultra-complet fourni avec le casque qui permet de personnaliser et l’éclairage et l’égalisation comme bon vous semble. Vous pouvez même créer vos propres maccros pour alterner aisément d’une égalisation à une autre.

A noter qu’il existe plusieurs versions de ce casque:

10 commentaires
  • buster ~ Le 16 octobre 2015 à 15:46

    thx pour le test!

  • sirol ~ Le 16 octobre 2015 à 17:10

    Encore merci pour ces test! Moi qui réfléchi encore sur quel casque prendre ça donne des éléments pour trouver le bon.

  • drydis ~ Le 17 octobre 2015 à 01:24

    Merci pour le test.

  • warlik ~ Le 17 octobre 2015 à 07:54

    merci pour le test !

  • milouz ~ Le 17 octobre 2015 à 08:01

    Généralement derrière les spécificité audio d’un casque, je regarde très vite la partie entre l’arceau et les écouteurs et sur ce casque cette partie me fait légèrement peur.

  • hexen ~ Le 17 octobre 2015 à 09:27

    @Milouz je ne vois pas trop ce que tu veux dire

  • gohan57 ~ Le 17 octobre 2015 à 09:53

    sympa ce petit test :D

  • milouz ~ Le 17 octobre 2015 à 12:33

    Superwho je parle de la partie qui te permet de régler le casque à ta tête.

  • pukly ~ Le 18 octobre 2015 à 00:37

    Le titre me fait penser à un canapé x) Mais thx pour le test !

  • hexen ~ Le 18 octobre 2015 à 11:08

    @Milouz de ce côté-là y’a pas de soucis c’est du solide