crazz
0 commentaires
Action, Actualité, Combat, Console, Jeux vidéo, News, Switch

Super Smash Bros. Ultimate annonce toujours plus de contenu

Super Smash Bros. Ultimate est à 4 mois de sa sortie. Nintendo a tenu à informer les joueurs via un Nintendo Direct, et autant dire que c’était chargé.

Un jeu qui porte bien son nom

C’est Masahiro Sakurai, directeur du jeu, qui s’est chargé de présenter le Nintendo Direct  dédié à Super Smash Bros. Ultimate et il n’est pas passé par quatre chemins. Dès les premières minutes, le leak de Simon Belmont, apparu quelques heures plus tôt, est confirmé.

Le chasseur de vampire fait donc son entrée dans le roaster (déjà bien chargé) de SSBU. Et il n’est pas seul puisqu’il est accompagné de Richter Belmont comme combattant écho.

Mais ce n’est pas tout, car l’univers entier de Castlelvania va être représenté dorénavant, avec l’ajout d’un nouveau stade, de 34 pistes audios liées à la série et de la présence d’Alucard en tant que trophée aide.

Des échos dans les stades

Richter n’est pas le seul des nouveaux personnages échos, puisque Chrom de la série Fire Emblem sera aussi de la partie, en tant qu’écho de Roy, ainsi que Samus Sombre en tant qu’écho de Samus – qui l’eût cru.

Samsu Sombre rentre sur le terrain Chrom près à en découdre dans SSBU

Ces personnages ressembleront beaucoup à leurs homologues, à quelques détails près comme la vitesse, les zones de dégâts sur leurs armes, etc.

Les stades ont ensuite été mis à l’honneur. Beaucoup reviendront comme Sommet – inspiré de l’univers des Ice Climbers – Stade Pokemon, Verger Espoir, Les Profondeurs des Brinstar ou encore Magicant, tout droit venue d’Earthbound.

De nouveaux stades seront aussi présents, comme celui de The Legend of Zelda : Breath of The Wild ou bien celui annoncé aujourd’hui, Hôtel de Ville New Dong City, de Super Mario Odyssey.

Le nouveau stade tout droit venu de Super Mario Odyssey

On arrive donc à un chiffre un peu révoltant de 103 stades, sachant que tous peuvent être mis en version Oméga (versions des stades plus petites et sans plateformes). Une option qui désactive les événements aléatoires sera aussi présente sur toutes les maps, bon signe pour la scène e-sportive.

Enfin, une dernière option donnera la possibilité aux joueurs de sélectionner plusieurs stades, et une fois en jeu ils alterneront, un peu comme le stade Château Assiégé qui change son environnent au fil de la bataille.

Du contenu en veux-tu, en voilà

Plusieurs nouveaux modes viendront diversifier le jeu et changer les règles. Le mode par équipe proposera au joueur de créer une équipe allant jusqu’à 6 personnages et le mode Smash Général où le personnage que vous jouez devient indisponible pour les matchs suivants, et ainsi de suite jusqu’à jouer tout le roaster.

Le mode Classique fait aussi son retour, il faudra y affronter plusieurs des personnages du jeu à la suite avec un seul combattant.

Link comme premier adversaire du mode classique de SSBB
Le mode Classique à l’époque de Super Smash Bros. Brawl

Le mode entraînement à quant à lui été amélioré. Le fond du stade sera comme du papier millimétré et il sera possible d’y afficher les distances de projection et autres données que les joueurs devaient calculer eux-mêmes dans les jeux précédents.

Pour l’instant, aucun mode solo n’a montré le bout de son nez, mais lors de la présentation du menu du jeu, une partie de l’écran est restée floutée et Masahiro Sakurai a précisé qu’il était encore trop tôt pour en parler – l’espoir est donc encore permis.

Toujours plus loin

En plus de pouvoir changer de stade en plein match, d’autres options ont été dévoilées, il sera ainsi possible de jouer avec un système où les Final Smash (les supers de chaque personnage) se chargeront au cours de la bataille – un peu à la Street Fighter.

Un autre système permettra au perdant de chaque match de décider du prochain stade, pratique utilisée lors des tournois, mais qui sera dorénavant incluse dans le jeu, Nintendo semble donc accepter la scène e-sport de son jeu.

Logo de l'EVO, rendez-vous incontournable des jeux de combats
Cette année encore, SSB4 et SSB Melee étaient présents à l’EVO

Enfin dernière option présentée : il sera possible d’écouter chacune des musiques du jeu, de créer des playlists et de les écouter en mode portable, même si votre écran de Switch est éteint (ça fait un gros mp3 tout de même).

Ce n’est pas rien quand on sait que Super Smash Bros. Ultimate embarquera 900 titres, ce qui représente 28 heures d’écoute – oui c’est indécent.

On a dit Ultimate

Nintendo ne s’est pas arrêté là puisque pour clôturer ce direct, un dernier personnage a été annoncé (et sans doute le dernier) : King K. Rool.

Antagoniste de la série Donkey Kong, il vient compléter un casting déjà bien rempli et occupe donc la 67ème place du roaster. On arrive ainsi à 71 combattants – à 30 près c’est dommage.

Dans la foulée, Nintendo annonce une édition limitée pour Super Smash Bros. Ultimate. Elle contiendra le jeu, une manette de Gamecube édition SSB et un adaptateur pour celle-ci.

L'édition limitée de Super Smash Bros. Ultimate
La version Ultime d’un jeu qui a déjà Ultimate dans son nom

Enfin, notez que les cinq nouveaux personnages : Simon et Richter Belmont, King K. Rool, Chrom et Samus Sombre auront le droit à leurs amiibos mais aucune date n’est pour l’instant connue.

Super Smash Bros. Ultimate sortira le 7 décembre 2018 sur Nintendo Switch.

0 commentaires