citizenerased
2 commentaires
Actualité, Business, Jeux vidéo, News, RPG

Geralt tournant le dos à un champ de bataille

CD Projekt aurait trouvé un terrain d’entente avec l’auteur de The Witcher (avec de la thune)

Alors que l’auteur des romans The Witcher, Andrzej Sapkowski, menaçait CD Projekt d’un procès, les deux entités polonaises auraient trouvé un accord à l’amiable.

File moi de l’argent et on en parle plus

Vous vous souvenez du coup vicieux d’Andrzej Sapkowski, l’auteur des bouquins The Witcher, envers CD Projekt à l’automne dernier lorsqu’il réclamait 14 millions d’euros ? Et bien un terrain d’entente aurait été trouvé, mais ça coûtera quand même de l’argent au studio polonais.

En effet, le journal polonais Puls Biznesu indique que CD Projekt RED voudrait renouer de bonnes relations avec l’auteur du matériel original qui leur a permis d’en arriver là. Malheureusement, les termes de l’accord resteront secrets, ainsi que le montant de la « réparation » versée à Andrzej Sapkowski.

photo de Andrzej Sapkowski
Andrzej Sapkowski – Est-ce qu’il a une tête à plaisanter ?

Si le succès des jeux vidéo a fourni une sacrée publicité aux romans qui a abouti à une adaptation en série produite par Netflix, Sapkowski n’a pas touché un seul centime des aventures vidéoludiques du Loup blanc depuis l’achat des droits initial avant 2007 pour une bouchée de pain (environ 8 000€).

On comprend qu’il l’ait mauvaise d’avoir revendu son bébé comme on met un lave-vaisselle sur LeBonCoin (Andrzej Sapkowski n’avait que faire des jeux vidéo), mais pourquoi se réveiller seulement maintenant, deux ans après la sortie The Witcher 3 ? CD Projekt RED avait donc toutes les chances du monde de gagné son procès s’il avait été attaqué en justice, mais l’éditeur a voulu se la jouer beau joueur et a préfèré ne fâcher personne.

Tout est bien qui fini bien.

2 commentaires
  • valiguard ~ Le 6 février 2019 à 18:01

    Leurs image en sort que plus grande, ce qui est difficilement achetable.
    Bien joué de leurs part. Quand à l’écrivain c’est contestable, moralement pas terrible, mais on a n’a qu’une vie, il a tenté et gagné, bien joué aussi. …

  • pizzaplanet ~ Le 6 février 2019 à 18:23

    Franchement un bel enfoire. Il leur a ri au nez quand ils ont voulu faire un jeu et maintenant il veut de l’argent (et en a eu). Bref, je suis decu que quelqu’un demande de l’argent comme ca a un studio qui se demene comme ca