bondurant
0 commentaires
News

C’est en cherchant des infos sur les placements boursiers intéressants avant la fin du monde chez Forbes que j’ai eu le plaisir de tomber sur cet article de John Gaudiosi, coincé entre des kits anti-zombies et des actions pour les compagnies de sacs plastique. Hormis le fait d’avoir un nom rigolo, le sieur Gaudiosi a eu le privilège d’aller visiter les locaux d’ArenaNet à Bellevue aux Etats-Unis. Premier constat, leurs locaux assurent une classe absolue avec distributeurs de bretzels, artworks aux murs, peluches Charrs géantes et écrans montrant les serveurs GW en temps réel. Chez Warlegend.net nous prenons ces choses très au sérieux, c’est pourquoi nous avons immédiatement mis une boîte de Tuc dans une tasse à café au milieu de la cuisine, avant de se rendre compte que c’était totalement grotesque.

Concernant Guild Wars 2, on apprend que 270 développeurs sont affectés à la production et qu’un soin particulier est apporté à l’histoire personnelle à travers des choix donnés aux joueurs pendant la progression, avec plusieurs embranchements, à la manière des jeux de Bethesda comme Fallout ou Skyrim. Matt Witter nous parle du World versus World (WvW) qui permet à trois serveurs de s’affronter, comme d’ailleurs expliqué dans l’article de Caymh sur le WvW. Mike O’Brien revient sur son choix de fonder ArenaNet avec deux autres ex-employés de Blizzard, pour créer des jeux différents et innovants, en gardant une approche fun. Pour la date de sortie de Guild Wars 2, il n’y avait aucun T-shirt aux murs lors de la visite de Forbes, nous pouvons donc déduire que la sortie du jeu a simplement été annulée, ou plus probablement que ça ne voulait rien dire, au final.

0 commentaires