citizenerased
0 commentaires
Actualité, Console, FPS, Jeux vidéo, News, PC, PS4, PS4 Pro, Xbox One, Xbox One X

Rainbow Six: Siege – Ban instantané pour un mot interdit lâché dans le chat

Les règles de bienséances de Rainbow Six Siege ont été drastiquement renforcées. Un mot déplacé dans le chat peut résulter à un bannissement instantané.

T-Zéro

Cela fait un moment qu’Ubisoft essaie d’endiguer les problèmes de toxicité dans Rainbow Six: Siege, mais c’est toujours compliqué de savoir où se trouve la frontière à ne pas franchir. Que ce soit du côté des joueurs qui racontent des insanités et de la censure qui pourrait être inutilement trop forte.

Cette fois, les mesures prises contre les joueurs toxiques sont encore montées d’un cran. Dorénavant, il suffit qu’un joueur utilise un terme discriminatoire dans le chat (comme du racisme ou de l’homophobie) pour qu’il soit expulsé de la partie et banni pendant 27 minutes.

Les deux occurrences suivantes résultent à un ban de deux heures et au-delà de trois infractions, le joueur est soumis à un examen manuel qui peut se conclure par un bannissement définitif. Ça ne rigole plus.

Le code de conduite que les joueurs signent avant de lancer leur première partie le stipule bien :

Tout contenu ou propos considéré comme illégal, dangereux, menaçant, abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, haineux, sexiste, à caractère racial ou ethnique, ou relevant du harcèlement est proscrit.

Autant dire que la réaction de certains joueurs est assez salée :

Allez-vous faire enculer les mecs, je me suis pris un ban pour avoir dit [nègre] dans le chat.

— Bien.

Bannir des personnes qui disent nigga dans un jeu classé comme mature. Ravi de voir que vous vous concentrez sur les vrais problèmes.

— Combattre la toxicité et nettoyer l’environnement de R6: Siege et un problème important et bien réel.

Frappe préventive

Les réponses d’Ubisoft sur son compte Twitter rappellent que l’équipe avait déjà indiqué prendre de nouvelles mesures contre la toxicité en avril dernier. Force est de constater que cela commence à prendre forme. Il n’y a donc aucune surprise là-dedans.

Notre équipe travaille à la création d’un système automatisé qui censurera le chat textuel en jeu, grâce à une liste de filtrage du chat. Cela permettra de remplacer des mots préalablement identifiés comme offensants et enverra une notification au joueur pour lui signaler que son langage a été considéré comme inacceptable. Nous étudierons également la fréquence à laquelle les joueurs déclenchent ce filtre et entreprendrons les actions nécessaires à l’encontre des joueurs qui ont un impact négatif intentionnel sur l’expérience de jeu des autres joueurs.

Là où la décision diverge avec le projet annoncé, c’est que le bannissement temporaire fait partie de l’avertissement en lui-même. Il est à noter que les mots sujets au bannissement ne sont pas remplacés ou masqués pendant la partie, ce qui reste paradoxal.

Réfléchissez à deux fois avant de vouloir vous énerver contre un joueur qui a choisi de jouer Lord Tachanka (notre sauveur).

Pas de pitié pour les rageux.

Rainbow Six: Siege est disponible sur PC, Xbox One et PS4.


Achat goclécd.fr (PC) et Amazon (PS4/XB1)

0 commentaires