citizenerased
4 commentaires
À la une, Actualité, Console, Dossier, E3, Événement, FPS, Jeux vidéo, News, PC, PS4, PS4 Pro, RPG, Trailer, Xbox One, Xbox One X

vignette dossier Cyberpunk 2077

Toutes les infos sur Cyberpunk 2077

Annoncé de longue date, le prochain jeu de CD Projekt Red RED se laisse approcher pour la toute première fois en 6 ans à l’E3 2018. Retrouvez ici toutes les infos qui ont pu filtrer de la présence de Cyberpunk 2077 au salon de Los Angeles.

« Comme je le supposais, Cyberpunk 2077 est un jeu cyberpunk »

Si vous êtes séquestré dans une cave ces derniers temps (un peu comme le staff War Legend pendant les conférences éditeurs de l’E3), il subsiste peut-être une chance que vous soyez passé à côté de ce que beaucoup considèrent comme l’unique annonce qu’il fallait retenir de cet E3 2018 : la présentation de Cyberpunk 2077. Autrement, si vous sortez d’un coma d’une demi-douzaine d’années récemment, une piqûre de rappel ne fait pas de mal.

Cyberpunk 2077 est une adaptation du jeu de rôle papier du même nom (Cyberpunk 2020, en fait), et est réalisé par CD Projekt RED, le studio polonais auquel on doit la série des jeux The Witcher, qui ont réussi à être de plus en plus époustouflants à chaque itération. Ainsi, Cyberpunk 2077 plongera le joueur dans un monde futuriste dystopique nihiliste… cyberpunk. Pratique quand ton thème principal est aussi le titre de ton jeu.

Le jeu sera un RPG solo à la première personne encore plus ambitieux que The Witcher 3 à son époque (ce qui n’est pas si loin), que ce soit au niveau la narration ou de la réalisation. Le trailer ci-dessous constitue la première source d’images du jeu qui ne nous soient jamais parvenues.

Deus Ex War Machina

Après une annonce pareille, on s’attendait presque à CD Projekt RED repasse en sous-marin pour laisser mariner les joueurs le temps d’avoir des choses plus concrètes à montrer. Eh bien non : une démonstration en temps réel du gameplay de presque une heure était disponible pour les journalistes sur place, mais aucune image n’a été autorisée à sortir de la confidentialité.

Le joueur incarne V (juste ), un.e mercenaire à tout faire qui offrira ses services à qui veut bien lui payer la somme adéquate, avant de grimper dans les strates sociales de la ville, Night City. Il sera possible de personnaliser entièrement son avatar, du sexe, aux traits physiques en passant par le background historique. Il n’y a pas de classes à proprement parlé, mais divers implants cybernétiques qui tournent autour des spécialisations chères au jeu de rôle papier, comme le Solo, le Techie ou le NetRunner. Il sera possible de mélanger les styles et de reconfigurer les spécialisations de V selon ses propres goûts et ses envies.

quartier animé

Les caractéristiques de V sont définis par six statistiques : la force, la constitution, l’intelligence, les réflexes, la technologie et le « cool », influencés par vos vêtements et divers facteurs qui influent sur cet équivalent au charisme. Cette dernière caractéristique qui définit votre street cred est très importante puisqu’elle permettra d’établir une réputation au sein de Night City et d’ouvrir ou de fermer des portes à V dans le choix opportunités de la ville.

Joué à la première personne, Cyberpunk 2077 reste un RPG CD Projekt pur jus, mais les combats FPS semblent pêchus et nerveux. Cependant, il s’agira bien de gratter les points de vie de l’adversaire plutôt que de l’abattre sans vergogne d’une seule balle dans la tête puisque le jeu affichera les points de dégâts que vous ferez en temps réel (cela n’empêchera pas de se débarrasser très rapidement de certains adversaires). De nombreuses options tactiques sur le terrain seront disponibles comme la possibilité de tirer à travers certaines surfaces.

Il faudra utiliser intelligemment les capacités de ses implants et son équipement ainsi que de savoir viser correctement si le joueur veut remporter les combats. Par exemple, certains implants pourront activer un Bullet Time pour vous aider à prendre les adversaires de vitesse et certaines armes seront plutôt originales selon leur avancée technologique, comme des fusils d’assaut dont les balles contournent les ennemis à couvert. Les armes sont personnalisables avec des modules et es objets ont finalement des statistiques typiques des RPG. Ces derniers auront même un code couleur classique pour différencier leur puissance/rareté.

mercenaires dans un taxi

La mobilité est également importante puisque V peut exécuter des glissades ou même courir sur les murs.

