hexen
0 commentaires
Actualité, Jeu vidéo, News, Test, Test JV

bloodborne-the-old-hunter-art_177hn

Vous reprendrez bien une part de passage à tabac? C’est bien ce que je pensais, sadomasochistes que vous êtes! Bloodborne a une fois de plus montré le talent incontestable du studio japonais From Software. Cette exclusivité PS4 que beaucoup envient à Sony s’inscrit dans la ligne directe des Dark Souls, du moins dans l’esprit puisque son histoire reste indépendante. Le but est donc bien entendu de vous faire perdre, et ça devient tellement rare de nos jours que c’en est devenu une qualité précieuse. Quoi de mieux, donc, qu’un tel titre soit prolongé dans son contenu via une extension, une vraie, qui vous propose d’aller toujours plus loin dans les limbes de la douleur, du sang et des larmes?

N.B: Retrouvez à la fin de ce test une explication sur la façon d’accéder à cette extension au sein du jeu.

« Vous êtes mort »

Si, comme moi, vous êtes un fan de From Software, cet écran funeste, vous le connaissez par cœur. Dites-vous bien que rien ne va venir adoucir votre malheur (mais qui du coup est aussi votre bonheur. Raisonnement sadomasochiste, je vous dis), bien au contraire. Les développeurs se sont en effet dit que Bloodborne, dans son édition de base, était tout de même à peine assez difficile, et qu’il était donc temps de passer aux choses sérieuses (lol…). The Old Hunters ajoute des zones et des ennemis plus meurtriers que jamais et croyez-moi, vous allez le sentir passer! D’office, je pense qu’il est important de saluer bien bas le travail des level designers qui nous proposent ici une véritable pépite en matière d’architecture des niveaux. En effet, lorsque l’on prend du recul, on constate que les nouveaux endroits que vous pourrez foulez ne sont en définitive pas marqués par l’immensité mais n’en demeurent pas moins des bijoux. Tout est fait de façon à ce que vous ayez envie d’explorer chaque recoin au péril de votre vie de chasseur. Les habituels secrets et raccourcis vous feront passer quelques bonnes heures de jeu et prolongent ainsi parfaitement et adéquatement le titre de base.

old hunters bb

Oh, n’allez pas croire que j’ai décidé d’occulter ce qui vous intéresse le plus: la souffrance vidéoludique à l’état pur! Vous pouvez accéder à l’extension The Old Hunters relativement tôt dans l’aventure Bloodborne (encore une fois, rendez-vous à la fin de ce test pour un tutoriel vous expliquant comment accéder à ce contenu), c’est-à-dire juste après avoir éclaté la tronche de la Vicaire Amelia. Attendez! Ne vous précipitez toutefois pas immédiatement vers votre PS4 dans le but de vous rendre dans les nouvelles contrées. Sachez en effet que vous serez en extrême difficulté si vous vous décider à aller affronter les nouvelles horreures imaginées par From Software alors que le niveau de votre personnage est en-dessous de 65. C’est le studio lui-même qui communique ce chiffre, en précisant toutefois qu’il s’agit de l’expérience que vous devriez posséder si c’est la première fois que vous parcourez Bloodborne. Je vous suggère personnellement de privilégier carrément un bon niveau 70 bien senti histoire d’être sûr de votre coup. Le niveau de difficulté global est, comme je l’ai suggéré, rehaussé dans cette extension.

De nouveaux ennemis, et de nouvelles armes pour leur casser la bouche

Prêts à plonger la tête la première au plus profond du cauchemar du chasseur? Vous vous retrouverez en terre semi-connue puisque certaines zones du centre de Yarnham vous sont reproposées mais dans une version plus sombre (et oui…) et alambiquée, je vous laisse le soin de découvrir la raison de cela. Deux nouveaux endroits toujours aussi funestes et sinistres s’ajoutent à cela, mettant en lumière (noire, haha) un centre de recherches et un village de pêcheurs qui ne manque pas d’évoquer le nom Innsmouth à notre esprit, la ville fictive rendue célèbre par l’immense H.P. Lovecraft. L’ambiance est toujours autant soignée et c’est un régal. Et c’est là-dessus, mes enfants, que je m’en vais vous conter les douleurs qui vous attendent. Bien entendu, le nom « The Old Hunters » n’est pas là pour faire joli. De nombreux chasseurs seront présents et il faudra leur mettre une bonne dérouillée grâce à un arsenal étoffé, puisqu’eux-mêmes ont les « arguments » pour vous faire mordre la poussière. En plus de ceux-ci, de nouveaux monstres sont évidemment de la partie et leurs attaquents vous feront rapidement haleter. Dans l’ensemble, les adversaires sont plus vicieux, plus rapides, plus forts, et se chargent de vous saluer à nouveau en passant chaque fois que vous avez la mauvaise idée de succomber à vos blessures. Oui oui, même les chasseurs que vous avez éliminé. Bon courage, vous en aurez besoin.

