La Chine autorise à présent la vente de consoles étrangères

Commentaires (4)
  1. loloderp dit :

    Ce sont Sony, Microsoft et Nintendo qui vont être contents ! Encore plus d’argent pour eux ! :p
    Mais bon, on peut saluer quand même le gouvernement qui revient enfin sur certaines mesures.
    A voir si les chinois ne sont pas tous devenu des PCistes ^^

  2. meavy dit :

    Bonne nouvelle pour les (farmeurs) chinois ! Mais ça ne leur empêchera pas de censuré la moitié des jeux dispo malheureusement..

  3. charrpyr dit :

    C’est certain, surtout si on considère que les jeux violents ne passeront pas l’approbation du ministère, ça enlève déjà beaucoup de jeux.

  4. FatalKitty dit :

    Certes, le PCC est omnipuissant en Chine, mais c’est loin d’être du communisme à la sauce Markiste Léniniste. C’est du socialisme "à la chinoise", que certains ont nommé "Market Léninime". Et aujourd’hui, c’est devenu un régime ultralibéral, bien qu’il soit autoritaire. Ce n’est pas par hasard si la Chine est devenue la 2e puissance économique mondiale, déplaçant ainsi le centre de gravité des relations internationales de l’Atlantique vers le Pacifique. En 60 ans de "communisme", le pays est passé de l’état d’"enfant malade de l’Asie" à "Géant de l’Asie", et ce n’est pas étonnant si la plupart des chinois sont très nationalistes, malgré la différence sociale qui s’aggrave.
    Un gigantesque marché pour l’occident et Sony, Microsoft ou Nintendo ? Pas sûr, car désormais, l’outil de production chinois est, lui aussi, de haut niveau. Les chinois ont tout juste débarqué sur la Lune pour bien faire passer le message : "nous sommes aussi avancé que vous". Et, sous couvert de censure etc., il est fort probable que le seul moyen de s’implanter, c’est de céder les licences aux firmes chinoises. L’exploitation par l’Europe et le Japon a été si humiliante que c’en est devenu une obsession qui a stimulé toute sa politique économique des 50 dernières années.
    Membre du Conseil de Sécurité, membre de l’OMC, initiateur du BRICs, puissance économique et militaire mondiale, organisateur des JO et de l’Exposition Universelle, la Chine investit sur tous les continents, sans faire les leçons de morales si chères à la Vieille Europe et au Policier du Monde. Uniquement du business "gagnant-gagnant" (ce qui est à l’origine une expression chinoise, d’ailleurs).

    Les enfants devraient s’intéresser davantage au chinois. Si le XIXe siècle était européen et le XXe américain, le XXIe sera chinois. Et le dollar qui a eu si mal en 2008 pourrait bien être remplacé par le renminbi. Tout n’est qu’une question de temps…

Laissez une réponse