hexen
0 commentaires
À la une, Actualité, Hack'n Slash, Jeux vidéo, News, Rumeur

dante artwork devil may cry

Devil May Cry 5 – Une énorme fuite d’information révèlerait des détails sur le jeu

Le nouvel opus de la série Devil May Cry demeure, en lui-même, une rumeur. Devant le silence de Capcom quant à l’arrivée de la cinquième itération, un fan supposément en possession d’une grande quantité d’informations concernant le titre a décidé de tout rendre public et accepte d’être « banni à vie » du forum qu’il fréquente assidûment si tout cela se révélait être un hoax.

Capcom may cry

C’est l’utilisateur Son of Sparda qui a décidé de déverser un flot d’informations sur le forum ResetEra au nom d’un collectif de personnes les ayant glanées. Il précise que ledit collectif attendait que Capcom passe à l’action et révèle le projet secret d’Hideaki Itsuno étant donné que la date de sortie ne serait pas si éloignée (année fiscale 2019 : avril 2018 – mars 2019), mais voyant les différentes conventions s’égrener sans annonce aucune, la décision a été prise de lever le voile.

Nous avons contacté Capcom qui a déclaré ne vouloir ni infirmer ni confirmer quoi que ce soit, qu’il s’agisse de l’existence supposée d’un Devil May Cry 5 ou bien des supposées fuites détaillées ci-dessous.

Voici la traduction complète de ces révélations qui – faut-il le rappeler ? – sont à prendre avec des pincettes :

– Le projet secret d’Hideaki Itsuno pour Capcom est la suite de la série originale Devil May Cry, la cinquième itération. En interne, il semblerait que cet opus soit intitulé « Devil May Cry V » au lieu de l’utilisation du système numérique standard comme pour les précédents opus.

Date de sortie et production

– Le jeu est prévu pour une sortie au cours de l’année fiscale 2019. Cela signifie entre avril 2018 et mars 2019. À l’origine, il était prévu de lancer le jeu en novembre 2018 mais la date POURRAIT avoir été repoussée à début 2019.

– Initialement, DMCV devait être annoncé au PlayStation Experience mais après avoir reçu des retours concernant leur conférence de presse E3, Sony a décidé de diminuer l’ampleur du PSX pour gonfler celle de l’E3 2018. DMCV est une victime collatérale de ce choix et ainsi il paraît peu probable que DMCV soit révélé en 2017.

– Il y aura une démo pour le jeu quelque temps avant la sortie.

– Le jeu est en développement depuis deux ans. Lorsqu’il paraîtra, il aura au moins trois ans de développement derrière lui. Il s’agit du plus important temps de développement de l’histoire de la série. La pre-production a démarré en 2015 à peu près au moment où DMC4SE terminait son lancement. Il n’y a eu aucun contretemps et, comme indiqué, le développement a donc progressé de manière fluide.

Il y a une forme d’exclusivité PlayStation. Sony paie pour partie le financement du jeu mais l’étendue de l’accord est inconnue. Il se pourrait qu’il s’agisse d’une exclusivité PS4 totale, une exclusivité console ou bien une exclusivité temporaire. Si le jeu est annoncé publiquement, alors ce sera à un événement Sony.

– Le trailer est prêt depuis un moment maintenant. Le trailer intial fait 1 min 50 (il pourraient ajouter de nouvelles scènes pour en faire une version étendue puisqu’un certain temps a passé depuis sa réalisation). Il se concentre principalement sur l’histoire, les personnages et les cutscenes. Le décor ressemble à une ville, pas si différente de Fortuna (DMC4).

– Le jeu est supposé être « ambitieux » pour un DMC, un plus large public est visé.

– Il s’agit du jeu DMC présentant le plus de cutscenes.

Équipe de développement

L’équipe d’Itsuno qui a travaillé sur les précédents DMC et Dragon’s Dogma est au travail sur DMCV.

– Yuji Shimomura est de nouveau cutscene director pour DMCV. Il a travaillé sur DMC3, DMC4 et Bayonetta.

– Rueben Langdon endosse à nouveau le rôle de Dante.

– Johnny Young Bosch revient en tant que Nero.

– Dan Southworth reste Vergil.

