blog à part jouer seul mmo

Je pratique le jeu de rôle massivement monojoueur

Commentaires (2)
  1. pizzaplanet dit :

    Un article aussi sympa que drole a lire. J’ai jamais ete dans la mentalite des raids et du "travail" dans un jeu.
    Je suis la pour m’amuser et c’est pour ca que je me faisais toujours virer des guildes dailleurs xD

  2. valiguard dit :

    Je me reconnais dans tes propos, j’ai commencé les mmorpg avec T4C ou la monter du personnage ce faisait solo (sauf colisé/liche), mais avec le Chat de discutions et la limite de joueurs par serveurs (150 de mémoire) j’avais l’impression d’avoir plus de contact que dans les mmo moderne.
    J’ai pas mal joué à AION aussi, et malgré une guilde j’ai surtout joué en duo avec ma femme et on était auto suffisant on duoté pas mal de chose sans trop de soucis en se complétant bien (Glad/Aède la plus part du temps), et bizarrement c’est en duotant qu’on a rencontré des joueurs esseulé et qui sont devenus des amis irl.
    Après on voit que les Mmo ont compris aussi que le level up ce fait de plus en plus seul, nombre d’instances solo sont apparus, et qu’ils se sont diversifiés pve/pvp/pvp de mass/collection/houssing/hautsfait/difficultés des donjons… ça permet de toucher un public plus large.
    L’avantage du mmo par rapport au solo c’est effectivement sont évolution sur le temps, le solo une fois fini bah, a part peut être un DLC qui va t’ajouter 10-20h de jeu, c’est fini, et même si il te propose de la re-jouabilité suivant choix/race/sexe ça change pas énormément non plus. Dans ce sens le mmo évolue plus gameplay/level/histoire on peut lâcher sont perso level max en étant contenté et revenir quelques années après pour réellement voir une évolution (positive ou négative suivant ses goûts). j’ai l’impression que c’est surtout le cas sur WOW qui à des pics de joueurs qui reviennent après ses extensions.
    J’ai aussi beaucoup apprécié SWTOR pour les histoires des persos (même si je voulais plus un KOTOR 3).

Laissez une réponse