citizenerased
0 commentaires
Actualité, Jeux vidéo, News

BioWare voudrait réaliser des jeux plus intimistes et expérimentaux

Des dirigeants de BioWare ont exprimé leur volonté de développer des titres qui sortiraient de l’ordinaire, loin de l’industrie AAA après la sortie d’Anthem.

Si le studio existe encore…

Si la boîte canadienne est connue pour avoir créé des RPG ambitieux et engageants, c’est compliqué de bosser chez BioWare depuis la fin de la trilogie Mass Effect. Entre des complications de développement et de direction artistique pour les suites de Dragon Age et l’échec cuisant de Mass Effect Andromeda, Anthem semble être le jeu de la dernière chance, Electronic Arts ayant toujours une seringue à euthanasie à portée, au cas où.

Si Anthem est le plus gros projet du studio à ce jour, le célèbre manager général du studio, Casey Hudson et le producteur exécutif Mark Darrah ne cachent pas à nos confrères de Game Informer que le studio aimerait retourner à des jeux plus simples après la fin du développement d’Anthem. Hudson explique :

Je pense que, vu la façon dont les choses commencent à se mettre en place chez BioWare et la façon dont EA travaille avec une industrie toujours en évolution, une opportunité pour nous de faire des choses plus expérimentales se profile.

J’aimerais travailler quelque part où, bien sûr, nous faisons notre prochain gros truc, mais où nous faisons également quelques expérimentations. Je veux arriver à un point où nous pouvons faire l’équivalent de courts métrages et que nos développeurs se disent : « Hey, nous avons [plein d’idées créatives] que nous voudrions exploiter. Essayons ça, ou regardez donc ça », afin de voir ce que les gens aiment.

Mark Darrah est d’accord avec Hudson d’un point vu pratique et aimerait voir un juste milieu entre le AAA grand budget et le jeu vidéo qui tente des choses nouvelles. Le monsieur pense que les gros éditeurs de AAA peuvent se permettre ce genre folies. Continuer de développer des blockbusters qui tachent et des expériences plus petites n’est pas incompatible.

Je pense qu’il y a des choses que les développeurs peuvent faire dans le milieu indé qui sont un peu hors limite dans le milieu HD, parce que les gens ont de grosses attentes. Pas à cause du budget, mais à cause du studio. Je pense qu’il y a un juste milieu. J’ai entendu parler du « triple-A indépendant », ce qui implique être une grosse production, mais à une échelle plus petite et avec un budget moindre.

En guise d’exemple, il donne Rockstar avec son jeu de ping-pong qui a permis de développer le moteur de GTA 4. Le grand expert dans le domaine reste Ubisoft. Si la boîte crée des AAA à tour de bras tout le long de l’année, il n’hésite pas à développer des titres plus faciles à produire sans être inintéressants, comme Blood Dragon ou Trials, ou encore des jeux où on ne les attend pas comme Soldats inconnus, Grow Home ou encore Star Trek: Bridge Crew.

EA semble tout de même tendre vers ce format-là récemment, si on en juge le succès de A Way Out et des très chouettes Unravel. Seulement, on est encore loin de ce que propose son concurrent français. Un jeu BioWare typé indé ne semble pas une mauvaise idée sur le papier : libérer la force créatrice du studio qui semble avoir été muselée depuis un moment pourrait être un bol d’air frais.

0 commentaires