– Aucune information concernant le retour éventuel des actrices ayant joué Trish et Lady.

– Onyay Pheori aide à la bande originale (elle a réalisé la musique du trailer de lancement DMC4SE).

Personnages et histoire (GROS SPOILERS POTENTIELS !)

DMCV reprend l’histoire là où DMC4 l’a laissée.

– Il y aura plus d’un personnage jouable dans l’histoire, Dante est jouable et Nero le sera peut-être aussi. Jusqu’à trois personnages jouables ont été évoqués jusqu’à présent.

– Dante n’a jamais été aussi sérieux (une « nouvelle facette » de Dante), sans compter DMC2, bien sûr. Dante joue toujours avec ses ennemis et conserve son style extrême mais ce jeu sera plus personnel pour lui.

– Un troisième personnage devrait être jouable. Il serait « très puissant » et pourrait être déjà connu ou étranger à la série.

– Aucune information quant à savoir si Vergil serait jouable, il fera son retour mais les spécificités de sa résurrection suite à sa mort dans DMC1 ne sont pas connues.

– Trish a un rôle primordial à jouer dans DMCV mais on ne sait pas si elle sera jouable.

– Il y aura une séquence où Nero et Vergil s’affrontent, confirmant leur relation (Nero est en fait le fils de Vergil comme précisé de l’artbook DMC3142). – On change de personnage à des points clés de l’histoire.

Le « Prince des Ténèbres » est référencé comme le principal antagoniste de l’histoire. « Ce titre réfère normalement à Mundus donc cela pour indiquer son retour mais il pourrait avoir été transféré à un autre personnage).

– DMCV pourrait constituer la fin du fil narratif « Fils de Sparda ».

Gameplay/Systèmes

– Verrouillage de cible standard.

Le 60 FPS est l’objectif sur console comme pour les précédents DMC.

Le level design est plus ouvert que les précédents DMC mais on ne va pas jusqu’aux Souls ou sur du monde ouvert. Le mouvement en dehors des combats a été rationalisé pour correspondre à la nature ouverte du jeu. La structure est plus ouverte pour rendre l’expérience plus « fluide ». L’immersion est importante pour l’équipe du jeu.

– Le level design et l’exploration est plus proche de Bayonetta mais sans les QTE.

– Il n’y a AUCUNE barre d’endurance.

Ce n’est pas un jeu Musou mais il y aura des rencontres dans lesquelles nous ferons face à plus d’ennemis qu’auparavant dans les jeux DMC. – Il y a une intégration du jeu en ligne mais aucun multijoueur PvP.

– Le système d’esquive est retravaillé et l’esquive est d’une manière générale supposée être bien plus fluide qu’avant (préparez-vous à beaucoup entendre le mot « fluide » quand il est question de DMCV).

– La caméra recule pour les gros affrontements. Les développeurs sont très fiers du nouveau système de caméra, plus dynamique.

– Les animations sont en cours d’amélioration pour paraître moins rigides. Grosse emphase sur la physique des textiles (peut-être que l’épée de Dante ne passera plus à travers sa veste maintenant !). Les batailles sont animées à merveille et fluides.

– Le système de mission et classement est similaire aux DMC précédents et à Bayonetta. Il y aura possibilité de sélection de mission/chapitre.

Les boss sont boostés en puissance. L’un des combats de boss évolue entre plusieurs zones du jeu.

– Le système de style est de la partie pour Dante – les ennemis réagiront un peu différemment à chaque style.

– Le système de style a été rationalisé pour être plus fluide d’utilisation pour les joueurs.

– Certains styles présente des avantages sur certains adversaires similaires à DmC/DMC3 (vous pouvez utilisez un seul style sur n’importe quel ennemi sans problème).

– Plus d’interactivité avec l’environnement que dans n’importe quel DMC. C’est supposé être ajouté au système de combat, pas le diminuer.

Il y a une forme de dynamique de destruction/transformation d’environnement mais pas au niveau de DmC jusqu’ici.

– Même s’il ne s’agit pas d’un monde ouvert, des inspirations ont été prises de Dragon’s Dogma.

Bande annonce CG DmC: Devil May Cry

0 commentaires