elrizzt
1
Actualité, Business, Jeu vidéo, News

cd projekt vignette

CD Projekt Red promet de réduire le crunch pour Cyberpunk 2077

CD Projekt explique vouloir éviter les erreurs faites durant le développement de The Witcher III en promettant de réduire le crunch pour Cyberpunk 2077.

Crunch, les céréales explosives

Dans une période où le sujet est sensible, c’est au tour de CD Projekt Red d’être sous le feu des projecteurs. En effet,le studio polonais est assez connu pour avoir cultivé le crunch durant le développement de la série The Witcher, demandant à ses employés de travailler les nuits et week-ends afin de satisfaire des deadlines apparemment trop exigeantes.

Le studio revient cette fois-ci vers le magazine Kotaku pour parler de son désir de réduire ce fameux crunch pour le développement de Cyberpunk 2077. En effet, Kotaku s’est en quelque sorte forgé une certaine réputation dans le domaine après avoir effectué des enquêtes sur les conditions de travail chez des studios comme Rockstar et Bioware.

En contact avec Jason Schreier de Kotaku, le co-fondateur de CD Projekt Red Marcin Iwiński explique :

Nous sommes connus pour traiter les joueurs avec respect. C’est ce pour quoi nous avons travaillé si dur. Et j’aimerais maintenant que nous soyons connus pour traiter nos développeurs avec respect.

Selon Iwiński, l’un des moyens envisagés est de mettre en œuvre une politique de crunch non obligatoire. Une politique qui n’est pas nouvelle, mais que CD Projekt compte renforcer. Il souhaite expliquer clairement à ses employés que même si le studio (aka le patron) lui demande de travailler la nuit et le week-end, ce n’est en rien obligatoire.

Nous travaillons là-dessus depuis un certain temps déjà. Nous avons communiqué à nos employés qu’il y a certains moments où la nécessité de travailler plus dur est inévitable — comme la démo à l’E3 par exemple — mais que nous voulons être plus humains et traiter les gens avec respect. S’ils ont besoin de prendre congé, ils peuvent le faire. Personne ne sera mal vu pour ça.

Il est évident que dans certains métiers, surtout avec des deadlines exigeantes, les périodes de crunch sont inévitables et ce, malgré toute la bonne volonté du monde. Le studio semble vouloir tout de même faire des efforts et traiter ses employés avec plus de respect, une très bonne chose en soi.

cd projekt

Néanmoins, cela me paraît un peu gros. Lorsqu’un patron demande quelque chose, certes ce n’est pas « obligatoire » mais c’est tout de même vivement conseillé. N’importe qui travaillant dans une entreprise le sait. Ne pas être mal vu après avoir refusé d’écouter son patron me paraît utopique.

Il se peut aussi que tout ce cinéma ne soit qu’un coup médiatique visant à étouffer une potentielle polémique vis-à-vis du studio. En effet, peu de temps avant cette rencontre, Kotaku avait été contacté par des membres de CD Projekt affirmant être victime de conditions de travail déplorables, similaires à celles pointées par le magazine durant son enquête sur le développement catastrophique d’Anthem le mois dernier. Sacré timing.

1 commentaire
  • liohazuki ~ Le 20 mai 2019 à 18:32

    Des nouvelles a l’E3 de Cyberpunk 2077 ?