bondurant
0 commentaires
News

Hier soir a eu lieu un stress test confirmé par Arenanet sur sa page Facebook. Encadré par un NDA (Accord de Non-Divulgation), cette phase avait pour objectif de tester l’ouverture des serveurs un vendredi soir en heure de pointe, et l’impact sur l’infrastructure. Dans l’univers des MMO, un stress test a pour but de créer des conditions de lancement d’un jeu pour enregistrer le plus d’informations sur la charge des serveurs, et surveiller la capacité de l’infrastructure à encaisser la horde de joueurs psychotiques piétinant des deux pieds la touche « se connecter ». Concrètement, il s’agit d’inviter un grand nombre de gens à un moment précis, de leur demander de se comporter comme si c’était leur première fois, et de faire des retours détaillés de leur première expérience, un peu comme Florent Pagny chez Ardisson quand il a raconté la première fois où il a payé des impôts en France, l’année dernière.

Après plusieurs interruptions brutales de streams de joueurs violant l’Accord de Non-Divulgation, et plusieurs heures acharnées de test, Martin Kerstein a confirmé que les BWE (Beta Weekend Events, les weekends beta accessibles à ceux qui ont préacheté le jeu) ne seront pas sous NDA, les joueurs seront donc libres de filmer, prendre des screenshots et dire tout le bien qu’ils pensent du jeu, et tout le mal qu’ils pensent des Charrs, croisement improbable mais intriguant entre une vache et un chat. Martin a également rappelé que le premier BWE aura lieu « à la fin du mois », sans donner plus de précisions. Une attente pénible pour les plus impatients d’entre nous, mais qui donne tout le temps de lire cette exceptionnelle et séduisante synthèse de l’interview de Jon Peters lors de la Pax East.

Concernant la date de sortie officielle, toujours aucune info de la part d’Arenanet, mais des yeux bien affûtés ont cru déceler un indice sur ce récent screenshot de leurs locaux. Guild Wars 2 pourrait donc sortir le 6 d’un mois qui n’a pas encore été inventé, de l’année 2012. Ou bien c’est le format anglo-saxon, du coup ça donne le 28 juin 2012. Ou alors c’est un code secret à mettre au bout d’une url. Ou peut-être que c’est juste trois maillot pendus au mur qui n’ont aucune autre utilité que de donner une touche de mauvais goût à ces bureaux. Qu’en pensez-vous ? Merci de réagir dans les commentaires.

0 commentaires