citizenerased
0 commentaires
Actualité, Dota 2, Jeux vidéo, Linux, Mac, Moba, News, PC

Les joueurs hollandais de DOTA 2 savent à l’avance ce qu’il y a dans leur loot box

Valve s’est adapté aux nouvelles lois des Pays-Bas contre les loot boxes et permet aux joueurs de savoir à l’avance le contenu des loot boxes de DOTA 2.

Pari sans risque

Il y a toujours un moyen de contourner une loi, et Valve a trouvé le bon dosage pour arriver à continuer de profiter de son business avec DOTA 2 aux Pays-Bas.

Avec la polémique des loot boxes qui a explosé avec le fiasco de Star Wars: Battlefront 2, quelques pays ont pris des mesures légales contre la prolifération des microtransactions aléatoires ou autres pratiques similaires dans le jeu vidéo.

Aux Pays-Bas, par exemple, Valve s’est fait taper sur les doigts à propos des loot boxes de DOTA 2 et CS:GO, car la possibilité de vendre les gains à l’extérieur du cadre du jeu donne l’occasion de créer des dérives et une addiction à l’aspect machine à sous.

Dans un premier temps, la solution trouvée a été simple : désactiver le marché Steam et lier les objets gagnés dans les loot boxes au compte du joueur. Maintenant, quand les joueurs veulent acheter une lootbox, ils voient d’avance ce qu’il se trouve à l’intérieur, avant même d’avoir dépensé le moindre centime.

« Les trésors de votre région montrent leur contenu avant de les ouvrir. »

Bien sûr, cela veut dire que c’est l’objet suivant qui subit le coup de l’aléatoire, mais comme il est désormais impossible d’acheter plusieurs loot boxes d’un coup, le joueur est moins enclin continuer d’en acheter. À noter que les chances globales d’obtention d’objets de qualité supérieure ont été légèrement rehaussées pour les Pays-Bas.

Si cela reste une certaine forme de jeu d’argent, toutes les mesures prises par Valve semblent contenter la régulation hollandaise. Il ne serait alors pas bête de penser que CS:GO subisse les mêmes transformations si les tests s’avèrent être concluants.

DOTA 2 est disponible sur PC.

0 commentaires