arizona sunshine test, zombie et logo du jeu, bandeau test

Test Arizona Sunshine (+ Undead Valley Update) – Les corps en décomposition, source d’amusement sans fin

Commentaires (1)
  1. citizenerased dit :

    Là où j’adore le jeu, c’est quand le héros (donc nous) se parle à la première personne, c’est à la fois drôle, mais c’est vraiment des blagues forcées pour ravaler sa peur. C’est ultra immersif au delà de la VR. C’est comme ça qu’on écrit un jeu avec pas grand chose.

Laissez une réponse