citizenerased
0 commentaires
Actualité, Business, Console, Jeux vidéo, Mobile, News, PC

Paradox va continuer d’acheter d’autres structures et veut investir dans le mobile

Paradox est au top de sa forme économique et continue sa stratégie d’acquisition de petits éditeurs et de studios. L’éditeur suédois veut également investir dans le mobile avec l’aide de Tencent.

MANGER

Jeuxvidéo.com rapporte que l’éditeur suédois que les PCistes aiment bien, Paradox Interactive, va continuer d’étoffer son écurie en achetant des développeurs, studios et éditeurs existants. Un peu comme ils l’ont fait récemment avec Harebrained Schemes (BATTLETECH), Triumph Studios (Age of Wonders) et l’éditeur de jeu de rôle papier, White Wolf Publishing (Vampire : La Mascarade).

Avec l’action de la boîte qui a pris 500% (!) depuis son introduction en bourse en 2016 et les revenus qui ont été multipliés par quatre ces quatre dernières années, cela laisse pas mal de ressources à Paradox pour faire du lèche-vitrine. Si on suit la logique de l’acquisition de Harebrained Schemes, le but est d’investir dans des petits studios talentueux qui proposent quelque chose d’intéressant, et dans des licences phares mériteraient une adaptation vidéoludique.

Sur une tout autre note, Paradox a également affirmé son envie de se lancer sur le marché du mobile. Cette idée lui aurait été susurrée par un certain Tencent, alors détenteur de 5% de l’éditeur (ils sont partout, ça en devient agaçant). Grâce à cet allié de poids, le marché chinois qui est très porté sur le jeu mobile deviendra sûrement tout de suite plus accessible.

L’objectif est que, d’ici 2020, le mobile représente 10% des revenus globaux de Paradox. C’est ce qu’on appelle être ambitieux.

Par pitié, si vous faites un Stellaris sur Smartphone, faites en sorte que ça ressemble pas à Clash of Clans…

0 commentaires