bondurant
0 commentaires
News

Jonathan Sharp a deux trucs intéressants pour lui: il a un prénom séduisant et occupe le poste de Systems Designer chez ArenaNet. Au détour d’un post sur les forums bêta, Jon répond à plusieurs préoccupations de la communauté, comme par exemple le mode Conquest pour le sPvP (PvP structuré), l’équilibrage et l’eSportWarlegend.net vous propose un résumé de ses propos :

  • Sur le mode Conquête (points à capturer sur la carte), Jon réaffirme la volonté d’ArenaNet de privilégier exclusivement ce support au lancement du jeu. Les arguments principaux sont l’accessibilité pour les nouveaux joueurs ainsi qu’une meilleure visibilité pour les spectateurs / commentateurs, notamment au niveau du score de la partie en cours.
  • Concernant l’inquiétude des joueurs quant à la possibilité de jouer en équipes 5v5 prédéfinies, Jon rappelle que l’option sera évidemment disponible au lancement, l’impossibilité de grouper pendant le premier weekend bêta était un choix pour présenter le jeu aux nouveaux joueurs désireux d’apprendre les mécanismes de jeu sans avoir à affronter des équipes optimisées.
  • Au sujet des tournois, Sharp a assuré que le format arrive bientôt, le but étant de proposer des compétitions entre équipes de 5 joueurs avec une progression visible au cours du tournoi.
  • On aborde ensuite un des points les plus sensibles avec l’équilibrage des professions. Jonathan Sharp rappelle que l’équilibrage proposé lors de la beta n’est en rien fini, et que le jeu évolue tous les jours pour proposer la meilleure expérience de jeu possible. Il revient aussi sur les professions de mêlée contre les professions distance, et explique que même si la prise en main d’une profession distance est plus facile, la profession mêlée, une fois maîtrisée, aura énormément d’outils à sa disposition pour contrer le désavantage provoqué par la distance entre deux adversaires.
  • Enfin, Jon nous parle d’eSport et des ambitions d’ArenaNet en la matière, à savoir réussir la recette comportant ces cinq ingrédients : fun, accessibilité, lisibilité, skill cap et support. En effet, pour la société à l’aqueduc rouge, un jeu doit être fun à jouer pour les nouveaux joueurs et les professionnels, et la communauté doit être écoutée. Le jeu doit aussi être accessible, un jeu trop complexe va rebuter une partie des joueurs. Il doit aussi être visible et lisible, la nomenclature des matchs doit être simple et soignée. Pour le skill cap, le jeu doit reposer le moins possible sur l’équipement et la chance. Il doit mettre tout le monde au même niveau et avec les mêmes chances, un peu comme les socialistes. Enfin, concernant le support, le jeu doit évoluer en permanence en prenant en compte les retours des joueurs.
Source

Et vous, qu’en pensez-vous ? Je vous invite à relire ou à découvrir l’excellent article de KabaL concernant Guild Wars 2 et l’eSport, et à apporter votre point de vue dans les commentaires.

0 commentaires