citizenerased
1 commentaire
Action, Actualité, Console, Guide, Jeux vidéo, News, PC, PS4, Xbox One

Guide Shadow of the Tomb Raider – Le guide du débutant

Les dernières aventures de Lara Croft sont les plus folles jusqu’à présent, mais il y a quelques petits trucs à savoir si vous voulez survivre à l’enfer vert de la jungle péruvienne.

Lara craft

Shadow of the Tomb Raider est finalement très similaire aux précédents opus. Des ressources à collecter, des armes à fabriquer et améliorer, des tombeaux à piller, il y a de tout ça dans les dernières aventures de Lara Croft.

Le jeu est assez linéaire, et les zones ouvertes ne sont finalement pas très dures et/ou longues à explorer. Afin que vos pérégrinations dans la ville de Paititi soient les plus agréables possible, voilà quelques conseils de bonnes habitudes à prendre.

On ramasse tout ce qu’on peut

C’est bateau comme conseil, j’en conviens, mais c’est vrai. Que ça soit le petit récipient d’huile à la branche d’arbre aux composants pour remèdes, on récupère absolument tout ce qu’on peut, quitte à faire un petit détour. Le but est que chaque catégorie soit pleine en permanence.

Si vous arrivez à vous gaver de ressources entre deux feux de camp, vos améliorations d’armes monteront en un rien de temps.

Avoir les sacs remplis permettent d’aider le point suivant.

 guide Shadow of the Tomb Raider Lara fait de la cueillette

On vend le surplus

Dans Shadow of the Tomb Raider, vous aurez rapidement accès à des marchands qui peuvent vous vendre des munitions, des objets utiles ou des armes. Seulement, vous-même pouvez vendre votre camelote. Si vous avez des ressources ras-la-gueule, n’hésitez pas à vendre la moitié de votre stock sur les produits courants comme le bois, l’huile, ou les plantes médicinales.

À vous de choisir ce que vous voulez vendre sans trop handicaper votre progression dans les améliorations, mais à chaque fois que vous visiterez un marchand, vous vous ferez un pécule non négligeable sur le long terme.

Bien sûr, l’or et le jade servent simplement à être vendus.

On part en chasse

Si vous ne savez pas quoi faire, n’hésitez pas à aller chasser des animaux sauvages. Les endroits où on les trouve ne sont jamais loins. Vous n’aurez jamais assez de peaux pour vos améliorations ou de pièces d’équipements.

Certains animaux sont plus rares que d’autres. N’hésitez pas à débloquer la compétence adéquate pour augmenter leur chance d’apparaître.

Le point faible pour les animaux est le coeur. Visez toujours la partie supérieure du torse.

On fait les missions annexes

Les missions secondaires sont un très bon moyen de gagner de l’XP. Soyez vigilant, parce qu’il peut arriver qu’on vous proposer d’acheter un équipement utile pour l’exploration alors que vous pouvez l’obtenir gratuitement en finissant la bonne mission.

Les donneurs de missions sont indiqués sur la carte.

 guide Shadow of the Tomb Raider Lara discute avec un local

On choisit bien ses compétences

Malheureusement, les compétences de Shadow of the Tomb Raider ne sont pas tous très utiles. Afin de faciliter votre progression, il est conseillé de focaliser les dépenses de vos points dans l’exploration et la récolte de ressources.

Certaines compétences de combat sont assez chouettes pour donner plus d’options, mais la rareté des échauffourées avec les soldats trinitaires les rend quasiment inutiles. À vous de voir.

À moins qu’une compétence avancée à 3 points vous plaise, concentrez-vous sur les achats de manière croissante.

 guide Shadow of the Tomb Raider l'arbre de compétence

On n’a pas peur des armes à feu

Si Shadow of the Tomb Raider transforme Lara en Predator contre les soldats trinitaires, les autres ennemis que vous rencontrerez sont bien moins dangereux et demandent moins de sens tactique.

Même si l’arc est stylé, tel un Indiana Jones qui a des soucis d’estomac et la flemme de se battre, abattez donc tous ces primitifs avec vos pétoires pour un sentiment de puissance inégalé.

 guide Shadow of the Tomb Raider un combat contre des ennemis primitifs

On note l’emplacement des voies bloquées

Comme dans les anciens jeux, un peu à la manière d’un metroivania, certains chemins sont bloqués tant que vous n’avez le bon matériel. Malheureusement, ces accès ne sont pas marqués sur la carte, même après avoir été découverts.

Une fois que vous avez le bon matos pour la tâche adéquate, vous aurez un peu plus de champ de manoeuvre pour explorer plus amplement la zone.

guide Shadow of the Tomb Raider une voie bloquée

On discute avec les autochtones

Les locaux connaissent pas mal de choses sur les environs qui peuvent vous aider à trouver des trucs chouettes. Si la plupart des conversations sont surtout à but d’expositions, ils sont nombreux à vous révéler des emplacements de reliques ou autres trésors.

 guide Shadow of the Tomb Raider Lara discute avec une enfant

On ne rate pas les stèles de dialecte

Lara est une aventurière qui a ses penchants psychotiques, mais elle est une archéologue avant tout. Un peu comme l’anglais, il faut pratiquer les différents dialectes Maya pour s’améliorer. Lara peut apprendre en trouvant des objets ou en déchiffrant des stèles un peu partout dans les ruines, y compris dans Paititi.

Une fois que le bon niveau de dialecte est atteint, vous pouvez déchiffrer des monolithes qui vous indiquent des emplacements de trésors cachés.

 guide Shadow of the Tomb Raider une stèle maya qui apprend la langue à Lara

Shadow of the Tomb Raider paraîtra le 14 septembre 2018 sur PC, PS4/Pro et XB1/X.


Achat GoCleCd (PC) et Amazon (PS4/XB1).

1 commentaire
  • regis ~ Le 18 septembre 2018 à 15:46

    Merci pour ces infos