Il sera également possible d’engager les ennemis au corps à corps avec les outils adéquats, afin de répondre à chaque situation ou de s’en faire une spécialité. Il est également possible de jouer de manière furtive et d’éliminer des ennemis en leur arrivant dans le dos. Plutôt que d’éliminer l’ennemi surpris, il sera possible de pirater son cerveau et de recueillir des informations. Si la personne en question est un chef de bande ou d’escouade, vous pouvez pirater son réseau personnel pour que tous les ennemis reliés vous laissent tranquille.

Les fameuses griffes d’avant-bras du tout premier teaser ont été montrées et sont mortelles au corps à corps. Cependant, elles ont également une autre utilité, puisqu’ils pourront être utilisés pour escalader n’importe quelle surface plane. Le level design du jeu semble être à la fois gigantesque et fonctionnel.

secours médicaux pour riches

Bienvenue à Night City, où même quand il fait jour, tout est gris

Tous les détails incorporés dans le jeu n’ont qu’un seul but : faire plonger le joueur le mieux possible dans le monde sans pitié de Cyberpunk 2077.

CD Projekt RED prend énormément de temps à façonner la ville de Night City pour la rendre crédible. Pour se faire, le moteur maison utilisé depuis The Witcher 2 a encore été amélioré et vise les capacités techniques des équipements du futur. Les rumeurs font d’ailleurs état d’un jeu transgénérationnel qui sortira à la fois sur la génération actuelle et la génération future. Le trailer ci-dessus tournerait sur Xbox One X, ce qui reste déjà assez impressionnant.

Le joueur pourra se balader librement dans la ville sans temps de chargement. Les développeurs ont indiqué que Night City était moins grand que certaines régions de The Witcher 3, mais que les points d’intérêts sont bien plus condensés et que l’emphase sera mise sur la verticalité avec la possibilité d’explorer de nombreux bâtiments.

V aura son propre appartement et pourra acquérir d’autres repères à travers la ville. Une mécanique encore non communiquée est liée à ces appartements, où il sera possible de les aménager.

Si CD Projekt n’a pas trop voulu s’avancer sur le sujet, il est possible de se balader librement dans la ville en voiture ou en moto, ce qui est conseillé pour naviguer entre les six quartiers de la ville. Vous ne commencerez pas l’aventure seul puisque vous sera la plupart du temps accompagné de Jack. Ce dernier vous laissera même le choix de prendre le volant ou de conduire à votre place pour que vous puissiez vous concentrer sur le combat si un remake de Mad Max survient pendant votre balade. Il sera même possible de rouler sur des civils, mais cela ne constitue pas le but du jeu (dixit le développeur). On est loin d’un GTA décomplexé où semer le chaos peut faire partie intégrante de l’expérience du jeu.

Chaque emplacement de la ville offre une véritable petite saynète parfaitement orchestrée et jubilatoire, et rares sont les PNJ qui restent oisifs afin de ne pas briser l’immersion du joueur dans une ville grouillante de vie, avec une certaine variété d’ambiances selon les quartiers. Cette vue à la première personne semblait être la meilleure solution pour CD Projekt, aussi bien dans un souci d’immersion que pour bien retranscrire les phases d’action, les armes à feu étant légion dans l’univers dystopique. L’autre raison exposée par les développeurs était que Geralt était déjà un personnage reconnu. Ici, le joueur pourra totalement façonner sa vision de V. Les scènes cinématiques importantes sont à la troisième personne et il sera possible entre première et troisième personne pendant les phases en véhicule.

V à couvert

Pour donner du relief à l’univers, il sera bien évidemment possible de consulter des journaux ou autres éléments qui présentent l’état du monde en l’an de grâce 2077. Le joueur peut également compter sur énormément de dialogues de rues afin de les écouter d’une oreille indiscrète.

Que les fans de Blade Runner se rassurent, il y aura bien un cycle jour/nuit et l’ambiance sera bien différente une fois la nuit tombée. Loué soit également le Réplicant, il y aura des stands de nouilles.

Le style graphique du trailer présenté à l’E3 2018 semble très différent du teaser de 2012, et pourtant, tout cela fait partie du même monde.

homme battu au sol

No Future

Bien que les premières rumeurs de l’année sur Cyberpunk 2077 parlaient d’un potentiel mode multijoueur tout connecté, CD Projekt a voulu rassurer les joueurs et insiste sur le fait que son prochain titre est un pur jeu solo. Un mode multijoueur est en phase de recherche et développement, mais ne sera peut-être pas disponible à la sortie du jeu, puisque c’est la partie monojoueur qui prime. Il n’est pas encore question de DLC, mais s’ils voient le jour, la qualité devrait la même que ceux de The Witcher 3.

