citizenerased
0 commentaires
Action, Actualité, Console, Jeux vidéo, News, PS4, PS4 Pro

Death Stranding - Le titre ne sera pas présent à l'E3 - logo du jeu + bord de mer ciel gris

Des fans trouvent des liens (perchés) entre la saga Metal Gear Solid et Death Stranding

Un des acteurs principaux de Death Stranding s’est amusé à partager un article qui regroupe quelques théories sur la possibilité que le titre ait des liens avec l’univers de Metal Gear Solid.

KOJIMAAAAA

Parmi les personnalités les plus extravagantes et iconiques du jeu vidéo, Hideo Kojima se pose là. Avec ses histoires complexes, ses idées de gameplay originales et ses quelques scènes de jeu mémorables (tout le monde a Psycho Mantis « en tête », ah ah), on peut s’attendre à tout et n’importe quoi avec le monsieur… surtout n’importe quoi.

C’est alors sans surprise que, même s’il n’a plus le droit de citer la licence Metal Gear Solid qui appartient à Konami, Kojima-san fera forcément des allusions à sa série phare dans son futur jeu : Death Stranding. Du coup, les personnes qui vouent un culte à Kojima ne sont jamais avares en théories fumeuses, et pourtant alléchantes.

Quand l’acteur Mads Mikkelsen, lui-même présent dans Death Stranding, partage un article sur quelques-unes de ces théories, on devient assez curieux. Quoi qu’il arrive et quoiqu’on ait vu ou pu comprendre du jeu pour l’instant, ce bon vieux Mads sait forcément quelque chose de plus que nous.

Tout est lié !

L’article en question écrit par le site Segment Next, regroupe quelques théories glanées d’ici et là sur Reddit, et autant dire que les internautes ont l’oeil pour pas mal de choses.

Dans un premier temps, le personnage de Mads Mikkelson (que l’on a vu qu’une fois et dont on ne connaît toujours pas le nom) est comparé au mémorable boss de Metal Gear Solid 3: Snake Eater : The Sorrow. Véritable spectre qui vient hanter le joueur avec les morts dont il est responsable, il contrôle alors l’âme de défunts tombés sur le champ de bataille. Le lien avec le personnage de Mikkelsen est simple, puisque dans le trailer où on le voit, il contrôle une escouade de morts-vivants, possède la même gestuelle, et a la même larme sous l’oeil. Il y a également ce petit sourire pincé, tête penchée en avant, qui est troublant.

Ensuite, chacun y va avec sa petite tambouille : la combinaison de Ludens, la mascotte de Kojima Productions, serait inspirée de la tenue de The Boss, toujours de MGS3 ; les ombres noires menaçantes des trailers de Death Stranding feraient référence à Psycho Mantis et le grand cratère ferait allusion à la menace atomique de la saga Metal Gear.

L’une des théories les plus bizarres explique que Kojima aurait choisi Léa Seydoux parce qu’elle aurait reçu des cours de théâtre à l’école des Enfants Terribles, dans le 20e arrondissement de Paris. Les Enfants Terribles (en français dans le texte) était le programme de clonage de Big Boss qui a donné naissance à la fraterie des Snakes. Une coïncidence, certes, mais avec Kojima, on ne laisse rien au hasard.

Les nombres, Mason !

La dernière théorie qui vaut son pesant de cacahuètes est sûrement celle du nombre 204863, une suite de chiffre qui revient régulièrement dans les jeux Kojima. 

La première fois que les fans ont entendu cette suite, c’était dans P.T, le fameux préambule du regretté Silent Hills, alors dirigé à l’époque par Kojima avant que le projet ne soit annulé. Ce n’est que plus tard que les férus d’énigmes ont trouvé cette même suite de chiffre dans une des cassettes de Metal Gear Solid 5.

En fait, là où tout se barre un peu en sucette pour nos pauvres cerveaux, c’est que Kojima serait en train de préparer un ARG (jeu en réalité alterné) depuis un bail. Par exemple, il serait à l’origine d’Archillect, une IA programmée pour partager des images, actuellement en activité. Cette dernière diffuse sur Facebook et Twitter des images trouvées sur le net toutes les 10 minutes. Chacune des ces images est numérotée et archivée sur le site d’Archillect. Du coup les fans on calculé que l’image d’Archillect numéro 204863 sera diffusé le 17 décembre 2018. 

Quel est le lien avec Archillect me direz-vous ? Et bien une fois, l’IA a partagé une image noire avec des lignes blanches, et bizarrement, cette image collait parfaitement avec les coulures du logo de Death Stranding.

Le meilleur ? Le numéro suivant après cette image noire était une simple image avec un nombre inscrit dessus : 204863. Ok, c’est capilotracté à l’extrême, mais avouons que la coïncidence est frappante.

Tout le monde se souvient alors qu’Hideo Kojima s’était donné beaucoup de mal pour teaser l’arrivée de Metal Gear Solid 5, avec un faux jeu, un faux studio et un faux directeur avant de révéler qu’il s’agissait bien de MGS5. Le titre de ce dernier était très bien caché.

Après, la question qu’on se pose : si Death Stranding est un nouveau jeu créé pour le compte de Sony et que le nombre 204863 est apparu sur les deux derniers jeux de Kojima chez Konami, ce qui a du pas mal chambouler son emploi du temps, est-ce qu’il y aura vraiment quelque chose d’intéressant à découvrir le 17 décembre 2018 ? On le saura en temps et en heure.

En tout cas, le jour J, vous savez que vous l’aurez lu ici.

Death Stranding sera disponible à une date ultérieure sur PS4.

0 commentaires