citizenerased
0 commentaires
Actualité, Console, FPS, Jeux vidéo, News, Overwatch, PC, PS4, Xbox One

Overwatch – Les nouvelles mesures anti-toxicité porteraient déjà leurs fruits

L’outil de recherche de groupe et le système de recommandations inclus récemment auraient déjà fait baisser la toxicité des joueurs d’Overwatch.

Les héros ne ragent jamais

Quand l’outil de recherche de groupe d’Overwatch a débarqué sur les serveurs live, peu de monde y croyait. Avec un vrai problème de toxicité sur les bras, toute tentative de la part de l’équipe de Jeff Kaplan semblait vaine. Et pourtant, le chef du projet d’Overwatch serait en train d’annoncer de très bonnes nouvelles.

Le message est court et un peu trop brut en données, mais il a tout de même le mérite d’être clair :

Le pourcentage de matchs compétitifs qui contenaient des abus de chat a baissé :

  • 26,4% en Amérique du Nord
  • 16,4% en Corée

Le pourcentage journalier de joueurs abusifs a baissé :

  • 28,8% en Amérique du Nord
  • 21,6 en Corée

Nous sommes très contents avec l’effort qu’a fourni la communauté pour faire d’Overwatch un meilleur endroit ! Merci à tous !

Nous continuons à travailler sur ces fonctionnalités pour les rendre meilleurs et continuer à explorer d’autres systèmes pour améliorer l’environnement de gameplay.

Avec l’outil de recherche de groupe, il est beaucoup plus facile d’être groupé avec des joueurs qui partagent les mêmes objectifs et qui sont d’accord pour partager les rôles.

Il en va de même pour le système de recommandation. Ne pas être fair-play et lâcher un mot qui dépasserait la pensée peut avoir un effet négatif sur son street cred. Certains groupes de parties classées peuvent, s’ils le souhaitent, n’accepter que des joueurs d’un standing minimum. Certes, ça ressemble à un épisode de Black Mirror, mais force est de constater que cela fonctionne.

On espère des infos un peu plus complètes et exhaustives d’ici là.

Overwatch est disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.


Achat GoCléCD (PC) et Amazon (PS4 / One)

0 commentaires