citizenerased
0 commentaires
Actualité, Aventure, Gameplay, Jeux vidéo, News, PS4, PS4 Pro

Shadow of the Colossus - Le directeur du jeu souhaite modifier le remake PS4 - Logo

Shadow of the Colossus – L’équipe technique montre l’évolution graphique et du gameplay à 60FPS

L’équipe de développement chargée du remaster de Shadow of Colossus a partagé deux nouvelles vidéos qui démontrent les évolutions techniques et graphiques qu’a connues le jeu depuis sa sortie sur PS2.

Un boulot colossal

Tout le monde est d’accord sur un point, les jeux de Fumito Ueda et de la Team Ico sont des chefs-d’oeuvre. Si un portage sur PS3 du génial Shadow of the Colossus sorti initialement sur PS2 n’était pas une mauvaise idée, beaucoup plus aurait pu être fait.

Dans un billet sur le blog PlayStation, l’équipe de développement à qui a été désignée la lourde tâche de remettre aux goûts du jour les graphismes de Shadow of Colossus nous explique ce qui risque de changer avec cette nouvelle version. Au-delà d’une refonte graphique des plus flagrante, les joueurs pourront privilégier soit le rendu graphique à 30FPS en 4K compatible HDR, soit un rendu à 60FPS en 1080p. Le rendu présenté tourne sur une PS4 Pro. Bien sûr, le terme « cinématique » pour parler du 30FPS est employé…

Vidéo de présentation des modes 60FPS et Cinématique

Dans une deuxième vidéo, on peut voir de façon plus flagrante l’évolution graphique du titre entre sa version PS2, sa réédition sur PS3 et sa refonte graphique sur PS4. Le souci du détail est minutieux, c’est plutôt joli et la direction artistique particulière est très bien respectée, malgré quelques décisions de design importants. En tout cas, ça donne envie de (re)découvrir un titre qui a su créer sa propre légende au fil des années. Et si le gameplay et l’intérêt du jeu n’ont pas pris une ride, la barrière graphique ne sera plus une excuse pour s’essayer à un titre majeur.

Comparaison graphique des versions de Shadow of the Colossus

Le remaster de Shadow of the Colossus sera disponible sur PS4/PS4 Pro le 6 février 2018.

0 commentaires