trez
0 commentaires
News

Vous êtes lassés de SWTOR et de ses mises à jour qui n’arrivent jamais ? Vous ne savez pas à quel MMO jouer en attendant Guild Wars 2 ? Vous n’avez pas été sélectionné pour la beta ? Vous avez toujours rêvé d’avoir un avatar hybride de Totoro et du lapin blanc d’Alice ? Vous êtes secrètement fan de petites filles (virtuelles !) en culottes ? Ou peut-être simplement cherchez-vous un MMORPG quelque peu innovant avec un contenu PVE et PVP à la hauteur? Tera: The Exiled Realm of Arborea se présente à vous avec de solides arguments.

Un énième jeu coréen ? Oui, mais…

Depuis quelques temps warlegend.net s’intéresse à ce MMORPG pour diverses raisons. Outre le fait que nous soyons de grands fans d’elfettes et autres castanics (une race du jeu) en petites tenues, le jeu semble très prometteur. En effet celui-ci offre des graphismes splendides grâce à l’Unreal Engine 3 et surtout un gameplay innovant. Il n’est pas question de sélectionner les ennemis, ici, mais de les viser. Ce n’est pas la première fois que l’on voit ça, mais Tera a le mérite de rendre ce système dynamique, plaisant, amusant et surtout technique ! La prise en main est des plus simples, cependant d’un joueur à l’autre l’efficacité pourra être tout autre, car Tera fait non seulement appel à votre niveau de jeu (le « skill » dans le jargon) mais également à vos réflexes et votre habileté. A la manière d’un FPS, il n’est pas toujours aisé de viser une cible mouvante surtout quand d’autres paramètres comme votre niveau de vie, vos timers, cooldowns, etc., sont aussi à prendre en compte. La plus grande surprise réside dans le gameplay des soigneurs ; mais là je vous invite à tester par vous-même, car des mots ne sauraient remplacer une expérience de jeu.

Jeu coréen = bashing ?

Devra-t-on, dans Tera, tuer une multitude de monstres par niveau ? Devons-nous envisager de faire les 3 huit avec notre petit frère et notre grand-mère technophile pour espérer atteindre le niveau maximum ? Allons-nous être obliger de délocaliser en Chine pour embaucher des chinoises de 9ans sous payées dans des caves sombres et humides ? La réponse est non ! A l’instar d’Aion, Tera à lui aussi fait un carton en Corée mais une grande partie des joueurs là-bas se sont plaints d’une trop grande facilité à prendre des niveaux. D’autant plus que le jeu qui sortira en Europe le 3 mai 2012 ne sera pas une simple traduction de la version Kr, mais une vraie version occidentale. Voilà de quoi nous rassurer.

Guilde contre guilde, champs de bataille, système « hors-la-loi », et c’est Tera…

Certains d’entre vous ont peut-être connu Tera, il y a un an lors de sa sortie en Corée. Sachez alors que, bien que le système de jeu soit le même, le contenu PVP (joueur contre joueur / JCJ) qui était alors quasi inexistant sera omniprésent dans la version européenne. – Que les joueurs PVE (joueur contre environnement) se rassurent, il y aura bien entendu des serveurs PVE, tout ce qu’il y a de plus classique. Mais revenons-en à ce qui sera une grande force de Tera : son PVP.

Celui-ci se compose des désormais incontournables champs de bataille (battlegrounds/BG) par tranche de 2 niveaux, afin éviter une trop grande différence lors des affrontements. Il sera d’ailleurs possible de tester un BG dès la prochaine phase de beta (CBT2 du 2 au 4 mars 2012) Tera comprend déjà un système de PVP ouvert. Les joueurs peuvent, dès le niveau 11, devenir « hors-la-loi ». Ce qui implique qu’il est possible, en dehors des zones neutres qui sont les villes et villages principaux, d’attaquer (ou de vous faire attaquer par) tous ceux qui n’appartiennent ni à votre groupe ni à votre guilde. Ceci n’est pas sans rappeler Age of Conan, ou les bons vieux serveurs PVP de Dark Age of Camelot (Camlann/Mordred). – Du pain bénie pour les nostalgiques comme moi. Des arènes, des duels, et même des duels de groupes sont également à prévoir.

Mais ce qui semble le plus prometteur c’est le système de politique ! En effet le jeu ne propose pas d’appartenance à une faction. Ainsi le système de politique viendra créer la concurrence entre les guildes et leurs alliances plus ou moins officielles. Pour le moment les descriptions de ce système restent très floues. On peut tout de même s’attendre à ce que les guildes puissent prendre le contrôle de différentes zones et y exercer leurs influences (en PVP tout comme en PVE) par la force, ou la négociation, chacune ses armes. Des récompenses de politique sont déjà promises par les développeurs.

Wait And See / Test And See…

Tera sera sans nul doute un passage obligé pour bon nombre de joueurs en quête de nouvelles sensations. Que ça soit juste pour patienter en attendant Guild Wars 2 ou pour s’y investir corps et âme, ce jeu n’en a pas fini de faire parler de lui. Et je ne serais pas surpris de voir des joueurs, qui n’ont aucune envie d’aller taper sur des portes de fort à longueur de journée, s’installer sur Tera pour quelque temps. Je ne saurai donc que vous encourager à vous faire votre propre avis, vous pourriez être surpris !

– En guise de piqure de rappel les dates des différents évènements beta sont sur cette page. –

trez
0 commentaires