landscape_gaming-bloodborne-screenshot-07

Comme je vous le disais, de nouvelles armes font leur apparition pour vous aider dans votre quête – mais sincèrement, c’est plutôt votre niveau et votre skill qui feront le travail. Une bonne dizaine de joujous seront ainsi à votre disposition lors de votre progression dans The Old Hunters, puisqu’en tuant un chasseur, vous avez bien sûr, comme à l’accoutumée, la possibilité de récupérer son arme, qui ne lui servira de toute façon plus tellement. A moins que vous mouriez bien entendu. Ha ha. Mention spéciale à l’Arc-Lame de Simon. J’adore tellement les arcs et cela me manquait vraiment de ne pas en avoir un digne de ce nom dans Bloodborne. Cette épée se transforme à volonté en arc qui vous permet de dégommer savoureusement à distance, profitez-en! D’autres armes tout aussi emblématiques et appréciables ont fait leur apparition et promettent de vous faire passer de nombreuses heures de plaisir renouvelé. Cinq armes secondaires sont ajoutées dans le tas avec tout ça et offrent un arsenal très sympathique. Diantre, que la mitrailleuse Gattling m’a fait passé de bons moments à dérouiller des ennemis en toute élégance destructrice. Les neuf nouvelles armures sont également très sympa et, comme à mon habitude, j’ai mis un point d’honneur à les attraper toutes (dur dur sans Pokéball).

1442302055-bloodborne2

De l’art de faire une bonne extension

Respectant son univers à la perfection et poussant même le vice plus loin, Bloodborne : The Old Hunters est une très bonne extension qui ajoute tout ce qu’il faut de contenu pour vous éclater pendant une dizaine d’heures supplémentaires. Nouvelles zones plus lugubres que jamais, endroits déjà rencontrés revisités, nouveaux ennemis, chasseurs, armes, armures… la totale. From Software n’a pas été radin sur cet add-on et il serait dommage de ne pas en profiter pour une vingtaine d’euros. Ce qui est très fort avec Bloodborne, et qui participe très certainement à son succès. C’est cette capacité qu’a From Software a se la jouer old school sur bien des plans, et notamment sur la narration. On ne nous explique que très rarement exactement le monde qui nous entoure. Tout est dans le subtil et c’est à nous de comprendre ce qui se passe. Ici encore, mine de rien, on en apprend plus sur l’univers du jeu et vous rencontrerez d’ailleurs des personnages qui ont été largement évoqués dans le titre de base, pour votre plus grand plaisir. Histoire de finir sur une note optimiste: préparez-vous à de nouveau souffrir face à 5 boss coriaces bien comme il faut. A vous de trouver la technique qui vous convient, mais rappelez-vous: Bloodborne n’admet aucune erreur.

ME3050587401_2

[Points Positifs]

  • La dose de nouveau loot
  • Deux nouvelles zones toujours aussi inspirées
  • Des chasseurs à chasser en pagaille
  • Lovecraft lives
  • La difficulté est plus soutenue que jamais

[Points Négatifs]

  • On aurait quand même aimé un poil plus de durée de vie
  • On se perd déjà dans le jeu de base: explicitez comment accéder à l’extension

Note 18

Accéder à The Old Hunters

Comme promis, je vous propose de vous expliquer comment profiter de The Old Hunters. Une fois n’est pas coutume, From Software a décidé de ne pas nous facilier la tâche pour trouver ce nouveau contenu.

  • Vous vous rappelez de la Vicaire Amelia, que l’on trouve dans la Grande Cathédrale de l’Eglise du Remède? Il faut que vous lui ayez fait rendre son dernier souffle avant même de songer à accéder à The Old Hunters.

Old Hunters

  • Rendez-vous à l’autel dans le fond de la grande salle pour déclencher, via interaction, un événement qui va envelopper Yarnham de ténèbres.

Old Hunters 2

  • Retournez dans le Rêve du Chasseur et parlez au messager au sol pour obtenir le Eye of a Blood-Drunk Hunter.

Old Hunters 3

  • Téléportation dans les Faubourgs de la Cathédrale, quittez la salle par la porte sur votre gauche.

Old Hunters 4

  • Une fois sorti, regardez sur votre droite et trouvez un cimetière. Dirigez-vous vers le cadavre adossé à la grille.

Old Hunters 5

Après un moment, une créature montre le bout de son nez et vous emporte. Dans Bloodborne, vous seriez mort, dans The Old Hunters, vous voilà bon pour le DLC!

Merci à Kotaku pour les images de cette section.

0 commentaires