Ainsi, le joueur est assez libre dans sa manière de procéder. Bien sûr, il existe une trame principale, mais ses choix influeront sur le dénouement de celle-ci. Les dialogues ont beaucoup d’options à la manière d’un CRPG afin d’avoir un maximum de contrôle sur l’évolution sociale du personnage. Certains degrés de statistique et certains implants débloqueront même des lignes de dialogues à un moment T.

gangers stand off

Si l’univers est naturellement violent, il est également très mature. Comme The Witcher 3, il y aura par exemple de la nudité complète. Entre deux missions, V peut même avoir des rapports d’un soir (hétéros ou homosexuels), mais rien n’indique si les scènes sont explicites. Comme le langage du contexte du jeu est déjà plus proche de notre monde que celui de Geralt de Riv tout en étant bien dark, attendez-vous à entendre beaucoup de jurons (ça ne va pas arranger mon syndrome de la Tourette).

Dans la démo, V doit retrouver du matériel militaire volé par un gang local. À partir de là, son compagnon laisse le choix de l’approche au joueur. Si l’attaque frontale est tout à fait possible, il existera souvent énormément d’options pour arriver à ses fins. Par exemple, il sera possible de payer directement pour le drone afin qu’aucun mal ne soit causé. Mais la stratégie la plus intéressante sera de nouer des relations avec d’autres factions pour débloquer des embranchements sur ce genre de quête. Ainsi, une autre faction est prête à vous fournir l’argent en accord avec des intérêts communs, mais contre un service, bien entendu. Il sera également question de pouvoir se sortir de certaines situations tendues par la diplomatie ou la tromperie plutôt que de faire parler la poudre à tout va.

V au volant de sa voiture

Dans la foulée, alors que vous ne faisiez rien de particulier, il se peut que des retombées de quêtes remplies précédemment viennent bousculer votre train quotidien. Par exemple, un fourgon de gangsters vient vous poursuivre sur l’autoroute pour venir se venger d’une échauffourée où V leur a mis la branlée, tantôt.

En résumé, l’histoire principale n’est pas linéaire et sera façonnée selon vos choix et les conséquences qui en résultent.

C’est loin 2077

Voilà presque tout ce qu’on sait de Cyberpunk 2077 pour l’instant, mais forcé de constater que le jeu se fait désirer. Malheureusement et sans surprise, aucune date de sortie n’a été dévoilée, ni même estimée. Les seuls indices qui ont été communiqués sont : « on est plus proche de la fin que du début » et « quand c’est terminé ». Comme dit plus haut, il se peut que le jeu débarque sur la prochaine génération de consoles, ce qui n’arriverait pas avant 2020 (date du matériel de base, comme cela serait judicieux). Avec tout le savoir-faire de CD Project RED accumulé au fil des années et les capacités à générer de nouvelles idées et d’être perfectionniste, il faudra être à la fois impatient et garder son sang-froid pour garder des ongles encore en état que le titre s’approchera de sa date de livraison.

Dans tous les cas, le jeu semble ultra ambitieux et généreux, que ce soit en termes de qualité visuelle, d’écriture, de contenu et de liberté d’action. Avec les informations que l’on a, difficile de ne pas comparer Cyberpunk 2077 avec les anciens travaux de CD Projekt RED avec la série de The Witcher. Si un palier stratosphérique avait été atteint entre The Witcher 2 et The Witcher 3, le studio polonais semble viser la Lune cette fois avec son futur titre, qui semble déjà digne de la next-gen.

Cyberpunk 2077 sera disponible à une date ultérieure sur PC, Xbox One/X et PS4/Pro

4 commentaires
  • valiguard ~ Le 14 juin 2018 à 20:51

    Qu’ils peaufinent, ce jeu me met clairement l’eau à la bouche !
    Par contre je ne suis pas d’accord avec certains qui estiment que c’était la seule annonce à retenir de L’E3, Bethesda ayant fait ça part à mon goût, mais clairement CDProjeckt à mis la barre haut.
    j’envie les petits chanceux qui en testé Vé en avant première :p

  • hexen ~ Le 14 juin 2018 à 21:59

    @Valiguard c’est clairement abusé d’affirmer ça effectivement. Pour ma part j’ai passé un super E3. Je préfère encore qu’on garde les annonces fracassantes pour plus tard si c’est pour les accompagner d’une date de sortie à perpète.

  • Gorilla ~ Le 15 juin 2018 à 03:07

    Le jeu que j’attends le plus avec BGE2, mais on est pas près de les voir arriver ni l’un ni l’autre !

  • elrizzt ~ Le 18 juin 2018 à 21:28

    J’espère qu’ils vont nous lâcher la vidéo Behind Close Doors présentée à l’E3. Tellement hâte de voir du gameplay !